2006 et quelques autres chez Paul Ginglinger - abonnés

Visite le 8 février 2008
Michel Ginglinger a progressivement pris depuis 2000 les commandes du domaine, dans le sillage de son père Paul qui a élevé les vins au niveau des meilleurs de la région. Diplômé d'œnologie avec une expérience formatrice à l'étranger, Michel met en avant la typicité des terroirs calcaires autour d'Eguisheim, recherchant l'expression la plus juste des vins, c'est-à-dire droite et équilibrée. Au sein d'une gamme limitée à une quinzaine de cuvées, les vins sont secs et denses, souvent discrets et austères dans leur prime jeunesse, mais se révèlent après deux ans de bouteilles et vieillissent à merveille plusieurs dizaines d'années. Les gewurztraminers sont riches et parfois moelleux mais toujours équilibrés et sans jamais être exubérants. Cette recherche d'équilibre se retrouve dans le crémant et les pinots noirs. Les prix sages en font un domaine de choix pour une clientèle très fidèle. Les vins du millésime 2006 font partie des réussites de la région, en particulier les pinots gris à l'équilibre sec.

Crémant d’Alsace  « Prestige » - Paul Ginglinger : issu de pinot blanc et auxerrois du millésime 2005, et élevé deux ans sur lattes : le nez de fruits murs est net, la bouche est franche en attaque, nette et élégante. Belle persistance aromatique. 14/20. 2008-2010

Pinot Noir  « Lot 80 » 2006 - Paul Ginglinger : Bel élevage en barrique de plusieurs vins pour ce vin ample, net, au fruité agréable et gourmand avec des tanins fins en finale. Le dernier lot de pinot noir mis en bouteille contient les vins de la cuvée Rocaille non produite en 2006 14.5/20 2008-2012.

Clevner 2006 - Paul Ginglinger : un auxerrois frais, fruité et mur au nez, avec une bouche droite qui possède du gras avec une belle matière mure. Très digeste avec une bonne pureté en finale. 14/20. 2008-2012

Muscat Cuvée Caroline 2006 - Paul Ginglinger : Un muscat superbe de fraîcheur, aromatique et frais au nez avec une bouche croquante, saline, fruitée et très nette. 14.5/20  2008-2012

Riesling Cuvée Drei Exa 2006 - Paul Ginglinger : le nez est frais sur les agrumes, la bouche est saline, minérale et très pure. Un riesling sec qui offre un fruité très net en finale.  15/20. 2008-2016

Riesling Grand Cru Pfersigberg 2006 - Paul Ginglinger  : Un vin mûr au nez fruité, à la  bouche nette et droite qui attaque sur le minéral, puis prend de l’ampleur et de la vinosité. Longue finale sur l’ananas avec de beaux amers. Un vin de grande garde. 16/20. 2010-2021

Riesling Grand Cru Eichberg 2006 - Paul Ginglinger : un vin déjà ouvert, fumé au nez et puissant en bouche, d’équilibre sec avec du fruit et une finale sur l’écorce d’agrumes. Le caractère marneux du terroir apporte plus de finesse pour une consommation jeune. 16.5/20. 2010-2021

Pinot Gris Cuvée des Prélats 2006 - Paul Ginglinger : Un pinot gris quasiment sec, au nez  net, pur et très sain sur la noisette. La bouche légèrement moelleuse offre une bonne acidité et un équilibre très pur. 15/20. 2008-2012

Pinot Gris Grand Cru Eichberg 2006 - Paul Ginglinger : récolté sans surmaturité, net et sain au nez, voilà un grand pinot gris minéral, salin, élégant et de bonne puissance. Remarquable de netteté, l’élevage sur lies en partie réalisé en barrique lui apporte le gras nécessaire pour relever la profondeur du grand cru. Magnifique vin de terroir 17.5/20. 2010-2021

Pinot Gris Grand Cru Eichberg 2005 - Paul Ginglinger : Le nez évoque le sous-bois, le miel de fleurs, le tilleul. La bouche est riche, dense avec une attaque vineuse qui devient rapidement moelleuse puis minérale. L’acidité nette renforce la pureté de l’ensemble. 15.5/20. 2008-2020

Gewurztraminer Cuvée Wahlenbourg 2006 - Paul Ginglinger : Le nez est net sur la rose, la bouche est ample, pure avec un léger moelleux qui souligne les fruits exotiques frais. Un gewurztraminer au fruité d’une grande pureté. 15/20. 2008-2016

Gewurztraminer Grand Cru Pfersigberg 2006 - Paul Ginglinger : Le nez de fruits exotiques est très pur, laissant place à une bouche riche au moelleux fondu, superbe d’ampleur. Longue finale sur la pêche. Un vin de garde 16/20 2009-2021

Gewurztraminer Grand Cru Eichberg 2006 - Paul Ginglinger : Le nez est surmuri avec des notes de pralin, la bouche est fruitée avec du moelleux, de la profondeur et une grande pureté qui donne de la longueur aux arômes de fruits à noyau. 16.5 2009-2021

Gewurztraminer Vendanges Tardives 2005 - Paul Ginglinger : issu des terroirs calcaires autour du village, le vin se montre élégant au nez, avec de l’abricot sec, du miel. La bouche est moelleuse, riche et soutenue par  belle acidité. Un vin déjà ouvert qui se conservera longtemps 16/20. 2008-2020

Gewurztraminer Sélection de Grains Nobles 2005 - Paul Ginglinger : Le nez est très net sur le pralin, le miel et les fruits confits. La bouche est liquoreuse avec de l’élégance et de la profondeur, le minéral l’emportant sur le moelleux pour donner une finale plus sèche. Un vin liquoreux très digeste. 17/20 2010-2025

Thierry Meyer

Pour connaître la signification des appréciations (Bien, Très Bien...), cliquer ici