Domaine Barmès-Buecher (Wettolsheim)

Domaine Barmès-Buecher – Les vins et les impressions
15 mars 2005

Le souvenir du dîner sur la minéralité des vins d’Alsace en mai 2002 et sur la superbe verticale de Riesling GC Hengst jusque 1985 préparée par François Barmès était encore dans ma tête lorsque je suis venu déguster au domaine Barmès Buecher à l’occasion de la journée portes ouvertes en mars 2005.

Dilemme. 57 vins à la dégustation, et moins de 90 minutes pour faire un tri. Ma stratégie était simple : goûter à tout, en privilégiant les grands crus et les vins liquoreux, et laisser de coté des 2003 qui ne se goûtent pas forcément très bien et qu’il sera possible de goûter ultérieurement.

François et Geneviève Barmès ont préparé un ensemble de données remarquables sur leurs vins, techniques et sensorielles. François a en particulier indiqué lorsque cela était nécessaire la sucrosité perçue, en utilisant les mentions :

  • Ce vin se goûte sec
  • Ce vin se goûte demi-sec
  • Ce vin se goûte moelleux
  • Ce vin se goûte liquoreux

Les terroirs sont décrits dans la description générale. J’ai laissé les indications de terroir pour les vins qui ne proviennent pas d’un terroir décrit. Pour le reste, voir la description générale des terroirs publiée à part.

L’acidité est exprimée en acide tartrique. Lorsque les vins sont à la vente aux particuliers début mars 2005, j’ai indiqué le prix départ cave TTC entre parenthèses.

Pinot Noir 2000 - Barmès-Buecher
Alcool : 12°7      Sucre : < 2     Acidité : 4.1g/l

Pinot Noir Réserve 2003 - Barmès-Buecher (13€)
Sol: Argilo-calcaire de l’oligocène (0.69 ha) Exposition: Est - pente moyenne
Rendement : 30 hl/ha     Age : 21 ans     Alcool : 13°69     Sucre : < 2 g/l     Acidité : 4.6 g/l
(Egrappé 100 % pigé au pied, élevage 10 mois en barriques de 2 et 3 vins)

Note TM au 15 mars 2005 : (le vin est carafé) le nez est très aromatique, marqué par la barrique, avec des notes de ronces qui laissent place à l’aération à des arômes plus fruités de cerise qui donnent beaucoup d’élégance. La bouche est fruitée, souple avec des tanins gras et fondus. Déjà un bel équilibre, et une matière en bouche qui visiblement réussit bien à dominer le bois. Très Bien

Pinot Noir Vieille Vigne Hengst 2001 - Barmès-Buecher (22.2€)
Rendement : 19 hl/ha     Age : 47 ans     Alcool : 13°69     Sucre : <2 g/l     Acidité : 5.5 g/l
(Egrappé 100% pigé au pied, élevage 24 mois en barriques Neuves)

Note TM au 15 mars 2005 : (le vin est carafé) le nez est complexe, boisé, grillé avec des notes fumées. On présage une bouche dure et astringente, mais c’est au contraire un joli soyeux qui tapisse la langue en attaque, suivi de notes de griottes et d’une acidité assez vive. La boisé jeune se retrouve en finale, le vin a besoin de vieillir un peu. Bien.

Pinot Noir Vieille Vigne Hengst 2002 - Barmès-Buecher
Rendement : 16 hl/ha     Age : 48 ans     Alcool : 13°72     Sucre : <2 g/l     Acidité : 5.2 g/l
(Egrappé 100% pigé au pied, élevage 24 mois en barriques Neuves)

Note TM au 15 mars 2005 : (le vin est carafé) Le nez est mûr, avec des notes de ronce et de buis. La bouche est ferme, assez soyeuse au palais mais avec tanins très sensibles et des aromes de torréfaction en finale. Un vin fermé à regoûter un peu plus tard. Bof.

Crémant Brut 2002 Zéro Dosage - Barmès-Buecher (7.62€)
Sol : Limon graves du quaternaire (1.40 ha) Exposition : Plaine
Assemblage : Chardonnay/ Pinot Auxerrois/ Riesling
Rendement : 65hl/ha     Age : moyenne 18 ans     Alcool : 13°6     Sucre :<2g/l     Acidité : 6.4 g/l

Note TM au 15 mars 2005 : c’est le Brut 2003 qui est dégusté. La bulle est fine, vivace. Le nez est floral, assez parfumé. La bouche se montre fine et très effervescente, avec une bonne acidité qui donne de la fraîcheur. Bien

Edelzwicker Côte de Wettolsheim  2003 - Barmès-Buecher (5.03€ les 100cl)
Sol:
Dominance calcaire de l’oligocène (0.82 ha)
Assemblage: Sylvaner/ Pinot Auxerrois/ Pinot Noir/ Chasselas/Riesling/Pinot Blanc/ Pinot Gris
Rendement : 45hl/ha     Alcool : 13°83     Sucre : 4.7g/l     Acidité :4.9 g/l

Sept Grains 2002 - Barmès-Buecher
C’est l’ensemble des raisins du Domaine, en jus de goutte sans pressurage.
Alcool : 14°16     Sucre :4.7 g/l     Acidité :4 g/l

Sept Grains 2003 - Barmès-Buecher
C’est l’ensemble des raisins du Domaine, en jus de goutte sans pressurage.
Alcool : 15°48     Sucre :4.4 g/l     Acidité :4.1 g/l

Note TM au 15 mars 2005 : Le nez est parfumé, évoque le foin coupé,les épices, avec des notes grillées. La bouche est assez grasse, parfumée, épicée dans un équilibre sec pas trop acidulé. Bien

Cuvée Liberty 1995 - Barmès-Buecher
Cépage : Chardonnay 100%
Sol : Limon de l’oligocène Exposition : Plaine
Rendement : 60 hl/ha     Age : 13 ans     Alcool : 12°5     Sucre : 2.4 g/l     Acidité : 8.11 g/l

Note TM au 15 mars 2005 : Le nez revêt un caractère oxydatif marqué. La bouche est acidulée, avec beaucoup d’amertume, pas convaincante. Le Chardonnay alsacien se montre sous un équilibre qui ne me plait pas. Beurk

Pinot Blanc Auxerrois 1996 - Barmès-Buecher (5.64€)
Sol : Graves du quaternaire (1.41 ha) Exposition : Plaine
Rendement : 60 hl/ha     Age : 21 ans     Alcool : 12°29     Sucre : 1 g/l     Acidité : 7.76g/l 

Note TM au 15 mars 2005 : Le nez est légèrement évolué, avec des notes de foin. La bouche est vive, avec des arômes d’agrumes, une assez forte amertume, et une finale sèche assez courte. Est-ce parce que ce vin après le chardonnay qu’il donne si peu de plaisir ? A regoûter dans un autre contexte, ce vin me rappelle curieusement le Pinot d’Alsace 1996 de Humbrecht.  Bof

Pinot d’Alsace 2002 - Barmès-Buecher (8€)
Sol : Sablonneux graveleux (0.44 ha) Exposition : Plaine (Harth de Colmar)
Rendement :
63 hl/ha     Age : 26 ans     Alcool : 14°46     Sucre : 3.3 g/l     Acidité : 4.7 g/l 

Note TM au 15 mars 2005 : Le nez est complexe, mûr, minéral, avec des notes de fruits jaunes, de goudron, de fumée. La bouche est surmaturée, grasse et sèche, avec des arômes de pierre à fusil en finale. Un bel équilibre. Très Bien.

Pinot d’Alsace 2003 - Barmès-Buecher
Sol : Sablonneux graveleux (0.44 ha) Exposition : Plaine (Harth de Colmar)
Rendement :
65 hl/ha     Age : 27 ans     Alcool : 13°91     Sucre : 2.5 g/l     Acidité : 3.8 g/l

Note TM au 15 mars 2005 : Le nez est encore marqué par l’élevage avec des notes fermentaires et florales. La bouche est jeune, grasse, avec une acidité assez perceptible, sur des notes d’asperge. A attendre un peu . Bof

Riesling Tradition 2003 - Barmès-Buecher
Sol : Limon graves du quaternaire (0.37 ha) Exposition : Plaine (vigne qui borde le village de Wettolsheim)
Rendement : 40 hl/ha     Age : 19 ans     Alcool: 12°56     Sucre: 3.5 g/l     Acidité: 5.4g/l

Note TM au 15 mars 2005 : Le nez est discret, floral et poivré. La bouche est assez acidulée, parfumée, minérale et sèche. Un bel équilibre réalisé pour ce riesling 2003. Bien.

Muscat Ottonel 2003 - Barmès-Buecher (8.30€)
Sol : Graves du quaternaire + Marno calcaire de l’oligocène (Hengst) (0.48 ha)
Exposition :
Sud (Hengst)  + plaine
Rendement : 42hl/ha     Age : Moyenne 21 ans     Alcool : 13°24     Sucre : <2 g/l     Acidité: 3.1 g/l

Note TM au 15 mars 2005 : Le nez est très aromatique, extrême,avec des notes de plante médicinale, d’herbes, de menthe poivrée, de musc. La bouche est grasse, ronde, avec une acidité en retrait. Probablement le vin le plus exotique de toute la série. A boire sans modération dès maintenant pour découvrir les parfums du muscat Ottonel. Bien

Sylvaner Rosenberg Vieilles Vignes 1996 - Barmès-Buecher
Rendement : 55hl/ha     Age : 62 ans     Alcool :11°66     Sucre :< 2 g/l     Acidité : 9.75 g/l

Pinot Blanc Rosenberg 2001 - Barmès-Buecher (9.15€)
Assemblage de raisins de la famille des Pinots : Auxerrois, Pinot Blanc, Beurot.
Rendement : 52hl/ha     Age : 30 ans Alcool : 12.5 g/l     Sucre : 7g/l     Acidité : 6.5 g/l

Pinot Blanc Rosenberg 2002 - Barmès-Buecher
Assemblage de raisins de la famille des Pinots : Auxerrois, Pinot Blanc, Beurot.
Rendement : 49hl/ha     Age : 31 ans Alcool : 13°19     Sucre :4.3 g/l     Acidité :4.7 g/l

Note TM au 15 mars 2005 : Le nez est assez discret, avec des fruits blancs. La bouche est minérale, acidulée, assez vive avec une impression citronnée qu’on retrouve souvent dans les vins secs de 2002. Bien

Pinot Blanc Rosenberg 2003 - Barmès-Buecher
Assemblage de raisins de la famille des Pinots : Auxerrois, Pinot Blanc, Beurot.
Rendement : 49hl/ha     Age : 32 ans     Alcool : 14°27     Sucre :4.9 g/l     Acidité :3.8 g/l 

Note TM au 15 mars 2005 : Le nez est discret, encore marqué par les levures. La bouche se montre bien équilibrée, plus grasse et dense, tout en restant sèche, mais offre un profil aromatique un peu plat à ce stade. A regoûter plus tard. Bien.

Riesling Rosenberg 1996 - Barmès-Buecher (6.70€)
Rendement : 60hl/ha     Age : 20 ans     Alcool : 12.40 g/l     Sucre :< 2g/l     Acidité : 9.54 g/l 

Riesling Rosenberg 2003 - Barmès-Buecher
Rendement: 28 hl/ha     Age: 27 ans     Alcool : 14°74     Sucre: 5.4 g/l     Acidité: 6.3 g/l

Note TM au 15 mars 2005 : Le nez est assez parfumé, avec des notes d’acidité volatile qui laissent place à des notes d’élevage et à des senteurs qui rappellent le fût. La bouche est parfumée sur des notes d’agrumes, sèche et acidulée, on sent une belle matière dans une belle acidité. Bien.

Riesling Kruett 2002 - Barmès-Buecher
Rendement : 46hl/ha     Age : 25ans     Alcool : 13°38     Sucre : 8.4 g/l     Acidité: 8 g/l 

Riesling Kruett 2003 - Barmès-Buecher
Rendement : 30hl/ha     Age : 26ans     Alcool : 12°86     Sucre : 4.3 g/l     Acidité: 6 g/l

Riesling Herrenweg 2003 - Barmès-Buecher (10.5€)
Rendement : 33hl/ha Age : 20ans     Alcool : 11°92     Sucre : 2.9 g/l     Acidité: 5.2 g/l 

Note TM au 15 mars 2005 : Le nez est parfumé, avec des notes de fût et de foin coupé. La bouche est sèche avec un peu d’amertume, et finit rapidement. « Qui suis-je, où vais-je », se demande certainement le vin ? J’ai du mal à répondre pour le moment. Bof.

Riesling Leimenthal 2001 - Barmès-Buecher (15.40€)
Rendement : 45hl/ha Age : 33ans     Alcool : 13°46     Sucre : 14.4 g/l     Acidité : 7.3 g/l 

Riesling Leimenthal 2002 - Barmès-Buecher
Rendement : 48hl/ha Age : 34ans     Alcool : 13°92     Sucre : 11.3 g/l     Acidité : 8.1 g/l 

Riesling Leimenthal 2003 - Barmès-Buecher
Rendement : 48hl/ha Age : 35ans     Alcool : 14°23     Sucre : 6.5 g/l     Acidité : 5.4 g/l

Riesling Grand Cru Steingrübler 2002 - Barmès-Buecher
Rendement : 24 hl/ha Alcool :14°72     Sucre : 13.4 g/l     Acidité : 5.5 g/l

Note TM au 15 mars 2005 : Le nez est mur, floral, avec des notes qui rappellent le poireau. La bouche est minérale, élégante, avec une belle amertume qui rappelle le pamplemousse rose. Grand riesling à l’équilibre sec, grand terroir, il ne reste qu’à patienter quelques années pour atteindre le nirvana. Très Bien

Riesling Grand Cru Steingrübler 2003 - Barmès-Buecher
Rendement : 20 hl/ha     Alcool :12°77     Sucre : 4.3 g/l     Acidité : 4.7 g/l

Note TM au 15 mars 2005 : Le nez se fait plus mur et rappelle un pinot gris avec ses notes de fruits jaunes. La bouche est sèche, assez dense et peu parfumée, ce qui contraste fortement avec le nez et crée une petite déception. A regoûter. Bof

Riesling Grand Cru Hengst 2002 - Barmès-Buecher (22.2€)
Rendement : 28 hl/ha     Age : 23 ans moyenne     Alcool :14°52     Sucre :6 g/l     Acidité : 6.3 g/l

Note TM au 15 mars 2005 : Le nez est discret et fermé. La bouche est riche acidulée, assez vive avec du gras et une grosse matière. La finale est un peu amère avec une sensation d’écorce de pamplemousse. Un vin encore fermé, mais peut-il en être autrement sur ce terroir ? Le Riesling Hengst 2002 de Josmeyer étonnait justement car il était déjà bien ouvert en Novembre 2004. Bien

Riesling Grand Cru Hengst 2003 - Barmès-Buecher
Rendement : 35 hl/ha     Age : 24 ans moyenne     Alcool : 14°05     Sucre :10.7 g/l     Acidité : 5.8 g/l

Note TM au 15 mars 2005 : Le nez est assez discret, floral avec des notes de nougat. La bouche est ronde et minérale, avec un mélange de sensations crayeuses et moelleuses. Gros potentiel de nouveau, mais le vin est fermé. Bien

Pinot Gris Herrenweg 2002 - Barmès-Buecher (11.5€) « se goûte demi sec »
Rendement : 40 hl/ha     Age : 16 ans     Alcool :13°33     Sucre :18.3 g/l     Acidité :5 g/l

Pinot Gris Herrenweg 2003 - Barmès-Buecher «  se goûte sec »
Rendement : 30 hl/ha     Age : 17 ans     Alcool :14°04     Sucre :3 g/l     Acidité :3.5 g/l

Note TM au 15 mars 2005 : Le nez est parfumé, jeune, avec des notes d’asperge et de fruits blancs qui rappellent plus le pinot blanc. La bouche est épicée, dense et sèche, avec beaucoup de parfums. Bien

Pinot Gris Pfleck 2002 - Barmès-Buecher «  se goûte demi sec »
Rendement : 53 hl/ha     Age : 10 ans     Alcool :14°61     Sucre :17.8 g/l     Acidité :6.7 g/l

Note TM au 15 mars 2005 : Le nez est marqué par des notes de champignon frais et de fruits jaunes. La bouche est épicée avec un léger moelleux perceptible, et toujours ces sensations de champignon et d’épices en finale. Bien

Pinot Gris Pfleck 2003 - Barmès-Buecher « se goûte demi sec »
Rendement : 35 hl/ha     Age : 11 ans     Alcool :15°16     Sucre :35 g/l     Acidité :5.2 g/l

Pinot Gris Rosenberg Silicis 2001 - Barmès-Buecher ¨ se goûte moelleux¨
Rendement : 28hl/ha     Age : 22 ans     Alcool : 12°1     Sucre : 72.9 g/l     Acidité : 7.2 g/l

Pinot Gris Rosenberg Silicis 2002 - Barmès-Buecher ¨ se goûte demi-sec¨
Rendement : 40hl/ha     Age : 23 ans     Alcool : 14°     Sucre : 19.8 g/l     Acidité : 5.5 g/l

Note TM au 15 mars 2005 : Le nez est parfumé, assez complexe, avec des notes beurrées et minérales, et des arômes de champignon, et de fût. La bouche est un peu moelleuse, acidulée, avec une sensation un peu boisée. L’équilibre est très agréable grâce à la tension acide/sucre soutenue par du gras. Très Bien

Pinot Gris Rosenberg Silicis 2003 - Barmès-Buecher ¨ se goûte moelleux¨
Rendement : 38hl/ha     Age : 24 ans     Alcool : 14°82     Sucre : 55.3 g/l     Acidité : 5.0 g/l

Pinot Gris Rosenberg Calcarius 2001 - Barmès-Buecher ¨ se goûte demi-sec¨
Rendement : 34hl/ha     Age : 13 ans     Alcool : 13°25     Sucre :43.4 g/l     Acidité :7.1 g/l

Pinot Gris Rosenberg Calcarius 2002 - Barmès-Buecher ¨ se goûte moelleux¨
Rendement : 45hl/ha     Age : 14 ans     Alcool : 13°13     Sucre :51.5 g/l     Acidité :7 g/l

Note TM au 15 mars 2005 : La version calcaire du vin précédent mointre un profil très différent : un nez assez discret qui donne des notes de pain grillé. Une bouche moelleuse, acidulée, très fine avec une jolie liqueur sans aucune lourdeur. La fin de bouche est très longue. Un vin remarquable déjà à maturité. Très Bien

Pinot Gris Rosenberg Calcarius 2003 - Barmès-Buecher « se goûte demi sec »
Rendement : 50hl/ha     Age : 15 ans     Alcool : 15°02     Sucre :36.6 g/l     Acidité :5.4 g/l

Gewurztraminer Herrenweg 2003 - Barmès-Buecher (12€) ¨se goûte sec¨
Rendement : 27hl/ha     Age : 44 ans     Alcool :15°79     Sucre :3.2g/l     Acidité :3.4g/l 

Note TM au 15 mars 2005 : Le nez est parfumé, avec de la rose et de la lavande, ce qui est agréable pour un 2003. La bouche est sèche et grasse, encore jeune avec des notes d’asperge. Un vin très typé 2003 sur un équilibre sec. Bien

Gewurztraminer Rosenberg 2003 - Barmès-Buecher ¨se goûte demi – sec¨
Rendement : 29hl/ha     Age : moyen 16 ans     Alcool : 14°20     Sucre : 33.4 g/l     Acidité :5.4 g/l

Gewurztraminer Wintzenheim 2003 - Barmès-Buecher ¨se goûte sec¨
Rendement : 30hl/ha     Age : 22 ans     Alcool :15°66     Sucre :8.8g/l     Acidité :3.4 g/l

Gewurztraminer Grand Cru Steingrübler 2000 - Barmès-Buecher ¨se goûte demi-sec¨
Rendement : 40hl/ha     Age : 22 ans     Alcool : 14°02     Sucre : 16.6 g/l     Acidité : 4.5 g/l

Note TM au 15 mars 2005 : Le nez est étrange, oxydatif avec des notes de noix fraîche et d’épices. La bouche est sur ce même équilibre, apparemment spécifique de cette année. Drôle de vin, j’aimerais ien en savoir plus sur l’élaboration de cette cuvée. Bof

Gewurztraminer Grand Cru Steingrübler 2001 - Barmès-Buecher ¨se goûte moelleux¨
Rendement : 29hl/ha     Age : 23 ans     Alcool : 12°54     Sucre : 57.3 g/l     Acidité : 5.9 g/l

Note TM au 15 mars 2005 : Le nez se fait plus lassique, discret mais floral et épicé. La bouche est moelleuse, parfumée avec des arômes de rose, élégante. Un style sur le fruit qui possède beaucoup de finesse. Très Bien

Gewurztraminer Grand Cru Steingrübler 2002 - Barmès-Buecher ¨se goûte moelleux¨
Rendement : 30hl/ha     Age : 24 ans     Alcool : 14°05     Sucre : 48.6 g/l     Acidité : 5.8 g/l

Note TM au 15 mars 2005 : Le nez est discret, marqué par des fruits jaunes et du liche. La bouche est moelleuse, marquée par des fruits exotiques, grasse et dense, avec une finale un peu fumée. Un style  proche de la perfection qui rappelle le Gewurz Furstentum 2002 du domaine Weinbach. Probablement au firmament des grands vins d’Alsace après quelques années de garde. Très Bien

Gewurztraminer Grand Cru Steingrübler 2003 - Barmès-Buecher ¨se goûte moelleux¨
Rendement : 25hl/ha     Age : 25 ans     Alcool : 14°91     Sucre : 39.5 g/l     Acidité : 3.8 g/l

Gewurztraminer Grand Cru Pfersigberg 2001 - Barmès-Buecher ¨se goûte moelleux¨
Rendement : 35hl/ha     Age : 42 ans     Alcool : 12°40     Sucre : 59.9 g/l     Acidité : 5.2 g/l

Note TM au 15 mars 2005 : Le nez est parfumé, complexe avec des notes de miel, de fruits jaunes et de champignon. La bouche est moelleuse avec une acidité un peu en retrait, offre beaucoup de douceur avec une impression de manger de la confiture de rose plus que du loukoum. La subtilité des parfums et la finesse de l’équilibre, associée à une longue finale rendent ce vin superlatif. Excellent.

Gewurztraminer Grand Cru Pfersigberg 2002 - Barmès-Buecher ¨se goûte demi-sec
Rendement : 28hl/ha     Age : 43 ans     Alcool : 14°6     Sucre : 19.8 g/l     Acidité : 4.6 g/l

Note TM au 15 mars 2005 : Le nez se fait plus discret, complexe avec de la rose et de la truffe. La bouche est riche et épicée, assez aérienne avec des notes fumées en finale. Un vin élégant qui a besoin de temps pour se fondre, et qui souffre d’être dégusté après le précédent beaucoup plus puissant. Bien

Gewurztraminer Grand Cru Pfersigberg 2003 - Barmès-Buecher ¨se goûte demi-sec¨
Rendement : 28hl/ha     Age : 44 ans     Alcool : 15°28     Sucre : 27.9 g/l     Acidité : 3.7 g/l

Gewurztraminer Grand Cru Hengst 2000 - Barmès-Buecher ¨se goûte moelleux¨
Rendement : 32hl/ha     Age : 30 ans     Alcool : 13°63     Sucre : 48.2 g/l     Acidité : 4.4 g/l

Note TM au 15 mars 2005 : Le nez est doux, avec des fruits jaunes (pêche). La bouche est parfumée, mûre, avec un bel équilibre légèrement perturbé par une note alcoolique en finale. Très Bien.

Gewurztraminer Grand Cru Hengst 2001 - Barmès-Buecher ¨se goûte moelleux¨
Rendement : 39hl/ha     Age : 32 ans     Alcool : 13°22     Sucre : 43.9 g/l     Acidité : 6.2 g/l

Note TM au 15 mars 2005 : Le nez est parfumé, minéral avec des notes de girofle. La bouche est moelleuse, avec une acidité assez peu sensible, dans des arômes de cuir et de pierre à fusil. Un vin puissant où le terroir commence à dominer le cépage. Très Bien

Gewurztraminer Grand Cru Hengst 2002 - Barmès-Buecher ¨se goûte moelleux
Rendement : 23hl/ha     Age : 33 ans     Alcool : 12°99     Sucre : 67.9 g/l     Acidité : 7.05 g/l

Note TM au 15 mars 2005 : Le nez est épicé, minéral, complexe sans être exubérant. La bouche est acidulée, moelleuse avec une belle liqueur très fine, et propose une suite d’arômes très complexe, autour du pain grillé, des fruits exotiques, des agrumes, de l’écorce d’orange. Quel équilibre remarquable pour un vin de 2002 ! Excellent, voire plus.

Gewurztraminer Grand Cru Hengst 2003 - Barmès-Buecher ¨se goûte demi-sec ¨
Rendement : 23hl/ha     Age : 34 ans     Alcool : 15°62     Sucre : 14.8 g/l     Acidité : 3.7 g/l

Note TM au 15 mars 2005 : Le nez se montre à nouveau plus classique, floral, assez simple sur des arômes de rose. La bouche est sèche et épicée, pas très ample. Difficile de redescendre sur terre après le 2002. Bof

Riesling Leimenthal Vendanges Tardives 1996 - Barmès-Buecher (24.39€ les 50cl) ¨se goûte demi-sec¨
Rendement : Tri de raisins nobles Age : 29 ans     Alcool : 12°7     Sucre : 23 g/l     Acidité : 9.13 g/l

Note TM au 15 mars 2005 : Le nez est évolué, avec des notes de pétrole et de verveine, assez complexe. La bouche est acidulée avec un moelleuse très discret, et une finale un peu piquante. Difficile à apprécier dans le contexte, juste après une série de gewurztraminers. Bof

Tokay Pinot Gris Rosenberg Vendanges Tardives 1999 - Barmès-Buecher (22.87€ les 50cl)  ¨se goûte moelleux¨
Rendement: Tri de raisins nobles Age:24 ans      Alcool :11°8     Sucre : 73 g/l     Acidité : 6.4g/l

Note TM au 15 mars 2005 : Le nez est marqué par des fruits jaunes, des agrumes confits et du champignon. La bouche est riche, grasse et moelleuse avec beaucoup de douceur. Un bel équilibre sur le fruit. Bien

Gewurztraminer Grand Cru Hengst Vendanges Tardives 1998 - Barmès-Buecher (32€ les 75cl) ¨se goûte moelleux¨
Rendement: Tri de raisins nobles Age:29 ans      Alcool :12°6     Sucre :90 g/l     Acidité : 4.6 g/l

Note TM au 15 mars 2005 : Le nez est un savant mélange de pêche et d’abricot, de miel et de fruits exotiques. La bouche est ronde, élégante, très moelleuse, avec une acidité un peu en retrait qui donne beaucoup de rondeur à l’ensemble. L’équilibre est parfait pour un Gewurz VT 98, le terroir est bien caché pour le moment. Très Bien

Gewurztraminer Grand Cru Hengst Vendanges Tardives 1999 - Barmès-Buecher (24.39€ les 50cl) ¨se goûte moelleux¨
Rendement: Tri de raisins nobles Age:31 ans      Alcool : 13°5     Sucre : 54.10 g/l Acidité : 4.1 g/l

Note TM au 15 mars 2005 : Le nez est un peu réduit, avec des notes animales et de pierre à fusil, se développant à l’agitation vers des notes de fruits jaunes. La bouche est moelleuse, minérale mais encore un peu jeune et marquée par des notes de miel. A attendre. Bien

Tokay Pinot Gris Rosenberg de Wettolsheim Sélections de Grains Nobles 1999 - Barmès-Buecher (50.30€ les 50cl)
Rendement: Tri de raisins nobles Age:24 ans      Alcool :9°     Sucre :154 g/l     Acidité : 7 g/l

Tokay Pinot Gris Wintzenheim Sélections de Grains Nobles 1999 - Barmès-Buecher
Sol:
Marno Calcaire de l’oligocène Exposition : Plateau orienté légèrement vers le sud
Rendement: Tri de raisins nobles Age:23 ans      Alcool :11°6     Sucre :142.6 g/l Acidité : 7.3 g/l

Tokay Pinot Gris Herrenweg de Turckheim Sélections de Grains Nobles 2000 - Barmès-Buecher
Rendement: Tri de raisins nobles Age:15 ans      Alcool : 12°83     Sucre : 137.8 g/l Acidité : 8.3 g/l

Note TM au 15 mars 2005 : Le nez est marqué par une forte acidité volatile, et laisse apparaître à l’agitation des notes de figue. La bouche est acidulée, très liquoreuse, évolue vers des notes de fruits jaunes, de la datte et des notes fumées presque oxydatives. Très Bien

Tokay Pinot Gris Rosenberg de Wettolsheim  Sélections de Grains Nobles 2000 - Barmès-Buecher
Rendement: Tri grain par grain, avant vendange fin septembre
Age:13 ans      Alcool : 6°80     Sucre : 389 g/l     Acidité : 13.9 g/l

Note TM au 15 mars 2005 : La robe est jaune doré très foncé, proche de l’ambre. De nouveau une forte acidité volatile au nez, puis de la pêche et de l’abricot sec. La bouche est très liquoreuse, très acidulée, avec une finale extrêmement longue qui évoque la boîte à cigare. Un vin extrême, à attendre. Très Bien

Muscat Ottonel Sélections de Grains Nobles 2000 - Barmès-Buecher
Sol : Cône de déjection de la Fecht graves de quaternaire Exposition : plaine
Rendement: Tri grain par grain, fin septembre avant vendange
Age:42 ans      Alcool : 9°95     Sucre : 354 g/l     Acidité : 10.3 g/l

Note TM au 15 mars 2005 : Le nez est mentholé, avec des notes de miel et de chocolat. La bouche est ronde, liquoreuse, très très sucrée, mais conserve un bel équilibre qui le rend agréable dès à présent. Le vin exprime beaucoup de fraîcheur, un peu comme un thé très sucré peut en procurer. Très Bien

Riesling Herrenweg de Turckheim Sélections de Grains Nobles 2000 - Barmès-Buecher
Rendement: Tri grain par grain, fin septembre avant vendange
Age:18 ans      Alcool :6°23     Sucre :501 g/l     Acidité : 14.7 g/l

Note TM au 15 mars 2005 : Le nez est cette fois monolithique, avec des notes de pralin. La bouche est très liquoreuse, super sucrée, monstrueuse, avec une acidité très forte qui commence à se faire sentir dans les dents en fin de dégustation. Le profil aromatique révèle des arômes extrêmes, fumés, grillés, de raisins secs. Anecdotique à ce stade, espérons que l’âge lui donnera une complexité supplémentaire. Très Bien.

Impression générale

Une telle dégustation, même si elle fut menée au pas de charge, donne une impression de plaisir immense, grâce à la diversité des terroirs et des millésimes. La lointaine ressemblance de François Barmès avec Phil Collins permet de résumer la dégustation en un seul titre : « Another Day in Paradise ». Tel un enfant devant un magasin de jouet, on se rend compte de l’intérêt de goûter de nombreuses cuvées le même jour en remarquant les fortes variations de millésime et la forte différenciation des terroirs, perceptible par n’importe quel dégustateur pour peu qu’il ait deux verres devant lui. J’ai autant de plaisir à lire ces notes que de frustration en passant par les vins de la liste pour lesquels je n’ai aucune note. Il fallait faire un choix…

Je connaissais les rieslings, j’ai découvert des pinots gris et des gewurztraminers remarquables, ainsi qu’un panaché de vins moelleux et liquoreux à la finesse et à l’équilibre souvent proche de la perfection. Les vins moelleux sont bien notés, ce qui est à mon avis autant lié au sucre qu’à leur origine : les plus vieilles vignes des plus belles parcelles donnent les vins moelleux, le raisin est donc naturellement bien placé pour donner un grand vin.

Le millésime 2003 se montre toujours aussi peu parfumé au nez, à quelques expressions près, mais les bouches présentent de bonnes structures, avec souvent une bonne acidité et beaucoup de matière. Les vins se goûteront certainement mieux dans un an et il faudra revenir dessus avec attention. Le millésime 2000 se montre toujours fermé en ce moment à l’exception de quelques pinots gris, et des sélections de grains nobles monstrueuses qui raviront les amateurs de vins sucrés extrêmes.

J’ai demandé un tarif particulier départ cave après avoir dégusté les vins, et j’ai eu un choc en voyant la modération des tarifs. Ce qui protège le domaine du pillage systématique des grands importateurs étrangers, c’est certainement le grand morcellement de ses parcelles et les faibles productions de ses nombreuses cuvées. C’est tout bénéfice pour l’amateur qui peut s’arrêter au domaine et acquérir quelques flacons.

Merci à François et Geneviève pour leur accueil.

Thierry Meyer

Voir le site web du domaine

 

Pour connaître la signification des appréciations (Bien, Très Bien...), cliquer ici