2007 et quelques 2005 chez André Kientzler (Ribeauvillé) - abonnés

Visite le 30 Janvier 2009
André Kientzler a une idée assez précise du grand vin : droit et sec en restant dans un registre gras, avec de la pureté et une bonne concentration pour permettre au terroir de s'exprimer. Possédant des vignes sur les trois grands crus de Ribeauvillé, dont le très convoité Geisberg travaillé ici en petites terrasses, il peut donner toute la mesure de son art. Les rieslings produits sur le Geisberg et l'Osterberg sont considérés comme des références de grands rieslings de terroir. André s'accommode également parfaitement du botrytis lorsqu'il est de qualité, et produit alors des cuvées plus douces qui restent équilibrées et d'une pureté cristalline, qu'il s'agisse des cuvées exceptionnelles, des vendanges tardives ou des sélections de grains nobles. Le reste de la gamme est très homogène, avec des vins tendus et purs qui sont de parfaits compagnons à table. Après un millésime 2006 bien géré avec un seul grand cru revendiqué, le domaine signe en 2007 une grande année, avec des vins à la fois amples et purs ; ne négligez pas pour autant les cuvées moelleuses du grand millésime 2005, encore en vente.

Muscat 2007 - André Kientzler : un muscat aromatique doté d’une forte salinité, sec en bouche avec une fine acidité. Remarquable de précision. 15/20 2009-2013

Muscat Grand Cru Kirchberg de Ribeauvillé 2007 - André Kientzler : un grand vin de terroir au nez fin discrètement floral, salin et profond en bouche avec une longue finale. Oubliez l’apéritif, gardez ce vin 10 ans en cave et servez le sur les plus beaux poissons. 17.5/20 2012-2027

Chasselas 2007 - André Kientzler : Le vin se montre élégant et déjà ouvert, floral au nez et pur en bouche avec une bonne acidité. La finale sur les fruits blancs est séduisante. Un des plus beaux chasselas de la région. 14.5/20 2009-2012

Pinot Blanc 2007 - André Kientzler : un vin riche et mûr au nez de fruits compotés, sec et gras en bouche avec de l’amertume en finale. 14/20 2010-2015

Auxerrois K 2007 - André Kientzler : les auxerrois récoltés en légère surmaturité sur le Kirchberg ont produit un vin riche, minéral et doté d’une acidité fine très présente. A réserver à l’apéritif ou à garder plusieurs années pour le servir à table. Pas de 2006 produit. 16/20 2012-2022

Riesling 2007 - André Kientzler : un vin sec au nez anisé qui possède du gras en bouche, avec une finale légèrement amère.  Un équilibre désaltérant parfait à table. 14.5/20 2009-2015

Riesling Réserve Particulière 2007 - André Kientzler : un riesling franc au nez d’agrumes frais, sec en bouche avec du gras et une minéralité très présente en fin de bouche. A garder quelques années. 15/20 2011-2022

Riesling Cuvée François Alphonse 2007 - André Kientzler : issu de vignes déclassées sur les grands crus Osterberg et Geisberg, le vin est délicatement floral au nez, gras en bouche avec de la sapidité et une acidité nette qui allonge la finale. 16/20 2011-2022 (premier millésime 2004, deuxième cuvée produite en 2007)

Riesling Grand Cru Osterberg 2007 - André Kientzler : Un superbe Osterberg d'une grande pureté, droit en bouche et longiligne avec une finale citronnée. Dans la continuité du magnifique 2005, gros potentiel. Pas de production en 2006. 17/20 2009-2022

Riesling Grand Cru Geisberg 2007 - André Kientzler : 2007 a produit un Geisberg d’une grande concentration, ample en bouche avec une minéralité prononcée qui lui donne une grande longueur. La puissance du terroir est énorme mais l’ensemble est encore discret, il faudra être patient pour que le vin donne toute sa mesure. 19/20 2012-2027

Riesling Grand Cru Geisberg 2005 - André Kientzler : Un vin magnifique, puissant et minéral, digne successeur du 2004. D'une grande pureté au nez avec des notes d'agrumes frais, il se montre déjà très ouvert en bouche avec une profondeur et une élégance qu'on rencontre malheureusement encore trop rarement. Superbe tension entre le fruit et le minéral pour ce vin de grande garde. 19/20 2010-2025

Riesling Grand Cru Geisberg Vendanges Tardives 2005 - André Kientzler : une partie des parcelles a été récoltée plus tardivement pour donner un vin ample à l’équilibre moelleux, qui conserve la minéralité du Geisberg  et le caractère très pur. Un vin de très grande garde. 19/20 2013-2030

Pinot Gris 2007 - André Kientzler : un pinot gris sec au nez de fruits à chair blanche, gras et fruité en bouche avec une acidité digne de celle d’un riesling. Le pinot gris de gastronomie par excellence. 15.5/20 2009-2017

Gewurztraminer 2007 - André Kientzler : un gewurztraminer mûr et quasiment sec au nez très épicé, dense en bouche avec une acidité présente qui renforce le caractère épicé du vin. Parfait à table sur une cuisine épicée. 15.5/20 2009-2017

Gewurztraminer Réserve Particulière 2007 - André Kientzler : un vin parfumé au nez de rose et de pralin, ample en  bouche avec un moelleux présent. La longue finale est minérale. 16/20 2010-2017

Gewurztraminer Grand Cru Osterberg 2007 - André Kientzler : Première cuvée de gewurztraminer produite sur ce grand cru par le domaine, et un essai complètement transformé - André Kientzler : le nez délicat sur des arômes de rose ancienne laisse place à une bouche d’une grande profondeur, avec un gras si important qu’il donne une sensation de moelleux. Le vin est très ample tout en conservant un caractère sec. Magnifique réussite dans un grand millésime. 18/20 2009-2022

Pinot Gris Grand Cru Kirchberg de Ribeauvillé 2007 - André Kientzler : un vin riche au moelleux encore sensible, minéral en bouche avec une acidité très présente. A garder quelques années. 16.5/20 2012-2027

Pinot Gris Grand Cru Kirchberg de Ribeauvillé Vendanges Tardives 2005 - André Kientzler : un vin très riche qui présente un nez très rôti, onctueux et d’une forte minéralité en bouche avec une longue finale. Un vin moelleux de terroir, à apprécier. 18/20 2006-2025.

Muscat Kirchberg de Ribeauvillé 1971 - André Kientzler : belle robe dorée, brillante. Le nez est complexe, sur le miel, le pain grillé avec une note d’herbe séchée. La bouche est magnifique de finesse et de minéralité, avec une pointe de morille dans la longue finale. Un beau Kirchberg dans un grand millésime, qui se gardera encore longtemps. 16/20 2009-2021

Thierry Meyer

Pour connaître la signification des appréciations (Bien, Très Bien...) et des notes, cliquer ici