De 2004 à 2008, les vins de Paul Blanck - abonnés

Domaine Paul Blanck
Visite le 8 novembre 2008 et le 4 avril 2009

Installé sur les terroirs autour de Kientzheim, le domaine est aujourd'hui géré par deux petits-fils de Paul Blanck. Frédéric s'occupe de la cave et son cousin Philippe de la communication et de la vente, avec une activité soutenue à l'étranger. Le domaine possède des vignes sur cinq grands crus, ce qui permet de démontrer la typicité de chaque terroir sur plusieurs cépages. Dans une gamme large proposant divers niveaux d'expression des cépages et des terroirs, plusieurs millésimes sont à la vente, depuis des cuvées classiques impeccablement vinifiées, vendues rapidement, jusqu'aux grands crus élevés en foudres, mis en vente après un élevage long et plusieurs années de conservation en bouteilles. Si les grands crus 2004 et 2005 sont actuellement en vente, les cuvées classiques du millésime 2007 sont magnifiques. À noter, un site internet très informatif, un des plus complets en Alsace.

alcool (%), sucres résiduels (SR) et acidité totale exprimée en tartrique (AT en g/l) sont indiqués lorsque les chiffres sont disponibles

Crémant Extra Brut - Paul Blanck : assemblage d’auxerrois et de chardonnay avec un peu de pinot gris et riesling du millésime 2006, le vin est parfumé, franc et vineux en bouche avec du gras et une longue finale. Une version toute champenoise du crémant. 14.5/20 2009-2012

Chasselas 2007 - Paul Blanck : un nez floral très ouvert, une bouche souple et saline avec de la chair, le vin est gourmand et très pur avec des fruits mûrs en finale. Un vin savoureux à boire. 14.5/20 2009-2012

Auxerrois Vieilles Vignes 2007 - Paul Blanck : de très veilles vignes d’auxerrois ont donné un vin ample, fruité au nez avec des fruits mûrs, gras et salin en bouche avec de la pureté. Un vin délicieux qui vieillira bien. 15/20 2009-2015

Pinot Blanc 2008 - Paul Blanck : un vin sec au nez floral, pur en bouche avec une acidité fraîche et du gras. Un vin frais et acidulé très expressif. 14/20 2009-2014

Riesling 2007 - Paul Blanck : classique, net au nez avec des fleurs blanches et une pointe minérale, le vin est sec et acidulé en bouche avec un fruité très agréable. 14/20 2009-20015

Riesling Patergarten 2006 - Paul Blanck : un riesling net et franc auquel la surmaturité a apporté des arômes d’écorce d’orange et de fumée. Très net et légèrement moelleux en bouche, le vin est salin avec une fine acidité. 14.5/20 2009-2012 (14 g/l SR)

Riesling Patergarten 2007 - Paul Blanck : un riesling nerveux au nez d’agrumes, franc et acidulé en bouche avec une bonne densité. Un riesling sec à la finale sur les amers du pamplemousse, parfait à table, ne pas hésiter à le garder. 14.5/20 2009-2017

Riesling Rosenbourg 2006 - Paul Blanck : un vin déjà minéral au nez avec une pointe de champignon, sec en bouche avec de la salinité et des notes fumées en finale. Un riesling déjà ouvert. 14.5/20 2009-2016 (3 g/l SR)

Riesling Rosenbourg 2007 - Paul Blanck : un vin encore jeune au nez de craie et d’agrumes verts, sec et droit en bouche avec une finale acidulée. 15/20 2009-2017

Riesling Grand Cru Schlossberg 2006 - Paul Blanck : un vin élégant au nez floral et fumé, net en bouche avec du gras et une légère douceur. La version bouchée en capsule vis possède plus de fraîcheur à ce stade que la version bouchée liège qui montre un gras plus important. 16.5/20 2009-2021

Riesling Grand Cru Schlossberg 2007 - Paul Blanck : floral au nez avec une pointe de silex, fruité en bouche avec équilibre très sec, le vin laisse une empreinte minérale impressionnante en bouche.  De grande garde. 17/20 2011-2027 (2.5g/l SR)

Riesling Grand Cru Wineck-Schlossberg 2006 - Paul Blanck : marqué par la surmaturité au nez avec des arômes d’écorce d’agrumes, le vin est pur et net en bouche avec une touche vanillée en évolution, très fin avec un équilibre sec et gras. La finale prend des notes surprenantes de banane. Un vin d’équilibre très fin avec une salinité digne des grands terroirs granitiques 16/20 2009-2016 (6g/l SR)

Riesling Grand Cru Sommerberg 2006 - Paul Blanck : produit à partir de vieilles vignes de plus de 80 ans, le vin est ample et cristallin avec du gras, le léger moelleux étant parfaitement intégré. Un vin  mûr à la minéralité affirmée. 16.5/20 2010-2021 (23 g/l SR

Riesling Grand Cru Sommerberg 2007 - Paul Blanck : la très vieille vigne a produit un vin riche au nez de fleurs et d’agrumes mûrs, ample et gras en bouche avec une grande minéralité. 17/20 2010-2027 (21 g/l SR)

Riesling Grand Cru Furstentum 2006 - Paul Blanck : encore marqué par une légère pointe de sous bois, le nez offre déjà de belles notes fumées. La bouche est ample, profonde avec un moelleux intégré, fruité intense avec une longue finale. 16.5/20 2012-2026 (22 g/l SR)

Riesling Grand Cru Furstentum 2007 - Paul Blanck : un vin puissant au nez encore discret sur la pêche blanche, qui possède du gras, un corps important et un équilibre quasi sec. Un vin complet au grand potentiel de vieillissement, de grande garde 17.5/20 2011-2032 (17 g/l SR)

Pinot Gris 2007 - Paul Blanck : un vin riche aux arômes de fruits mûrs et de sous bois, dense et gras en bouche avec une pointe acidulée agréable. La combinaison d’un vin riche et sec à la texture pure et d’une bonne complexité aromatique rendent le vin déjà plaisant jeune. 14.5/20 2009-2015 (5g/l SR)

Pinot Gris 2008 - Paul Blanck : un vin riche et très mûr qui propose un équilibre acidulé et moelleux, lui apportant une tension agréable en bouche. Un vin à boire dès à présent, avec une salinité qui lui donne une grande longueur. 14.5/20 2009-2018

Pinot Gris Patergarten 2006 - Paul Blanck : légèrement fumé au nez avec une pointe noble de champignon parfaitement intégrée, le vin est cristallin en bouche avec une bonne définition. Un très beau pinot gris techniquement sec qui possède un gras incroyable. Une grande réussite dans le millésime. 15/20 2009-2016 (2.6 g/l SR)

Pinot Gris Patergarten 2007 - Paul Blanck : un beau pinot gris ample au nez de fruits à chair blanche, dense et gras en bouche avec une finale sur la poire et les épices. L’acidité intense équilibre sans problème le très léger moelleux 15.5/20 2009-2017 (11 g/l SR 7.6AT)

Pinot Gris Grand Cru Wineck-Schlossberg 2006 - Paul Blanck : marqué par les fruits jaunes au nez, le vin est moelleux en 2006 avec une fine acidité qui allonge la finale. Un vin d’une grande netteté 16/20 2009-2016 (18 g/l SR)

Pinot Gris Grand Cru Furstentum 2006 - Paul Blanck : puissant au nez avec une note de champignon, le vin est ample et profond en bouche avec un caractère sec. La longue finale revient sur des notes épicées (20 g/l SR). 16/20 2009-2021

Le Pinot Gris Grand Cru Fursentum 2007 a été vendu entièrement en demi-bouteille.

Dégustation du 4 avril  2009

Sylvaner Vieilles Vignes 2007 - Paul Blanck : un vin sec de bonne concentration, salin en bouche avec un équilibre sec marqué en finale. Un vin délicieux à table. 14/20 2009-2017

Riesling Grand Cru Sommerberg 2005 - Paul Blanck : un vin élégant au nez de fruits secs et d’agrumes, sec en bouche avec une fine salinité. 15.5/20 2010-2020.

Pinot Noir « F » 2005 - Paul Blanck : Originaire du Furstentum, le vin est mûr avec un nez de fruits noirs et de fumée, ample en bouche avec de la profondeur et des tanins gras. Un vin puissant qui se conservera. 16.5/20 2010-2020

Pinot Gris Grand Cru Furstentum 2004 - Paul Blanck : un vin au nez foral marqué par une note de miel, dense en bouche avec de la salinité et une grande pureté. Un vin de grande garde. 16.5/20 2010-2024

Pinot Gris Grand Cru Furstentum 2005 - Paul Blanck : un vin au nez grillé avec une pointe de vanille, dense en bouche avec un équilibre demi sec qui possède de la minéralité. 17/20 2010-2020

Gewurztraminer 2007 - Paul Blanck : un vin élégant au nez de rose et d’épices, gras en bouche avec de la profondeur. Belle réussite sur un équilibre sec. 15/20 2009-2017

Gewurztraminer Altenbourg 2007 - Paul Blanck : un vin puissant au nez de rose et de poivre, d’équilibre quasi sec en bouche avec une belle définition. Un vin élégant qui accompagnera une cuisine épicée riche. 15.5/20 2011-2022

Gewurztraminer Furstentum Vieilles Vignes 2004 - Paul Blanck : un vin dense au nez d’épices grillées et de fruits mûrs, riche en bouche avec une grande finesse et une fine salinité. Le caractère fin est apporté par un terroir calcaire qui comprend des veines de grès. 17.5/20 2009-2024

Gewurztraminer Mambourg 2006 - Paul Blanck : un vin au nez discret sur la prune et les épices avec une pointe de cuir, riche et puissant en bouche avec de la profondeur et une grande finesse. Un vin séduisant dès à présent et de grande garde. 17/20 2009-2026

Thierry Meyer

Pour connaître la signification des appréciations (Bien, Très Bien...) et des notes, cliquer ici