Les terroirs du Domaine Pierre Frick

Je reprends ici une partie des notes du domaine publiées sur leur Site Internet, pour éviter les répétition dans le compte rendu des vins du domaine.

Thierry Meyer

 


Les terroirs du Domaine Pierre Frick - Pfaffenheim

TERROIRS GRANDS CRUS

Lieu-dit EICHBERG :

Jalonnant le finage de la commune d’Eguisheim, l’Eichberg est exposé au Sud-Est à une altitude comprise entre 220 et 340 m. Le terroir est essentiellement constitué par des conglomérats calcaires et des marnes de l’Oligocène. Les colluvions de même nature incorporent des éboulis et galets de grès, d’où un sol parfois siliceux, assez argileux, riche en cailloutis.

Ce vignoble, au pied des trois châteaux, est abrité par les contreforts des Vosges et bénéficie d’un microclimat particulièrement sec et chaud, puisque les précipitations y sont les plus faibles connues dans la région de Colmar.

Lieu-dit STEINERT :

Orienté vers l’Est, le Steinert, au Sud du ban de Pfaffenheim est le plus abrupt des vignobles de la commune. Son sol, sec et filtrant, est très largement calcaire. Il forme un terroir homogène dans le Dogger oolithique que recouvrent en aval des éboulis pierreux de même nature, d’où l’origine du nom Steinert.

Les données géologiques conditionnent fortement l’encépagement et le mode de culture de ce lieu-dit, où il est nécessaire de faire appel à un porte-greffe à haute résistance au calcaire actif et à la sécheresse, donc très peu vigoureux. 

Lieu-dit VORBOURG :

Le Vorbourg est exposé sud-sud-est et comme son nom l’indique, se trouve « avant » le château (Isenbourg) de Rouffach. Son sol marno-calcaire s’établit sur des conglomérats à galets de grès et de calcaire oolithique largement recouverts en aval d’une couche superficielle de loess (limon très fin, jaune pâle, dépôt de l’époque glaciaire quaternaire apporté par les vents).

Situé au sud du vignoble d’Alsace et protégé par les deux sommets vosgiens du Petit et du Grand Ballon, le Vorbourg bénéficie de l’un des climats les plus secs et ensoleillés de la région. C’est un terroir où la maturité est précoce, et où les raisins profitent régulièrement de la pourriture noble.

AUTRES LIEUX-DITS

Lieux-dits : BERGWEINGARTEN (Pfaffenheim) et KROTTENFUES (Rouffach)

Leur terroir est marno-gréseux, car l’arrière-pays était fait de grès des Vosges, et caractérisé par des éboulis d’âge tertiaire dont les galets sont gréseux. Ce terroir est plus siliceux (quartz) que calcaire. Ces terrains à sol brun calcaire sont relativement meubles et réunissent les caractéristiques de pierrosité et d’aération alliées à une bonne rétention d’eau.

Le KROTTENFUES est un haut de coteaux au-dessus du grand Cru Vorbourg avec une exposition plein Est.

Le BERGWEINGARTEN est exposé au Sud-Est à mi-coteau. 

Lieux-dits : BIHL (Pfaffenheim), ROT MURLE (Rouffach), STRANGENBERG (Westhalten)

Ces terroirs calcaires principalement du Dogger (Jurassique) sont d’origine marine à l’ère secondaire. C’est un calcaire blanchâtre, oolithique (grains de la taille des œufs de poisson). Ces roches se fracturent facilement (libération de calcaire actif) et produisent un sol superficiel peu épais et sombre, très caillouteux, à faible rétention d’eau.

Le BIHL est une colline avancée dans la plaine, avec une exposition Ouest, sur sol brun calcaire

Le ROT MURLE présente un sol brun calcaire ferrugineux sur dalles de calcaire dur. Il est au sommet d’une colline avancée vers la plaine et bénéficie d’un plus long ensoleillement en fin d’après-midi.

Le STRANGENBERG est au sommet d’une colline sèche avec une exposition Est, un sol brun calcaire sur dalle de calcaire dur.

Chantal et Jean-Pierre Frick