Domaine des Marronniers (Andlau)

Domaine des Marronniers - Suite et fin
7 Janvier 2005

La dégustation au domaine de fin octobre 2004 portait uniquement sur les rieslings, je suis donc retourné à Andlau en ce début d’année pour goûter les autres vins. Tarifs départ cave TTC.

Les villages

Sylvaner Duttenberg 2002 - Domaine des Marronniers (5.30€) : Le nez est floral, assez parfumé. La bouche est grasse, parfumé, avec de l’herbe fraîche et de l’amande. L’acidité est fondue et l’ensemble donne une impression de densité et de finesse intéressante. La fin de bouche est un peu courte. Les vignes sont âgées (plus de 50 ans), les rendements sont réduits, le vin reste sec, le sylvaner fait de cette manière est impressionnant. Très Bien.

Clevener 2002 - Domaine des Marronniers (5.55€): Assemblage de 85% de pinot blanc et 15% de pinot auxerrois, le vin offre un nez plus épicé avec de arômes de fruits blancs. La bouche est mure, grasse, avec une acidité fondue. Le vin est suffisamment évolué pour que les arômes d’élevage aient disparu. Beaucoup d’élégance. Bien

Riesling Andlau 2002 - Domaine des Marronniers (6.05€) : Le cépage s’identifie très nettement au nez, surtout en comparaison avec les deux vins précédents : le raisin vert et les agrumes sont au rendez vous, et ajoutent du peps au nez. La bouche est vivace, sèche avec une belle amertume qui accompagne le milieu de bouche, mais toujours ce gras qui donne beaucoup de douceur, sans que la rondeur entrave la fraîcheur du vin. Très Bien.

Muscat 2003 - Domaine des Marronniers (6.85€) : Déjà goûté à table, le vin se montre aussi bien dans le contexte de la dégustation au domaine. Le nez est plus mur, aromatique, floral (jasmin, muguet), muscaté, presque aussi exubérant que certains viogners sans tomber dans l’excès qui rendent certains vins écœurant. La bouche est souple, très fine avec beaucoup de pureté, l’acidité est intégrée à la richesse du vin. L’équilibre est sec et parfumé, sans tomber dans les excès de sucre, ce qui donne un vin qu’on a envie de boire. La Taverne Alsacienne le sert au verre en apéritif, un signe qui ne trompe pas... Un vin qui est très demandé au domaine, presque autant que les rieslings GC Kastelberg. Dans les deux cas, les quantités sont limitées. Très Bien.

Les quatre cépages secs souvent plantés en majorité dans le Bas Rhin font un sans-faute, avec des vins concentrés, secs, des vins à boire à table avec beaucoup de plaisir. Le Sylvaner étant beaucoup plus dégusté dans les restaurants près de Strasbourg que dans les Wistub près de Colmar, faut-il y voir la raison d’une différence qualitative?

Pinot Gris 2002 - Domaine des Marronniers (7.05€) : Le nez est fruité, floral, assez intense. La bouche est grasse et fine, avec un léger moelleux en finale. La rigueur du style du domaine se retrouve dans ce cépage. Les amateurs de pinot gris pour accompagner les repas trouveront ici un très bon compagnon. Bien

Gewurztraminer 2002 - Domaine des Marronniers (7.30€) : Le nez est parfumé, sur le litchi et les agrumes, avec des notes de fruits jaunes. La bouche est fine et élégante, légèrement moelleuse, aérienne grâce à l’acidité, dans un style assez exotique. Bien

Les Cuvées Vieilles Vignes

Issues de parcelles plus âgées, les sélections de vieilles vignes sont souvent récoltées à plus forte maturité, et les vins demandent un peu de garde pour atteindre leur équilibre.

Pinot Gris Vieilles Vignes 2002 - Domaine des Marronniers (10.30€) : Issu de vignes de 53 ans d’âge, le nez est parfumé, sur des fleurs blanches et des arômes de tisane de plante. La bouche se fait plus mure, avec des arômes de miel d’acacia, et est assez puissante. L’acidité est fondue et les 24g/l de sucre résiduel sont complètement fondus dans la grosse matière. Bien.

Gewurztraminer Vieilles Vignes 2001 - Domaine des Marronniers (10.80€) : Les vignes ont 57 ans, et ont donné en 2001 un vin très aromatique et mur au nez : pralin et rose fanée se mêlent pour donner un coté à la fois typique du cépage sans aller dans les arômes de la surmaturité qui font parfois confondre un Gewurztraminer SGN avec un pinot Gris SGN. La bouche est ronde et concentrée, élégante avec des arômes de fraise et de rose de toute beauté. L’équilibre est remarquable, et le vin très digeste, puissant et fin. Très Bien.

Les Moelleux

Les liquoreux du domaine sont produits de manière irrégulière, en petite quantité. « Ce sont les chouchoux du vigneron » précise Guy Wach. Voulait-il dire « les Joujoux » avec un accent fortement alsacien ? Les gewurztraminers VT et SGN sont issus d’une parcelle sur un terroir gréseux dans le bas du Grand Cru Wiebelsberg, ce qui leur donne finesse et élégance.

Gewurztraminer Vendanges Tardives 2001 - Domaine des Marronniers (21€) : Le nez est très aromatique, fumé et grillé avec des arômes de fruits jaunes, dans un style qui rappelle certains Saint-Croix du Mont. La bouche est riche et liquoreuse, élégante, acidulée, dans un style déjà prêt à boire. Les 48g/l de sucre sont bien fondus. Excellent.

Gewurztraminer Sélection de Grains Nobles 2000 - Domaine des Marronniers (pas encore en vente) : La robe est particulièrement dorée. Le nez est assez parfumé, fumé, avec des notes d’abricot sec très intense. La bouche est liquoreuse, acidulée, avec des notes de miel et de pralin. On sent les tanins du vin en milieu de bouche. La finale épicée est un peu chaude. Un vin qui a besoin de quelques années pour s’assagir, mais qui confirme la grandeur du millésime 2000 pour les gewurztraminers en surmaturité. Excellent

Gewurztraminer Sélection de Grains Nobles 1997 - Domaine des Marronniers (30€ les 50cl) : La robe est un peu plus claire. Le nez est parfumé, avec de la rose, de l’abricot frais, du chocolat et de la noisette, dans un style moins marqué par la pourriture noble. La bouche est florale (ou plutôt miel de fleurs), liquoreuse, avec une acidité en retrait qui lui donne une belle rondeur (85g/l SR). Par rapport au 2000, le vin gagne en élégance ce qu’il perd en puissance. Plaisant à boire maintenant. Bien

Gewurztraminer Sélection de Grains Nobles 1996 - Domaine des Marronniers (35.5€ les 50cl) : Les amateurs des liquoreux du millésime 96 ne seront pas déçus avec cette bouteille : un nez de pâte de coing et de figue, avec des notes de caramel et de thé à l’agitation. La bouche est fine, liquoreuse, parfumée, avec des notes de champignon qui apparaissent en milieu de bouche. Le vin est acidulé, et le cépage s’efface au profit du millésime. Très Bien.

Riesling Grand Cru Kastelberg Sélection de Grains Nobles 1998 - Domaine des Marronniers (pas encore à la vente) : on termine la série des liquoreux sur un riesling. Le nez est fumé, minéral, mielleux. La bouche est souple, moelleuse, puissante mais équilibrée. Les 68g/l de SR sont complètement masqués par la minéralité du vin. Lorsque le terroir domine à ce point le sucre et le cépage, on se dit qu’il y a du potentiel de vieillissement. Excellent.

Guy Wach est passionné de riesling, mais les vins produits sur les autres cépages sont tout autant maîtrisés, avec toujours une élégance et une concentration élevées. On se rend peut-être compte par une telle démonstration de la supériorité du riesling, vraiment le cépage roi en Alsace. Preuve également que l’âge des vignes joue beaucoup dans le gras dans les vins. Il faut souligner enfin le très bon rapport qualité prix de tous les vins, secs ou liquoreux.

A noter, une ébauche de site web

Thierry Meyer

 

 

Participez aux discussions sur le Domaine Des Marronniers sur le forum web de degustateurs.com

Pour connaître la signification des appréciations (Bien, Très Bien...), cliquer ici