Visite de la Maison Trimbach (Ribeauvillé) - abonnés

Dégustation des vins de la Maison Trimbach
Ribeauvillé, 29 Août 2005

Y a-t-il un vie par delà le Riesling Clos Ste Hune ? C’est la question que beaucoup de gens se posent, et en synthétisant la presse bien souvent on en tire la conclusion rapide que «chez Trimbach, il faut privilégier le Riesling». Privilégier, probablement parce que c’est ce qu’on connaît le plus, le biais est évident. Si nos précédents repas à Ingersheim nous ont souvent permis d’apprécier divers millésimes des rieslings Clos Sainte Hune et Frédéric-Emile, nous avons également été très impressionnés par d’autres vins, par exemple un Gewurztraminer SGN Réserve Personnelle 1983 phénoménal et un Pinot Gris Réserve Personnelle 1971 extraordinaire. C’est dire tout l’intérêt de pouvoir goûter une grande partie de la gamme des vins produits par le domaine.

Riesling Réserve 2003 – F.E. Trimbach : Le nez est assez discret, floral. La bouche est riche, sèche et assez vive, avec des arômes de pierre et de poivre blanc. Un riesling croquant mais encore un peu sur la réserve. Le riesling générique est plus ouvert, ce vin a besoin de 2-3 ans de garde supplémentaires pour atteindre son équilibre. Bien

Riesling Cuvée Frédéric-Emile 2000 – F.E. Trimbach : le nez est parfumé, poivré avec des notes de fleur d’acacia. La bouche est dense avec beaucoup de gras, une acidité un peu crayeuse qui supporte le milieu de bouche, et une finale longue et fraîche sur des arômes d’agrumes. Un vin dense doté d’un superbe équilibre. Les expériences passées ont montré les beaux accords possibles à table grâce à sa texture et sa densité, mais je le goûte moins bien qu’en décembre dernier. Très Bien

Riesling Clos Sainte Hune 2000 – F.E. Trimbach : Le nez est très parfumé, minéral avec un coté pierre marqué. La bouche est concentrée, puissante et assez vive, avec des notes fumées, de la pierre et une belle amertume en finale. Un vin encore un peu fermé mais doté d’une grande richesse en bouche. Très Bien

Riesling Cuvée Frédéric-Emile 1995 – F.E. Trimbach : la robe se fait un peu plus dorée, et plus dense par rapport aux pâles 2000. Le nez est minéral, légèrement évolué avec des notes d’écorce d’orange et d’agrumes. La bouche est bien équilibrée, finement acidulée avec un milieu de bouche dense et une bonne minéralité. Un vin dans toute sa plénitude. Très Bien.

Riesling Clos Sainte Hune 1999 – F.E. Trimbach : Le nez est cette fois très aromatique, avec des notes d’encaustique, de camphre, de poivre blanc et de fleur d’acacia. Certains parlent de pétrole, mais je ne sens pas beaucoup d’hydrocarbures dans ce nez. La bouche est très grasse, sèche mais se montre tendre et souple. Ce 1999 se montre déjà bien ouvert, et exprime son terroir de manière admirable. A consommer dès maintenant, ou dans les 30 prochaines années. Excellent.

Riesling Clos Sainte Hune 1990 – F.E. Trimbach : Le nez est parfumé, avec des notes fines de fleurs blanches, de craie et de pierre. Le vin ne montre quasiment pas de signes d’évolution. La bouche reste corsée, grasse et très sèche avec une légère évolution perceptible. Le style est très corsé et très puissant, sans faire de concession, ce qui me fait penser qu’il n’est pas tout à fait à maturité, en comparaison des millésimes 1981 ou 1983. S’agit-il d’une bouteille particulièrement fermée ? La lecture des commentaires de dégustation montre un vin sensiblement plus gras. Personnellement je préfère actuellement l’équilibre et la minéralité de la cuvée Frédéric Emile 1990, mais c’est une comparaison au sommet ! Excellent

Pinot Gris Réserve Personnelle 2000 – F.E. Trimbach : L’étiquette est semblable dans son graphisme au Riesling Frédéric-Emile et au Gewurztraminer Seigneurs de Ribeaupierre. Le nez est fumé, grillé avec des notes de pierre à fusil. La bouche est corsée, dense avec un léger moelleux perceptible, mais restant dans un style sec. Voilà un pinot gris à apprécier sur les saveurs d’automne, et à garder le plus longtemps possible. Très Bien

Pinot Gris « Hommage à Jeanne » 2000 – F.E. Trimbach : Une cuvée spéciale produite à l’occasion du centenaire de Jeanne Trimbach, à partir de raisins du Grand Cru Osterberg. Le nez est plus fruité, avec des fruits jaunes et des fruits exotiques. La bouche est fraîche, tendre, avec un bel équilibre arrondi par un sucre résiduel bien fondu (on doit être à 20 grammes environ). Des notes de truffe viennent agrémenter la fin de bouche. Un bel hommage dans un style volontairement différent que le vin précédent, qui rappelle la cuvée de Pinot Gris « Hommage à Georgette » produite en 1996. Un tel pinot gris peut sans complexe aller se mesurer à d’autres producteurs réputés pour les vins issus de ce cépage. Très Bien

Riesling Cuvée Frédéric-Emile Vendange Tardive 2000 – F.E. Trimbach : Le nez est minéral, doux, avec des notes de citron confit. La bouche est fine, équilibrée et assez moelleuse(25g/l de SR), avec des arômes qui évoquent l’écorce de mandarine. La fin de bouche est très sapide, révélant un vin très fin doté d’un gros potentiel, à attendre pour profiter entièrement de son terroir. Très Bien

Riesling Cuvée Frédéric-Emile Vendange Tardive 1989 – F.E. Trimbach : pour illustrer la conclusion sur le 2000, le 1989 vient à point nommé. Le nez est très complexe, mélange de miel d’acacia, de terre et de fumée. La bouche est très minérale, très sapide, le léger sucre fondu accompagnant une matière fondue et très élégante. Goûté à partir de deux bouteilles différentes, le premier flacon s’était montré beaucoup plus vieux avec des notes de champignon très marquées. Le second flacon fut le bon. Excellent

Pinot Gris Vendange Tardive 2000 – F.E. Trimbach : La robe se fait plus dorés que sur tous les vins précédents. Le nez est intense, évoquant l’abricot, le miel avec beaucoup de richesse. La bouche est dense, moelleuse (54g/l de SR), finement acidulée avec des notes de pierre à fusil et de fumée qui ajoute de la complexité au fruit. Un style très agréable aujourd’hui, à laisser vieillir quelques années pour en profiter pleinement. Très Bien

Gewurztraminer Cuvée des Seigneurs de Ribeaupierre 2000 – F.E. Trimbach : Le nez est parfumé, très floral avec des notes de rose et de géranium. La bouche est dense, équilibrée et minérale, avec une rondeur toute forale qui lui donne un bel équilibre. Le vin n’est pas pour autant léger, la fin de bouche est corsée et parfumée. Très Bien

Gewurztraminer Vendange Tardive 2000 – F.E. Trimbach : Le nez est plus mur, intense avec des notes de pêche des vignes. La bouche est fine, moelleuse (55g/l de SR), déjà bien équilibrée, mais bénéficiera de quelques années de garde pour que le sucre se fonde dans l’ensemble. Une jolie cuvée qui ne tire pas trop sur le botrytis comme certains Gewurz VT en 2001. Très Bien

Gewurztraminer Sélection de Grains Nobles 1967 – F.E. Trimbach : la surprise sur le gâteau ce vieux millésime vient rappeler le besoin de faire vieillir les cuvées moelleuses. La robe se fait vieil or, avec beaucoup d’éclat. Le nez est très parfumé et complexe, avec des notes d’écorce d’orange, de fruits secs, de fumée, de tabac et de foin coupé, dans un style qui rappelle par moment un vieil armagnac. La bouche est souple, complètement fondue, avec une liqueur très présente et fine, gardant une bonne structure. Un équilibre qui rappelle un vieux Sauternes, la pointe d’exotisme en plus. Excellent, voire plus

Pinot Gris Sélection de Grains Nobles 2000 – F.E. Trimbach : retour à un millésime plus jeune, la robe redevient plus pâle. Le nez évoque la noisette grillée et le champignon frais, mélangée à des fruits jaunes. La bouche est moelleuse (100g/l de SR), fine et assez vivace, avec une forte liqueur très botrytisée, et termine sur des arômes de pêche. Un vin bien né mais à attendre un peu pour qu’il donne le meilleur de lui-même. Très Bien

Gewurztraminer Sélection de Grains Nobles Hors Choix 2000 – F.E. Trimbach : une sélection spéciale pour cette cuvée « Hors Choix » d’une concentration particulière. Le nez est très mur, très intense sur des notes d’abricot. La bouche est très liquoreuse, avec un sucre très présent (155g/l de SR) et une bonne acidité, mais l’ensemble est encore très monolithique aromatiquement parlant, à l’image des SGN 1994 de Zind-Humbrecht ou Faller goûtées à la fin des années 90. Ces sera une école de patience, et les chanceux qui pourront déguster ce vin dans 10-15 ans au minimum auront probablement une expérience hors du commun. Bien

Pinot Blanc 2003 – F.E. Trimbach : Le nez est parfumé, floral, jeune. La bouche est sèche, assez bien équilibrée, avec des notes de fruits blancs en finale. Un vin pur qui se boit déjà bien. Bien

Riesling 2003 – F.E. Trimbach : Le nez est parfumé, floral avec des notes d’asperge qui rappellent l’élevage. La bouche est nette, minérale et sèche, l’acidité donne une impression un peu crayeuse sur la langue. Le vin est une belle réussite, et se goûte mieux actuellement que le Riesling Réserve 2003. Bien

Pinot Noir Réserve « Cuve 7 » 2003 – F.E. Trimbach : Le nez est très intense, sur des notes de pruneau et de fruits noirs cuits. La bouche est fraîche, tannique et corsée, contrairement à la souplesse que le nez laissait envisager. La fin de bouche assèche un peu à cause des tanins, le vin a besoin de garde pour s’assouplir un peu. Bof

Pinot Gris Réserve 2002 – F.E. Trimbach : Le nez est marqué par du coing et des notes de champignon. La bouche est assez sèche, douce et légèrement épicée, avec une belle acidité qui fait ressortir la minéralité du vin. Une belle bouteille qui passe facilement à table. Bien

Gewurztraminer Cuvée des Seigneurs de Ribeaupierre 1999 – F.E. Trimbach : Le nez est parfumé, délicat avec des notes de rose. La bouche est grasse, minérale et très bien équilibrée, avec cette rondeur donnée par le fruit qui fait oublier un quelconque besoin de sucre. Le style rappelle la délicatesse des Gewurztraminer Jubilée de Hugel, avec un surcroît de minéralité. Impressionnant à boire seul, il mériterait des travaux pratiques en cuisine pour trouver le met idéal qui le valorisera. Personnellement, c’est un style que j’aime beaucoup. Le millésime 1999 révèle des qualités qui me surprennent de plus en plus, quel que soit le cépage. Excellent.

Les vins de la région de Ribeauvillé sont souvent marqués par une forte sapidité, que ce soit chez F.E. Trimbach, André Kientzler, Robert Faller, Bott Frères ou d’autres. Si le riesling magnifie cette minéralité dans les grands crus, force est de constater que les autres cépages ne sont pas en reste et offrent une homogénéité de style. Pinot Gris et Gewurztraminer se révèlent ainsi sous leur jour le plus minéral, en particulier lorsque le sucre n’est pas trop envahissant. Au final, une gamme très complète et régulière. Les rieslings jouent correctement le rôle d’ambassadeurs du domaine, la réputation des autres vins n’est pas usurpée. Les autres cuvées prestiges ont leur place dans le cercle des grands vins au même titre que les rieslings.

Enfin, la maison possède un site web décrivant sommairement l’ensemble des vins produits, et propose une liste impressionnante de grands restaurants référençant leurs vins.

Thierry Meyer

  • F.E Trimbach
  • 15 route de Bergheim
  • 68150 Ribeauvillé
  • Téléphone 03 89 73 60 30
  • Fax 03 89 73 89 04
  • Site Web du domaine

 

Pour connaître la signification des appréciations (Bien, Très Bien...), cliquer ici