Domaine de l’Ancien Monastère (Saint Léonard)

Domaine de l’Ancien Monastère – Saint Léonard
Bernard HUMMEL et ses filles
17 juin 2005

Proche d’Obernai, au sud-ouest de Strasbourg, sous la Couronne d’Or et au-dessus de la zone Andlau-Mittelbergheim se trouve le village de Boersch, et le lieu-dit Saint Léonard. Un ancien monastère construit en 1109 a accueilli au 12e siècle des plants de pinot noir en provenance de bourgogne, ce qui a marqué l’essor de ce cépage en Alsace. Le village voisin d'Ottrott a certes développé ce "rouge d'alsace" et a gagné en notoriété, mais n'en a pas la paternité. La tradition des « rouges de Saint Léonard » est aujourd’hui perpétuée au même endroit par Bernard HUMMEL et ses trois filles au Domaine de l’Ancien Monastère. Le domaine est spécialisé dans le rouge, et produit plusieurs cépages en blanc, qui sont mis en bouteille et écoulé au fur et à mesure des achats, ainsi que du crémant d’Alsace aux proportions variables. Pas de Grand Cru dans ce coin de l’Alsace, mais des terres riches sur des coteaux où se côtoient vigne et autres cultures. Le domaine est en conversion à la culture biologique depuis plusieurs années, et une part de plus en plus grande des parcelles a aujourd’hui l’agrément bio. Pour faire la différence, les bouteilles sont étiquetées en conséquence.

Les trois filles Annick, Caroline et Odile travaillent au domaine et préparent la succession de leur papa qui songe de plus en plus à sa retraite bien méritée. Caroline est également apicultrice et produit du miel avec ses huit ruches. Le domaine vend du vin, du miel, fait également gîte rural et anime dans sa grande salle des soirées festives autour de tartes flambées, dans la pure tradition d’accueil propre au Bas Rhin.

La dégustation s’est faite en compagnie de Caroline, à l’ombre et au frais lors d’une journée très chaude.

Riesling BIO 2003 – Domaine de l’Ancien Monastère (5€) : Le nez est assez discret, floral. La bouche est vive, fraîche, avec une matière assez dense et une légère amertume en finale. Un beau riesling sapide, frais, qu’on a envie de boire à grosses gorgées. Super rapport Q/P. Très Bien

Pinot Gris Quintessence 2003 – Domaine de l’Ancien Monastère (5.5€) : la robe saumonée rappelle la coloration des jus en 2003 sur certains cépages à la peau foncée, comme le pinot gris. Le nez est parfumé, floral avec des notes d’abricot. La bouche est grasse, assez souple, dans un style facile qui fait penser à un rosé d’été (couleur oblige !). Un vin équilibré à boire maintenant. Bien

Gewurztraminer 2003 – Domaine de l’Ancien Monastère (6€) : Le nez est assez discret, marqué par des arômes de rose. La bouche est assez parfumée avec une acidité assez marquée, mais manque un peu de corps. Un vin léger. Bof

Gewurztraminer Vendange Tardive 2003 – Domaine de l’Ancien Monastère (19€) : la couleur se fait plus foncée et plus dense sur ce vin. Le nez est marqué par des notes de rose et de miel, très élégantes. La bouche est moelleuse, moyennement corsée, avec une belle finale. Le style est plus corsé que le vin précédent sur cette VT qui garde beaucoup de légèreté. A boire sur le fruit. Bien

Crémant Brut NV – Domaine de l’Ancien Monastère (6.3€) : une cuvée contenant un assemblage de pinot blanc et pinot auxerrois du millésime 2003. Le nez est parfumé, avec des notes de fleurs, de pêche et de fruits blancs. La bouche est sèche, très effervescente, avec une mousse très fine, et reprend des parfums de pêche assez intense. On croirait presque boire un kir pêche sans le sucre et l’alcool de la liqueur ajoutée. Un crémant très surprenant, qui fera certainement un malheur à l’apéritif ou au dessert cet été. Très Bien

Rouge de Saint-Léonard Cuvée des Vigneronnes 2001 – Domaine de l’Ancien Monastère (6.3€) : la robe est rubis assez clair, avec un beau brillant. Le nez est parfumé, avec du beau pinot, sur des arômes de cerise et de cacao. La bouche est concentrée, souple avec des tanins murs et fins. Le milieu de bouche laisse apparaître des arômes de griotte très agréables. On sent une légère amertume en finale mais l’impression de pureté est grande. Voilà l’archétype du pinot noir alsacien que j’aime beaucoup. Les 3 vigneronnes peuvent être fières de leur cuvée ! Très Bien

Rouge de Saint-Léonard BIO 2002 – Domaine de l’Ancien Monastère (7.3€) : La robe se montre plus claire. Le nez est moins mur que le 2001, avec des notes végétales. La bouche est assez acide, corsée avec des tanins assez sensibles qui le rendent sec. L’équilibre du vin le réserve à certains plats mixtes type tourte et crudités. Je l’avais mieux goûté en mars dernier lors de la rencontre des vignerons bio à Strasbourg (appréciation TB). Bof

Rouge de Saint-Léonard Elevé en barrique 2000 – Domaine de l’Ancien Monastère (8.5€) : La robe se fait à nouveau plus foncée avec des traces d’évolutions sur les bords. Le nez est boisé avec un joli bois (chêne de l’Allier) parfaitement chauffé. La bouche est assez ronde, corsée et élégante, et si le boisé est encore bien présent, il accompagne une matière mure et assez grasse, d’autant que l’acidité se fait discrète. Le style boisé a ses amateurs et ses détracteurs, mais quand il est maîtrisé de la sorte, il reste très agréable. Je préfère tout de même le style du 2001. Bien

Le savoir-faire est évident sur la compréhension du pinot noir et son élevage à l’Alsacienne. J’aime beaucoup l’usage contrôlé du bois neuf, associé à une belle matière mûre plutôt que cache-misère d’une matière faible sur-extraite. Le prix des autres cuvées est très intéressant, on doit y trouver des perles dans chaque millésime. Un domaine à suivre régulièrement car les flacons sont mis en bouteille avant la vente et toutes les cuvées ne sont pas toujours disponibles.

Thierry Meyer

  • Vins Bernard Hummel
  • Domaine de l’Ancien Monastère
  • 4 Cour du Chapitre
  • 67530 Saint-Léonard (Boersch)
  • Tél : 03 88 95 81 21
  • Fax : 03 88 48 11 21
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Pour connaître la signification des appréciations (Bien, Très Bien...), cliquer ici