Domaine de l'Oriel / Vins Gérard Weinzorn (Niedermorschwihr)

Visite au Domaine de l’Oriel – Vins Gérard Weinzorn
3 Juin 2005 

Niedermorschwihr, c’est le village alsacien touristique idéal, situé un peu en altitude entre le Grand Cru Sommerberg et le Grand Cru Brand. Si la pâtissière Christine Ferber et ses confitures, ainsi que le Caveau Morakopf qui ne reste vide que le dimanche (son jour de fermeture), ont rendu le village célèbre, il faut aussi mentionner le clocher vrillé de son église, une rareté en Europe. En 1985, un cinéaste japonaise a tourné une série télé en 13 épisodes (« le ciel bleu d’Alsace ») dans laquelle deux jeunes amants se mariaient dans l’église de Niedermorschwihr, avec la complicité de votre serviteur qui a joué comme figurant avec ses copains qui passaient par là en vélo… S’en est suivie une recrudescence des demandes de bénédictions nuptiales de couples nippons qui visitaient le village. Bref, le village est connu, en Alsace, en France et à l’étranger, et les vignerons profitent pour valoriser leur grand cru Sommerberg. Si on trouve deux familles Boxler et deux familles Weinzorn dans la liste des vignerons du village, c’est bien Albert Boxler et Gérard Weinzorn (Domaine de l’Oriel) qui sont présents le plus fréquemment dans la presse spécialisée. Jean Boxler et Claude Weinzorn ont en outre été des participants à nos soirées dégustations à la Taverne Alsacienne.

 

 

Domaine de … l’Oriel

Si j’ai pu goûter les rieslings de Boxler lors des journées dégustation à la Confrérie St Etienne, je ne connaissais pas les vins de Claude Weinzorn au delà de ses muscats et pinots blancs dégustés ce printemps. J’ai profité d’une visite près de Colmar pour rendre visite au Domaine.

Le domaine de l’Oriel produit du vin sur la commune de Niedermorschwihr depuis plus de 3 siècles, et après la disparition de Gérard Weinzorn en 1995 son fils Claude a repris le domaine en main avec son épouse.

Les vins sont classés dans trois gammes. La gamme tradition représente des vins de cépage secs, identifiés avec une étiquette brune sur une bouteille verte. La gamme prestige se compose des grands crus (bouteille brune et étiquette jaune) et des cuvées spéciales (bouteille brune et étiquette rouge). Enfin, les sélections de grains nobles feront l’objet d’une étiquette à part, mais le domaine n’en a pas produit depuis 1998.

Nous commençons par un petit tour dans le Grand Cru Sommerberg, le beau temps étant propice à une ballade dans les vignes. Le sol est aride, la roche granitique est peu homogène et tranche nettement avec l’uniformité de la granularité du granit à deux micas qu’on trouve dans le GC Brand. Ici, le quartz et le mica forment des veines plus ou moins grandes. Niedermorschwihr n’est pas tout à fait dans une vallée à cause de son altitude, et on se rend compte que le Sommerberg est haut, il surplombe le Brand littéralement. Le Sommerberg se compose de plusieurs bosses orientées plein sud, plus d’une partie du virage vers l’est. Le vent est assez fréquent ce qui permet de sécher les raisins en cas de temps pluvieux. Les buses et autres rapaces en profitent des courants ascendants pour s’élever. Claude me montre une parcelle qu’il a défrichée et travaillée en terrasse, avant de la planter prochainement en riesling.

Un  futur grand riesling. Revenir dans 5 ans pour les premiers vins. Au fond, la colline du Letzenberg à gauche et l’arrière du Grand Cru Brand à droite.

Pinot Noir 2004 – Domaine de l’Oriel (en fût) : la robe est moyennement intense, mais montre un bel éclat. Le nez est parfumé, avec des notes de cerise et de framboise. La bouche est élégante, souple, sans aspérité. La concentration vient de la matière, pas d’une forte extraction, ce qui donne un pinot noir alsacien de toute beauté. En espérant que le bois ne va pas trop marquer d’ici à la fin de l’élevage. Très Bien

Rosé d’Alsace 2004 – Domaine de l’Oriel (6€) : Le nez est fruité, mélange de pamplemousse rose et de fruits rouges. La bouche est grasse, ample avec une jolie acidité. Je ne suis généralement pas un grand fan des rosés d’Alsace, mais sur cette bouteille j’avoue être vraiment surpris. Une belle bouteille à consommer cet été, s’il en reste à la vente ! Très Bien

Pinot Blanc Poisson d’Avril 2002 – Domaine de l’Oriel (6€): le nez est assez parfumé, floral avec des notes d’agrumes. La bouche est fraîche, élégante et sèche, avec une belle acidité et des notes fruitées qui accompagnent la finale. Un vin bien fait. Bien

Sylvaner 2003 – Domaine de l’Oriel (5€): Le nez est parfumé avec des notes de foin et d’amande fraîche. La bouche est sèche, dense avec une acidité assez présente. La matière reste moyenne en bouche pour ce vin typé 2003. Bien

Muscat 2003 – Domaine de l’Oriel (6.5€): Le nez est parfumé, floral et musqué. La bouche est croquante, sèche et grasse, avec beaucoup d’élégance. Le vin paraît plus charmeur aujourd’hui que le 2004 goûté il y a 2 semaines, qui a besoin d’un peu de temps pour se fondre. Très Bien

Pinot Blanc 2003 – Domaine de l’Oriel (6€) : Le nez est encore jeune, avec des notes d’asperge. La bouche est grasse, sèche, mais manque un peu de vivacité. Le fruité du pinot blanc est un peu en retrait. Bien

Edelzwicker 2003 – Domaine de l’Oriel (5.40€ en 1l): Depuis 2003 l’assemblage comporte Sylvaner, Pinot Blanc, Riesling et Gewurztraminer. Le nez est assez parfumé, sur des fleurs blanches. La bouche est assez riche avec une bonne densité, il ne manque qu’un peu d’arômes en finale pour rehausser le tout. Bien

Edelzwicker 2004 – Domaine de l’Oriel (5.40€ en 1l): Le nez se fait plus intense sur ce millésime, avec des notes citronnées très mûres qui sont bien agréables. La bouche se montre vivace, riche et assez corsée. La fin de bouche est accompagnée par la fine acidité. Un vin surprenant pour un Edel, et à 4 euros les 75cl, il s’agit là d’un beau rapport QP. Très Bien

Tokay Pinot Gris 2003 – Domaine de l’Oriel (7.5€) : Le nez est encore marqué par les lies. La bouche est mûre, un peu fade pour le moment avec des arômes de foin coupé, et montre un léger moelleux sur la fin de bouche. Un vin assez discret qui pourrait faire un bon compagnon de table. Bien

Riesling Grand Cru Sommerberg 2002 – Domaine de l’Oriel (12€) : Le nez est mûr, avec des notes d’abricot et de pêche jaune. La bouche est fraîche, finement acidulée, avec une belle minéralité, avec beaucoup de longueur en finale. Fleuron de la gamme, un grand vin qui se montre déjà superbement mais qui méritera d’être attendu 5-6 ans pour en profiter pleinement. Excellent

Riesling Grand Cru Florimont 2002 – Domaine de l’Oriel : Les 20 ares plantées dans le Florimont il y a plus de 45 ans près d’Ingersheim produisent un riesling confidentiel qui n’est pas mis à la vente mais réservé à la dégustation. Le nez est très parfumé, mûr avec des notes de sureau et de pêche blanche. La bouche est dense, minérale, avec un coté crayeux en bouche, sur une belle acidité. La différence granit/calcaire se dévoile progressivement en bouche, si on fait abstraction des arômes du nez. Très Bien

Riesling 2003 – Domaine de l’Oriel (7€) : Le nez est parfumé, sur un équilibre de fruits jaunes. La bouche est souple et riche, mais dans un style qui rappelle plus un pinot gris qu’un riesling. Un petit écart dans le style généralement sec des vins de cette gamme, qui place du coup ce riesling au milieu des grands crus dans la dégustation. Bien

Riesling Grand Cru Sommerberg Cuvée Arnaud 2003 – Domaine de l’Oriel (14€): Une cuvée issue de vieilles vignes récoltées un peu plus tardivement (« après tous les autres » selon la formule). Le nez est parfumé avec des notes de fruits jaunes. La bouche est souple et moelleuse, mais avec une texture qui rappelle la noble origine du vin. A garder patiemment pour que tout cela se fonde un peu. Bien

Pinot Gris Grand Cru Sommerberg 2003 – Domaine de l’Oriel (13€) : Le nez est assez intense, avec des notes fumées et de l’abricot. La bouche est légèrement moelleuse, bien équilibrée par une acidité présente, avec des notes de pralin en finale. Un bel équilibre pour ce vin déjà ouvert. Très Bien

Gewurztraminer Réserve 2002 – Domaine de l’Oriel (12€) : cette cuvée spéciale est issue du Sommerberg mais a été déclassée car issue d’une très jeune vigne. Le nez est frais, parfumé sur des fruits exotiques. La bouche est grasse avec un très léger moelleux et une belle acidité. Plus que les arômes variétaux, c’est surtout la minéralité en bouche qui impressionne. Le millésime 2022 risque d’être extraordinaire ! Très Bien

Gewurztraminer Cuvée Claire 2003 – Domaine de l’Oriel (14€) : Une cuvée spéciale réalisée avec des raisins issus du Schneckelsbourg à coté du GC Brand. Le nez est intense, avec de la rose et des herbes séchées, très complexe. La bouche est ronde, pure, riche sans que le sucre ne s’impose, avec une finale épicée, complexe et très longue. Un très beaux vins, un des plus ouverts, de plus fins et des plus complets dégustés en 2003 sur ce cépage. Remarquable Excellent

Autres vins en vente au domaine

  • Gewurztraminer 2003 – 8€
  • Pinot Noir 2003 – 8€
  • Crémant d’Alsace Brut – 7.5€
  • Gewurztraminer SGN 1998 (50cl) – 25€
  • Gewurztraminer Grand Cru Sommerberg SGN 1998 (50cl) – 25€

 
Claude Weinzorn n’est pas une personne de petite taille, il produit simplement des double-magnums sur ses meilleures bouteilles (ici un Riesling GC Sommerberg Cuvée Arnaud 2001)

Bilan de la matinée

J’ai été agréablement surpris par le très bon niveau des vins, et une fois de plus, par la sagesse des prix. Les cuvées haut de gamme de riesling et gewurztraminer atteignent des sommets en qualité, je me réjouis de les mettre côte à côte avec des vins plus réputés pour une dégustation à l’aveugle. Le magazine italien Gamberro Rosso ne s’y est pas trompé d’ailleurs dans son dernier numéro sur l’Alsace. Compte tenu des faibles quantités produites pour chacune des cuvées, il va falloir s’approvisionner rapidement. Le Domaine de l’Oriel pourrait bien être à l’Alsace ce que le Domaine BART est à la Côte de Nuits :-)

Thierry

  • Domaine de l’Oriel
  • Gérard WEINZORN et Fils
  • 133 rue des Trois Epis
  • 68230 Niedermorschwihr
  • Tel : 03 89 27 40 55
  • Fax : 03 89 27 04 23
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • Ouvert du lundi au samedi matin et après midi, et le dimanche matin sur RDV

 

Autres liens :

 

Pour connaître la signification des appréciations (Bien, Très Bien...), cliquer ici