Les vins de Paul Buecher (Wettolsheim) - abonnés

Dégustation le 26 février 2009
Le domaine créé par Paul Buecher en 1959 a connu une forte croissance en à peine deux générations, passant de 6 à 32 hectares, pour devenir l'un des plus grands domaines indépendants de la région. L'extension du vignoble s'est faite au-delà de Wettolsheim, sur des terroirs variés allant de Niedermorschwihr jusqu'au sud de Thann. Aidé pendant la croissance par ses fils Henri et Jean-Marc, Paul est désormais à la retraite et ses petits-enfants arrivent sur l'exploitation. La mise en avant des terroirs est un des objectifs de la démarche qualitative, et les vins plaisants, qui ont fait la notoriété du domaine, laissent progressivement place à des cuvées plus typées et plus denses, en particulier depuis l'arrivée de Jérôme, le fils d'Henri, qui s'occupe depuis 2002 des vinifications. Le pressoir pneumatique utilisé depuis longtemps pour le crémant permet de faire du pressurage en vendange entière pour les autres vins, et progressivement les équilibres s'affinent et gagnent en régularité. Le millésime 2005 est le vrai révélateur des progrès qualitatifs réalisés, en particulier sur les grands crus qui franchissent un palier, et les cuvées génériques du millésime 2006 aujourd'hui à la vente ont évité la catastrophe, avec quelques belles réussites.

Crémant Chardonnay - Paul Buecher : un crémant frais au nez de noisette et de fleurs blanches, frais en bouche avec une mousse compacte. Un vin digeste peu dosé qui conviendra de l’apéritif au repas. 14/20 2009-2012

Pinot Noir Rosenberg 2006 - Paul Buecher : un pinot noir au fruité très net, souple en bouche avec des tanins fins. Une belle expression d’un rouge alsacien. 14.5/20 2009-2014

Pinot Blanc 2007 - Paul Buecher : un pinot blanc qui manque de netteté au nez, aqueux en bouche avec une sucrosité marquée. Décevant, à regoûter.

Muscat Réserve Personnelle 2007 - Paul Buecher : un muscat au nez ouvert sur le raisin frais et les fruits à chair blanche, ample et gras en bouche avec une légère douceur. A boire frais sur le fruit 13/20 2009-2013

Riesling Réserve Personnelle 2007 - Paul Buecher : un riesling franc au nez fruité, sec en bouche avec de la chair. 12.5/20 2009-2013

Riesling Grand Cru Sommerberg 2006 - Paul Buecher : un vin surmuri de caractère demi-sec, très net avec des notes d’écorce d’agrume au nez. La finale se montre amère. 13/20 2009-2013

Riesling Vendanges Tardives 2005 - Paul Buecher : un vin demi-sec au nez d’agrumes confits, tendre en bouche avec une acidité fine. Conviendra à des poissons en sauce  avec quelques années de garde. 14.5/20 2010-2015

Pinot Gris Réserve Personnelle 2007 - Paul Buecher : un pinot gris équilibré au nez de froment et de poire,  sec en bouche avec une acidité digne de celle d’un riesling. Parfait à table dès maintenant. 14/20 2009-2015

Pinot Gris Vendanges Tardives 2005 - Paul Buecher : une cuvée au nez confit sur la figue et le miel, moelleuse en bouche avec une acidité fine. Un vin élégant. 15.5/20 2009-2015

Gewurztraminer Harth 2005 - Paul Buecher : un vin élégant au nez de rose et de poivre, moelleux en bouche avec du gras et une fine acidité qui lui apporte de la fraîcheur en finale. A boire. 14/20 2009-2013

Gewurztraminer Grand Cru Hengst 2006 - Paul Buecher : un Hengst moelleux déjà expressif au nez avec des arômes de poivre et de fumée, ample et profond en bouche avec une minéralité présente. Un vin puissant à conserver pour qu’il donne toute sa mesure. 16.5/20 2011-2021

Gewurztraminer Grand Cru Hengst Sélection de Grains Nobles 2005 - Paul Buecher : le caractère racé du Hengst ne se laisse pas masquer par l’équilibre liquoreux de ce vin, donnant un vin puissant taillé pour la garde. 17/20 2011-2025

Thierry Meyer

Pour connaître la signification des appréciations (Bien, Très Bien...) et des notes chiffrées, cliquer ici