Visite au Domaine de l’Oriel (Niedermorschwihr) - abonnés

10 octobre 2006 – Passage rapide à Niedermorschwihr pour déguster une partie de la gamme en vente et découvrir de superbes rieslings des grands crus Brand, Sommerberg et Florimont dans les millésimes 2004, 2002 et 2001. 17 vins dégustés en compagnie de Claude Weinzorn.

Les tarifs indiqués sont les prix départ cave et les disponibilités de janvier 2007.

Sylvaner 2005 – Domaine de l’Oriel (5.5€) : un nez parfumé, net et fruité annonce une bouche grasse et dense qui en fait un vin très plaisant à boire. Très Bien

Pinot Noir Rosé 2005 – Domaine de l’Oriel : Le nez est fruité sur des arômes de fruits rouges frais. La bouche est tendre, pure et  fruitée avec du gras. Un rosé d’été qui se goûte merveilleusement bien. Bien

Pinot Noir 2003 – Domaine de l’Oriel : Le nez est fuité sur des arômes de petits fruits rouges et une note vanillée. La bouche est souple, fruitée et aérienne avec une belle netteté et des tanins mûrs très fins qui restent discrets. Un pinot noir rouge à boire dès à présent. Bien

Pinot Noir « Hommage à Gérard » 2003 – Domaine de l’Oriel : la cuvée « Hommage à Gérard » est une sélection de vieilles vignes élevée en barrique. Le nez est très plaisant, légèrement toasté avec des arômes de fruits noirs mûrs. La bouche est ample en attaque, puis riche, pure et souple avec un fruité très présent. La fin de bouche est souple et mûre, avec des tanins gras qui donnent de la structure. Déjà agréable à boire, cette cuvée vieillira bien sur les 10 prochaines années. Très Bien.
 
Pinot Blanc 2004 – Domaine de l’Oriel (6€): Issu d’un assemblage d’auxerrois (60%) et de pinot blanc, le vin offre un nez parfumé, net et floral avec une pointe de silex. La bouche est ample en attaque, légèrement moelleuse avec du gaz, puis évolue sur un équilibre acidulé avec une finale encore un peu moelleuse.  Légèrement trop sucré, ce vin net sera à boire frais. Bien

L’Oriel 2005 – Domaine de l’Oriel (6€): Assemblage de gewurztraminer, riesling, pinot blanc, pinot gris et muscat issus de terroirs granitiques, le vin présente un nez intense et net de fleurs, d’agrumes mûrs et de gentiane. La bouche est fruitée, ample et sèche avec une touche crayeuse sur la langue. Un vin mûr qui possède du corps, très facile à boire. Bien

Riesling Tradition 2004 – Domaine de l’Oriel : issu de jeunes vignes sur le grand cru Sommerberg, le vin offre un nez floral avec une ointe d’agrumes. La bouche est sèche, aérienne et élégante avec une pointe minérale et une finale sur des arômes de pierre à fusil. Un riesling fringant, net et pur, à boire sans retenue ! Très Bien

Pinot Gris Tradition 2004 – Domaine de l’Oriel : comprenant pour 2/3 des jeunes vignes sur le Sommerberg, le vin offre un nez encore discret, avec des arômes de miel sec et de sous bois. La bouche est moelleuse en attaque, puis ample, élégante avec une fine salinité qui évoque le terroir. Un vin de table par excellence. Bien

Riesling Grand Cru Sommerberg 2004 – Domaine de l’Oriel (12€) : La cuvée grand cru est issue de vignes de plus de 30 ans d’âge. Le nez est délicatement floral, avec des fines notes d’agrumes mûrs à l’aération. La bouche est fraîche en attaque ample et minérale, puis sèche, minérale avec une belle amertume qui donne des arômes de pamplemousse en finale. Toute la finesse du granit et la puissance du soleil qui inonde le Sommerberg se retrouvent dans cette bouteille à l’équilibre très abouti. Très Bien

Riesling Grand Cru Brand 2004 – Domaine de l’Oriel (13€): le nez est très typé par le lieu-dit brand, avec des arômes de fleurs, de pêche blanche et une pointe de fumée. La bouche est ample en attaque, grasse et puissante avec une forte minéralité. L’acidité est encore assez discrète à ce stade, mais le vin offre une grosse matière qui se révèlera encore plus dans 2-3 ans. Gros potentiel. Très Bien

Riesling Tradition 2002 – Domaine de l’Oriel : le nez est intense, exotique avec des arômes de fruit de la passion et de zeste. L’attaque en bouche est sèche puis le vin se montre sec avec une amertume marquée. La fin de bouche est longue. Un riesling plus austère, à boire. Bien

Riesling Grand Cru Brand 2002 – Domaine de l’Oriel : Le nez est intense, net avec des arômes de chèvrefeuille, de fumée et de camphre. La bouche est puissante, ample en attaque puis très minérale avec une acidité mûre très présente qui donne une forte structure. La fin de bouche est très longue. Un grand vin à la minéralité très présente. Excellent.

Riesling Grand Cru Brand 2001 – Domaine de l’Oriel : le nez est intense, fruité, avec des arômes d’écorce d’agrume et de pamplemousse rose. La bouche est riche, grasse et légèrement fumée en attaque puis minérale avec une acidité pointue qui apporte de la finesse à l’ensemble. Une cuvée à boire, d’un équilibre presque parfait. Très Bien

Riesling Grand Cru Brand Vieilles Vignes  2001 – Domaine de l’Oriel : Si la cuvée normale est issue de vignes de plus de 30 ans, la cuvée vieille vigne provient d’un parcelle de plus de 45 ans d’âge. Le nez est fumé, encore discret avec des arômes d’écorce d’agrumes. La bouche est riche et légèrement moelleuse en attaque, puis ample et minérale avec un fruité très présent. Plus intense que la cuvée normale, cette vieille vigne nécessite quelques années de garde supplémentaire ou un long carafage pour s’exprimer complètement. Très Bien

Riesling Grand Cru Florimont 2001 – Domaine de l’Oriel : Le nez est intense, complexe avec des arômes de fleurs blanches et des notes terpéniques de toute beauté. L’attaque en bouche est ample et sèche, puis le vin se montre dense, sec avec une acidité large qui renforce la puissance. La finale est citronnée, allongée par l’acidité qui se montre plus présente. Un grand riesling qui fait honneur au terroir du  Florimont. Très Bien

Riesling Grand Cru Sommerberg 2001 – Domaine de l’Oriel : Le nez est discret, floral et minéral. La bouche est riche, souple et nette avec une bonne minéralité, finissant sur des arômes de fruits jaunes et d’écorce d’agrumes. Un bel équilibre pour ce vin qui a atteint son plateau de maturité. Très Bien

Riesling Grand Cru Sommerberg Cuvée Arnaud 2001 – Domaine de l’Oriel : Le nez se montre cette fois de bonne intensité, floral avec des arômes d’agrumes et de camphre. L’attaque en bouche est moelleuse, puis le vin se montre riche et citronné, dans un équilibre demi-sec qui a besoin de temps pour se fondre. Une belle bouteille en devenir. Très Bien

Un Riesling Sommerberg 1996 se montrera un peu oxydé mais présente une belle matière, ce qui incite à le regoûter. Si la gamme Tradition continue son chemin avec une homogénéité croissante, les grands crus sont réputés pour leur élégance et le pinot noir débute une nouvelle ère avec le millésime 2003.  La gamme des rieslings de grand cru offre de belles typicités, le Sommerberg étant plus influencé par le soleil que le Brand (issu de vieilles vignes sur le lieu-dit Brand historique) aux notes florales et fumées. Le Florimont est plus puissant, bénéficiant d’un terroir à dominante de calcaire. Les prix sont sages, les vins se goûtent très bien dans le millésime 2004 et les 2005 s’annoncent prometteurs. La prochaine dégustation portera sur le millésime 2005 et les superbes crémants.

Thierry Meyer

  • Domaine de l’Oriel
  • Claude Weinzorn
  • 133, rue des Trois Epis
  • 68230 Niedermorschwihr
  • Tel : 03 89 27 40 55
  • Fax : 03 89 27 04 23
  • Ouvert du lundi au samedi matin et après midi, et le dimanche matin sur RDV

Pour connaître la signification des appréciations (Bien, Très Bien...), cliquer ici