Journée 2006 des Grands Crus d'Alsace - abonnés

20 novembre 2006 : organisée par le CIVA, la présentation annuelle des grands crus alsaciens au Château de Kientzheim permet de faire un tour d’horizon des terroirs classés de la région (47 sur 50, hors Steinklotz, Marckrain et Winzenberg), de rencontrer près d’une centaine de vignerons (exposants ou non) et de goûter le dernier millésime. Ainsi malgré la difficulté de résister  à l’envie d’aller visiter des domaines connus, priorité aux domaines que je ne connaissais pas encore bien. Tour d’horizons en plus de 80 vins à majorité riesling de 20 domaines différents, avec une constante : l’excellence du millésime 2005.

Du Nord au Sud, la production de 20 producteurs a été dégustée. Les notes sont plus courtes que d’habitude, les impressions générales remplaçant des descriptions détaillées de chaque vin.

Chez Frédéric Mochel à Traenheim

  • La dégustation débute avec le Muscat Grand Cru Altenberg de Bergbieten 2005 de toute beauté, frais et minéral avec une belle salinité et beaucoup de longueur en bouche (Très Bien).
  • Le Muscat Grand Cru Altenberg de Bergbieten 2004, plus léger mais tout aussi salin, se montre déjà bien équilibré (Très Bien)

Au Domaine Klipfel à Barr

  • Le domaine exploite près de 15ha sur le Grand Cru Kirchberg.
  • Le Riesling Grand Cru Kirchberg de Barr 2005 est net, floral au nez avec une pointe minérale, et sec en bouche avec beaucoup de longueur. A attendre (Très Bien).
  • Le Riesling Grand Cru Kirchberg de Barr 2004 se montre plus ouvert, avec de la poire et du citron aunez, sur un équilibre salin (Très Bien).
  • A majorité Muscat Ottonel, le Muscat Grand Cru Kirchberg de Barr 2005 est déjà très aromatique au nez et souple en bouche, mais se montre encore sur la réserve (Bien).
  • Le Pinot Gris Grand Cru Kirchberg de Barr 2005 possède au nez discret aux arômes de sous bois et de champignon, puis une bouche moelleuse, ample et minérale. Un vin à attendre quelques années (Bien).
  • Le Gewurztraminer Grand Cru Kirchberg de Barr 2005 est ouvert aunez, sur la rose et les épices, puis montre une bouche fine et élégante encore marquée par le sucre. Un vin de garde, tout comme le Clos Zisser qui a donné une VT en 2005 (Très Bien).
  • Enfin, le Riesling Grand Cru Kastelberg 2005 se montre ouvert, net et pur au nez avec une bouche souple très minérale. Un vin déjà très ouvert (Très Bien).

Chez Heywang JH de Heiligensten

  • Le Riesling Grand Cru Kirchberg de Barr 2005 présente un nez minéral légèrement fumé,, et une bouche légère, nette mais à l’acidité marquée. A attendre. (Bien).
  • Le Riesling Grand Cru Kirchberg de Barr 2003 est typé 2003 au nez avec des arômes de cire et de fleurs séchées, puis possède une bouche rustique, minérale mais métallique et tannique en finale (Bien).
  • Le Gewurztraminer Grand Cru Kirchberg de Barr 2005 est ouvert au nez, poivré et fumé, avec une bouche moelleuse, fine et élégante qui termine sur les épices. Un vin corsé et ample qu’il faudra attendre (Bien)

Au Domaine Emile Boeckel à Mittelbergheim

  • Récolté mûr, le Sylvaner Grand Cru Zotzenberg 2005 se montre ouvert au nez, puis moelleux en attaque avec une minéralité affirmée, terminant net et pur en finale. Eau premier millésime pour le Sylvaner Grand Cru (Très Bien).
  • Le Riesling Grand Cru Wiebelsberg 2005 est plus floral et minéral au nez, avec une bouche très fine, fruitée et finement acidulée. Un beau vin de terroir gréseux. (Très Bien)

Au Domaine André Rieffel à Mittelbergheim

  • Les vins sont murs avec de belles acidités, mais possèdent encore un léger moelleux.
  • Le Sylvaner Grand Cru Zotzenberg 2005 est riche, intense au nez, corsée en bouche avec une finale un peu sèche. C’est un vin à garder quelques années (Bien).
  • Le Riesling Grand Cru Zotzenberg 2005 est droit au nez, floral et minéral, puis présente une bouche légèrement moelleuse en attaque, qui évolue sur un équilibre pur et acidulée avec une grande longueur (Très Bien).
  • Le Riesling Grand Cru Zotzenberg 2004 est fruité au nez avec une note forale, puis légèrement moelleux en attaque avec une belle richesse (Très Bien).
  • Le Riesling Grand Cru Wiebelsberg 2005  est remarquable de netteté au nez avec des arômes d’agrumes mûrs. La bouche est de la dentelle avec une acidité très fine, une belle salinité qui donne de la longueur (Très Bien).
  • Le Riesling Grand Cru Wiebelsberg 2004 possède un nez sur la réglisse et la fumée, avec une bouche finement acidulée qui possède un léger moelleux.

Chez Bernard et Sophie Bohn à Reichsfeld

  • Le Riesling Grand Cru Muenchberg 2002 est minéral et fumé au nez, avec une bouche sèche, croquante et minérale qui possède une longue finale. (Très Bien).
  • Avec environ 30g/l de sucre restant, le Riesling Grand Cru Muenchberg Vendanges Tardives 2000 possède un nez surmuri sur l’ananas, le miel et les agrumes confits, avec une belle pureté en bouche et un moelleux modéré. L’ensemble reste encore de complexité moyenne (Bien).
  • Le Riesling Grand Cru Muenchberg 1999 montre une certaine évolution, net et foral au nez il possède déjà une bonne complexité en bouche sur un équilibre sec avec du gras (Très Bien).
  • Hors grand cru mais sur un terroir de schistes, le Riesling Schiefferberg 2002 possède une belle minéralité et une bonne acidité, mais termine un peu sec avec une touche végétale (Bien).
  • Le Riesling Schiefferberg 1996 est plus évolué avec un nez de coing et de cire, sur une bouche sèche qui possède du gras, avec une finale sur les fruits exotiques (Bien).

Chez Ruhlmann-Schutz à Dambach la Ville

  • Le Riesling Grand Cru Frankstein 2002 est très net et intense aunez, avec des notes florales, puis sec et fin en bouche, avec un fruité acidulé qui lui donne de la fraîcheur. La finale se montre plus amère (Bien).
  • Le Riesling Grand Cru Muenchberg 2005 est encore très variétal au nez, avec une bouche légère, acidulée qui possède une finale épicée. Le terroir est encore en retrait (Bien).

Chez André Kientzler à Ribeauvillé

  • Une belle sélection de terroirs de Ribeauvillé qui débute par un Riesling Grand Cru Geisberg 2005 fin et fumé au nez avec des agrumes, suivi par une bouche dense, minérale et droite, avec un caractère sec dominé par l’acidité en finale (Très Bien).
  • Plus ouvert actuellement, le Riesling Grand Cru Geisberg 2002 se montre aromatique au nez avec du miel et du citron vert, puis décline une bouche fruitée, minérale et très saline qui termine sur des zestes d’agrume et du pamplemousse (Excellent).
  • Le Riesling Grand Cru Geisberg 1995 montre un nez typé 1995 sur les fruits secs, la cire et la fumée. La bouche reste fine, avec une belle minéralité, de la densité et une acidité qui termine assez vif. La finale est très saline (Très Bien).
  • Le Pinot Gris Grand Cru Kirchberg de Ribeauvillé 2004 est très mur, avec de la poire, du miel et des fruits secs au nez, et une bouche ample, minérale et de caractère sec (Très Bien).
  • Le Muscat Grand Cru Kirchberg de Ribeauvillé 2004 est très frais au nez avec des arômes de raisin, mais se montre moelleux en attaque avec une forte maturité qui ne masque cependant pas la minéralité du vin, donnant beaucoup de sapidité (Très Bien).
  • Enfin, le Riesling Grand Cru Osterberg 2005 est déjà net et ouvert, avec un net épuré de fleurs blanches et d’amande douce suivi par une bouche ample, grasse et minérale qui possède une acidité très fine (Très Bien).

Au domaine Bernard Schwach à Ribeauvillé

  • Le Riesling Grand Cru Schoenenbourg 2005 est encore marqué par les levures de l’élevage, ais possède déjà une bouche croquante, sèche et fraîche, peu typée Schoenenbourg à ce stade (Bien).
  • Le Riesling Grand Cru Schoenenbourg 2004 est plus net au nez, ouvert avec du miel et des fleurs, puis moelleux en bouche avec une fine minéralité soutenue par une bonne acidité (Très Bien).
  • Le Riesling Grand Cru Schoenenbourg 1988  se présente à maturité avec un nez net, fumé et minéral, suivi par une bouche sèche et élégante à la finale sur les épices et le miel d’acacia (Bien).
  • Le Riesling Grand Cru Sporen 2005 est rare car ce cépage est peu planté sur ce cru. Le nez se montre encore jeune, et la bouche est ample, moelleuse, avec de la profondeur (Très Bien).
  • Le Riesling Grand Cru Sporen 2004 est plus floral au nez, mais toujours moelleux en bouche avec du gras et une belle minéralité qui lui donne un équilibre parfait (Très Bien).

Chez Dopff Au Moulin à Riquewihr

  • La sélection est riche avec de belles puretés, mais les vins ont besoin de temps pour s’exprimer.
  • Le Riesling Grand Cru Schoenenbourg 2005 se montre minéral au nez avec une bouche simple, nette et fruitée qui manque un peu de caractère à ce stade (Bien).
  • Le Riesling Grand Cru Schoenenbourg 2004 est plus ouvert, fruité au nez avec une bouche minérale très nette, finissant acidulé en restant assez simple (Bien).
  • Le Riesling Grand Cru Schoenenbourg 2003 est très réussi, avec un nez fumé sur la résine de pin, une bouche légèrement moelleuse en attaque avec une bonne minéralité (Très Bien).
  • Le Gewurztraminer Grand Cru Sporen 2005 est très mûr, avec un nez de rose et de pralin qui évolue sur une pointe de champignon à l’aération. Le bouche est nette, moelleuse et profonde avec une finale pure sur la pêche jaune (Bien).
  • Le Gewurztraminer Grand Cru Sporen 2004 est plus floral et fruité au nez, avec une bouche minérale, acidulée qui se montre souple et très pure (Très Bien).
  • Issu de la colline de l’Eichberg, le Gewurztraminer Grand Cru Brand 2005 est intense au nez, avec de la rose et des épices. La bouche est moelleuse, élégante, aérienne et très souple (Très Bien).
  • Le Gewurztraminer Grand Cru Brand 2004 est plus discret aunez, moelleux et aérien en bouche avec une finale assez courte (Bien).

Au Domaine Maurice Schoech et Fils à Ammerschwihr

  • Le Muscat Grand Cru Mambourg 2005 est une réussite majeure pour un muscat grand cru, qui épouse les rondeurs du grand cru Mambourg : riche, croquant et salin en bouche avec des arômes de fruits rouges et quelques tanins en finale (Très Bien).
  • Le Pinot Gris Grand Cru Mambourg 2005 est plus classique avec un nez sur la vanille, très rond en bouche avec de l’alcool et des tanins en finale (Bien).
  • Le Gewurztraminer Grand Cru Mambourg Vendanges Tardives 2004 est épicé au nez avec des notes de safran et de miel, puis souple et profond en bouche avec une finale élégante (Très Bien).

Au Domaine Paul Blanck à Kientzheim

  • Les Riesling Grand Cru Furstentum 2005, Riesling Grand Cru Schlossberg 2005, Riesling Grand Cru Wineck-Schlossberg 2005 et Riesling Grand Cru Sommerberg 2005 montrent de belles matières et une minéralité propre à chaque terroir.
  • Le Riesling Grand Cru Schlossberg 1995  est très net au nez avec des arômes de fleurs blanches, puis présente une bouche acidulée, pure et très fine, autour du jus de citron et du zeste d’orange (Très Bien).
  • Le Riesling Grand Cru Schlossberg Vieilles Vignes 1985 se montre plus évolué au nez avec des arômes d’encaustique , mais possède une bouche sèche, grasse et épicée avec beaucoup d’élégance. La finale est très longue (Très Bien).
  • Le Riesling Grand Cru Furstentum Vieilles Vignes 1985 possède un nez complexe, fumé et patinée, et une bouche équilibrée, profonde et bien structurée (Excellent).

Chez André Blanck à Kientzheim

  • Le Riesling Grand Cru Schlossberg 2004 est discret et floral au nez, avec une bouche vive en attaque puis épicée, fine et très sèche (Bien).
  • Le Riesling Grand Cru Schlossberg Vieilles Vignes 2004 est issu d’une vigne de 35 ans d’âge, présente un nez plus mûr sur les agrumes confits, ainsi qu’une bouche moelleuse en attaque puis acidulée et légère avec une touche malique en finale (Bien).
  • Le Gewurztraminer Grand Cru Furstentum 2002 est très mûr au nez avec du litchi et des épices, puis moelleux en bouche, charpenté par une belle acidité, avec une finale plus sèche sur les fruits exotiques (Bien).

Chez Kuehn SA à Ammerschwihr

  • Le Pinot Gris Grand Cru Wineck-Schlossberg 2005 est élégant, très net au nez avec de la noisette et des fruits secs, puis une bouche saline, légèrement moelleuse, qui lui donne un caractère délicat (Bien).
  • Le Pinot Gris Grand Cru Wineck-Schlossberg 2004 est plus fruité, avec des fruits jaunes au nez, puis moelleux en bouche avec une bonne acidité, dans un style simple (Bien).
  • Le Riesling Grand Cru Mambourg 2005 est mur avec un nez de fleurs  et de fruits à chair blanche. La bouche est ample, croquante et sèche avec un bel équilibre (Très Bien).
  • Le Riesling Grand Cru Florimont 2005 est également réussi avec des arômes de fleurs blanches au nez, et une bouche ample, sèche et très saline (Très Bien).
  • Le Gewurztraminer Grand Cru Hengst 2005 est très riche au nez avec du pralin, puis moelleux en bouche avec un caractère épicé marqué (Bien).
  • Le Gewurztraminer Grand Cru Hengst 2004 se montre plus ouvert à ce stade, avec un nez de litchi et d’abricot suivi par une bouche moelleuse et acidulée qui termine épicée (Très Bien).

Chez Armand Hurst à Turckheim

  • Le Riesling Grand Cru Brand Cuvée Numérotée 2005 est issu du lieu-dit Brand. Une cuvée très nette, au nez de fleurs blanches, qui méritera d’être attendue (Très Bien).
  • Le Muscat Grand Cru Brand Cuvée Aurélie 2005 est produit à partir de muscat d’Alsace. Encore discret au nez, mai déjà ample, croquant et bien structuré en bouche, ce sera un vin de grande garde (Très Bien).
  • Le Muscat Grand Cru Brand Sélection de Grains Nobles 2005 est une première au domaine, et propose un équilibre moelleux très frais, rehaussé par des arômes de coing, de menthe fraîche et de fruits secs. Un gros potentiel de garde (Très Bien).

Au Domaine Barmès-Buecher à Wettolsheim

  • Le Riesling Grand Cru Steingrübler 2005 annonce un millésime grandiose, avec un nez de fleurs et d’agrumes et une bouche à la minéralité exceptionnelle de délicatesse (Excellent).

Au Domaine Otter et Fils à Hattstatt

  • Le Muscat Grand Cru Hatschbourg 2005 est issu de muscat Ottonel. Le vin est encore marqué par l’élevage sur lies, la bouche est sèche, ample et profonde avec une finale plus tannique. Beau potentiel (Très Bien).
  • Le Muscat Grand Cru Hatschbourg 2004 et fin et discret au nez, avec une bouche sèche, fumée et délicate, possédant une longue finale (Bien).
  • Le Muscat Grand Cru Hatschbourg 2001 est ouvert, exotique au nez avec des notes de pêche et de fleurs. La bouche est ample, nette et de bonne longueur (Très Bien).
  • Le Riesling Grand Cru Schlossberg 2005, nouvelle cuvée au domaine, est très minéral aunez avec du silex et des plantes aromatiques. Sa bouche est très mure avec une bonne acidité en attaque, puis gras, aérien et très élégant avec une finale chaude. Encore déséquilibré à ce stade (Bien).
  • Enfin, une récolte de grains botrytisés sur lel Hatschbourg a donné le Sylvaner « Grand H » 2005, un vin liquoreux très mur à l’acidité qui reste soutenu. La grande pureté du botrytis et la bonne concentration en bouche en font un vin remarquable (Très Bien)

Chez Jean-Marie Haag à Soultzmatt

  • Le Zinnkoepflé se décline en quatre cépages.
  • Le Riesling Grand Cru Zinnkoepflé 2005 est puisant et minéral au nez, avec une bouche croquante, saline et de bonne longueur (Très Bien).
  • Le Riesling Grand Cru Zinnkoepflé 2004 est plus fruité sur les fruits acidulés, puis légèrement moelleux en bouche avec beaucoup de finesse (Très Bien).
  • Le Pinot Gris Grand Cru Zinnkoepflé 2005 prend un caractère plus moelleux, en conservant la finesse légendaire de ce terroir calcaro-gréseux (Très Bien).
  • Le Pinot Gris Grand Cru Zinnkoepflé 2004 est encore discret au nez, puis minérale, moelleux et sapide en bouche. C’est un vin à garder encore quelques années (Bien).
  • Le Gewurztraminer Grand Cru Zinnkoepflé 2005 est intense aunez, avec de la rose, de la poire et un joli fruité. La bouche est moelleuse en attaque, puis minérale avec une belle acidité, dans un style aérien très typique du cru (Très Bien).
  • Le Gewurztraminer Grand Cru Zinnkoepflé 2004 est parfumé, avec un peu moins de botrytis au nez, mais montre une belle élégance avec beaucoup de pureté en bouche (Très Bien).
  • Récolté en grains nobles sur le Zinnkoepflé, le Sylvaner « Z » SGN 2005 présente une bouche liquoreuse remarquable de pureté. C’est un vin liquoreux de toute beauté (Très Bien).

Chez Agathe Bursin à Westhalten

  • Le Riesling Grand Cru Zinnkoepflé 2005 est net au nez avec du fruit et une note florale. La bouche est croquante, droite et saline avec une belle longueur (Très Bien)

Au Domaines Schlumberger à Guebwiller

  • Le Riesling Grand Cru Kessler 2005 est le premier a être produit par le domaine. Le nez est jeune, floral et pur, la bouche tendre, minérale avec une acidité très fine, presque piquante, qui lui donne de la fraîcheur (Très Bien).
  • Le Riesling Grand Cru Kitterlé 1999 est encore à la vente, c’est un superbe riesling au nez minéral arqué par la pierre, qui se montre minéral en bouche avec une légère douceur en finale (Très Bien).
  • Le tout jeune Riesling Grand Cru Saering 2005  est toujours aussi droit, avec un nez frais sur les agrumes qui annonce une bouche racée, tendue par une belle acidité, avec beaucoup de netteté. Une cuvée qui sera épuisée rapidement au domine, comme chaque année (Très Bien).

La facilité avec laquelle les vins du grand millésime 2005 se goûtent fut un réel avantage, contrairement au millésime 2002 qui cachait bien sa structure lors de la dégustation de novembre 2003. Le caractère sapide et minéral de nombreux terroirs s’est révélé particulièrement bien, permettant vraiment d’apprécier la diversité de style des grands terroirs alsaciens. Dommage que ce genre de session ne soit pas plus éducative, et que les organisateurs ne prévoient pas de « visites guidées ». Les vignerons continuent d’être très mesurés lorsqu’on leur pose la question de la typicité de chaque cru, ayant peur d’afficher des remarques qui ne s’appliqueraient pas aux autres producteurs du même cru.  Des efforts restent encore à faire dans la reconnaissance et le partage du caractère de chaque terroir classé.
La session 2007 aura lieu au Château de Kientzheim les 18 et 19 novembre 2007, avec une sélection de quelques grands vins du millésime 2006.

Thierry Meyer

Pour connaître la signification des appréciations (Bien, Très Bien...), cliquer ici