Domaine Fleith-Eschard (Ingersheim) - Partie 1

Visite au domaine Fleith-Eschard – Ingersheim
Première partie, 9 décembre 2005

Vincent Fleith a repris les rênes du domaine familial en 1995. Le domaine de 9 hectares produit environ 55 000 bouteilles de vin tranquille et de crémant. Situé en majorité sur la commune d’Ingersheim, le vignoble comporte une partie sur le sol alluviaux en bordure de la rivière Fecht, mais également quelques parcelles cadastrées : le Steinweg près de la rivière, le Dorfbourg derrière le Grand Cru Florimont, le Letzenberg au dessus d’Ingersheim à l’Est du Brand, et un peu de Grand Cru Furstentum sur les communes de Kientzheim et Sigolsheim.

Découverte de la gamme, cépage par cépage. Les prix indiqués sont les prix TTC départ cave pour les particuliers. La gamme comporte 4 niveaux, avec des étiquettes distinctes. Les cuvées Tradition à l’étiquette parchemin sont des vins de cépages secs. Les lieux-dits disposent d’une étiquette plus colorée. Les Cuvées Spéciales et grands crus ont des œuvres artistiques, quant aux VT et SGN elles disposent d’une étiquette plus foncée.

Sylvaner 2003 – Fleith-Eschard (4.1€) : le nez est floral, assez discret. La bouche est grasse, riche et parfumé avec une acidité en retrait et un peu d’alcool sensible en fin de bouche. Un sylvaner mûr marqué par le millésime, qui se boit bien. Bien

Pinot Blanc 2004 – Fleith-Eschard (4.8€) : 2/3 de pinot auxerrois et 1/3 de pinot blanc composent cet assemblage. Le nez est très mûr, parfumé avec des arômes d’asperge qui trahissent une mise récente. La bouche est grasse, équilibrée par une bonne acidité qui donne des notes citronnées. Un reste de gaz carbonique donne de la fraîcheur à l’ensemble. La finale évolue vers des notes plus florales. Bien

Muscat 2002 – Fleith-Eschard : assemblage 50/50 de muscat Ottonel et muscat d’Alsace issu de vignes du Dorfbourg et sur Katzenthal. Le nez est parfumé, mentholé avec une légère évolution perceptible au travers de notes plus fumées. La bouche est sèche, assez dense et très parfumé, avec des arômes musqués et des notes de menthe poivrée. Un joli muscat de table. Bien

Muscat 2003 – Fleith-Eschard (6.0€) : assemblage 2/3-1/3 de muscat Ottonel et muscat d’Alsace issu de vignes du Dorfbourg et sur Katzenthal. Le nez est discret, un peu végétal. La bouche est sèche, dense, avec une acidité qui tapisse la langue et donne beaucoup de longueur. Les raisins récoltés en août ont donné un bon équilibre pas trop marqué par la chaleur du millésime. Belle réussite. Très Bien

Riesling 2003 – Fleith-Eschard (5.1€) : Le nez est fruité, assez discret. La bouche est sèche, assez grasse avec une acidité un peu en retrait, évoluant vers une légère amertume qui structure un peu l’équilibre. Pas beaucoup de relief pour le moment, et ne se goûte pas trop bien placé entre le muscat et le riesling Steinweg. Bof

Riesling Steinweg 2001 – Fleith-Eschard (6.2€) : Un des beaux lieux-dits sur Ingersheim avec un sol d’alluvions granitiques. Le nez est minéral avec des arômes de pierre à fusil, de pamplemousse et de houblon, et très légèrement évolué. La bouche est sèche en attaque, puis dense en bouche avec une acidité bien marquée. Le vin est très équilibré et possède une bonne longueur en finale. Un très beau terroir alluvial, apte à la garde. Très Bien

Riesling Steinweg 2003 – Fleith-Eschard : Le nez est discret, à dominante florale. La bouche est assez minérale, grasse mais rendue un peu sèche à cause des tanins du vin. Un vin à attendre. Bien

Pinot Gris 2004 – Fleith-Eschard (5.7€) : Vin issu d’une vigne sur un sol d’alluvions avec dépôts éoliens. Le nez est parfumé, avec des arômes de pierre à fusil et des notes grillées. La bouche est souple, fruitée et équilibrée par une belle acidité très mûre. Le vin est sec (moins de 6g/l de SR) mais équilibrée. La finale revient sur des arômes de fruits jaunes. A garder quelques années. Bien

Pinot Gris Steinweg 2003 – Fleith-Eschard (7.2€) : Le second pinot gris de la série provient d’une vigne sur un sol d’alluvions granitiques. Le nez est fruité avec des arômes de pêche et d’abricot. La bouche est grasse, mûre, assez vive avec en finale les arômes du nez et des notes grillées. Une superbe cuvée produite dans un millésime difficile pour le pinot gris. Très Bien

Pinot Gris Dorfbourg 2002 – Fleith-Eschard (8.6€) : Ce vin provient de la partie calcaire du Dorfbourg. Le nez est très plaisant, avec des arômes frais qui rappellent la rhubarbe. En bouche l’attaque est franche, puis le gras accompagne une acidité assez fine pour donner un vin équilibré et sec. La finale est assez longue, un peu vive avec des notes grillées. Bien

Pinot Gris Grand Cru Furstentum 2001 – Fleith-Eschard (16.0€) : Le nez est parfumé, puissant, très mûr avec des arômes de pralin et de miel. La bouche est moelleuse dès l’attaque, avec une acidité présente qui donne de la finesse. La concentration est grande et rappelle une vendange tardive. La finale est longue avec des arômes d’agrumes confits. Le style est radicalement opposé aux autres pinots gris avec une surmaturité évidente. Un vin à garder. Très Bien

Gewurztraminer 2002 – Fleith-Eschard (6.0€) : le nez est parfumé, avec des fruits secs et des épices. La bouche est grasse, sèche et un peu marquée par l’alcool, mais reste fraîche en finale. Un gewurztraminer qui se boit très facilement. Bien

Gewurztraminer Steinweg 2004 – Fleith-Eschard (7.4€) : le nez est marqué par des notes florales, rose et jasmin. La bouche est grasse en attaque, puissante et encore marquée par l’élevage. La finale évolue sur les arômes de rose du nez. Un vin à attendre un peu. Bien

Gewurztraminer Letzenberg 2003 – Fleith-Eschard : le nez est très parfumé, délicat avec des arômes de rose. La bouche est ronde, grasse et très concentrée. Le léger moelleux perceptible en attaque se fond rapidement dans la concentration du vin, et la faible acidité est compensée par des tanins qui allègent la fin de bouche. L’ensemble est encore un peu monolithique et dominé par les arômes de rose, mais donne une grande impression de pureté. Très Bien

Pinot Noir 2002 – Fleith-Eschard (5.8€) : La robe est assez claire, de nuance pelure d’oignon. Le nez est parfumé, fruité avec des notes de fruits rouges. La bouche est souple, assez grasse et fraîche, un peu marquée par l’alcool en finale, mais supportée par des arômes de liqueur de fraise. Un style souple que j’aime bien. Bien

Pinot Noir Steinweg Cuvée Marius 2003 – Fleith-Eschard (8.6€): une cuvée prénommée du fils de Vincent, issue d’une parcelle taillée très court en 2003. La robe est foncée, intense et quasiment opaque, avec des nuances rouge-noir. Le nez est parfumé, corsé avec des arômes de lierre et de pruneau. La bouche est concentrée, sèche avec des tanins assez présents en finale. L’acidité est modérée ce qui laisse de la souplesse en bouche. Un vin à attendre. Bien

Pinot Noir Letzenberg 2002 – Fleith-Eschard (7.4€) : la robe est assez brillante, rubis clair. Le nez est parfumé avec des arômes d’humus et d’épices. La bouche est corsée assez sèche mais équilibrée par des tanins frais et une acidité mesurée. Un vin qui évite le piège de la surextraction et qui se boit déjà bien. Bien

Pinot Noir Letzenberg 2003 – Fleith-Eschard (7.4€): La robe se fait plus dense, les nuances rouges tirant sur le noir, avec des reflets violets. Le nez est parfumé, très mûr avec des notes de cerise et de pruneau. La bouche est grasse, corsée et encore un peu tannique, mais possède un joli toucher de bouche. La finale est plus souple avec des arômes de framboise. Une très belle réussite dans le millésime. Très Bien

Pinot Noir « F » 2003 – Fleith-Eschard (17€): Une cuvée originaire de vieilles vignes plantées dans le Grand Cru Furstentum. La robe est sombre, opaque, de nuance café. Le nez est parfumé, corsé et épicé. La bouche est massive, sèche en attaque avec un boisé présent, puis devenant plus minérale avec du gras. La fin de bouche dévoile des arômes de cerise. Les tanins sont gras et l’alcool (15.5%) ne se sent pas trop en bouche. Un vin de garde qui semble posséder une matière suffisante pour digérer le bois. A attendre longtemps. Bien

Pinot Noir « F » 2002 – Fleith-Eschard : le nez est assez parfumé, évoque la cerise. La bouche est souple avec des tanins présents mais veloutés qui sont bien équilibrés avec le gras et l’acidité du vin. Le vin donne une impression de concentration et de finesse remarquables pour un pinot noir alsacien. Le millésime 2002 a produit un vin qui se boit plus facilement jeune, avec un équilibre plus souple. Très Bien

La dégustation s’arrête là faute de temps, elle s’est poursuivie le 21 décembre. La maîtrise du travail en vigne et en cave est évidente, quand on goûte l’équilibre des vins du millésime 2003 et les pinots noirs du millésime 2002. Des conclusions plus longues à la fin de la deuxième dégustation

Thierry Meyer

Lire le Compte rendu de visite du 21 décembre 2005

  • Vincent FLEITH
  • VINS FINS FLEITH-ESCHARD
  • 8 Lieu-dit Lange Matten
  • 68040 Ingersheim
  • Tel 03 89 27 24 19
  • Fax 03 89 27 56 79
  • (Rendez-vous recommandé pour une visite et une dégustation détaillée)

 

Participez aux discussions sur le Domaine Feith-Eschard sur le forum web de degustateurs.com

Pour connaître la signification des appréciations (Bien, Très Bien...), cliquer ici