Visite au Domaine Barmès-Buecher (Wettolsheim)

17 février 2006

Rapide passage à Wettolsheim pour une visite de cave et une petite dégustation. Le vendangeoir est très moderne avec une machine à laver les botiches très innovante, et les nouveaux bâtiments. François Barmès est un biodynamiste pragmatique plus qu’idéologiste, qui mesure, constate, note, teste, vérifie et suit ses vins avec précision. Les vins se montrent à la hauteur de ce travail minutieux, avec une précision remarquable dans le style. Dégustation d’une dizaine de vins entre 2002 et 2004.

Les terroirs sont décrits dans la description générale des terroirs publiée à part. Les tarifs départ cave sont indiqués quand les vins sont à la vente au domaine.

Pinot Blanc Rosenberg 2002 – Barmès-Buecher (9.15€) : Assemblage de raisins de la famille des Pinots : Auxerrois (30%), Pinot Blanc (60%), Beurot (10%). La robe est jaune dorée, avec une belle brillance. Les larmes forment lentement un jambage assez fin et dense. Le premier nez est parfumé, sur des notes de fruits confits, puis évolue vers des arômes fruités plus frais, gardant beaucoup de pureté. A l'agitation le nez gagne en intensité avec un très léger boisé perceptible. La bouche est grasse en attaque, sèche et très fine, avec des notes beurrées qui accompagnent un léger boisé. La fin de bouche est très longue, et le vin se montre très sapide, déclanchant le réflexe de déglutition ! Voilà un vin formidable qui traduit bien le style de vin qu'on peut obtenir  avec un élevage sous bois (ici, des demi-muids de un vin), à la manière bourguignonne. Surtout, il illustre magnifiquement le travail rigoureux d'orfèvre de François Barmès, à la vigne comme en cave. Un style de pinot blanc qui passe en outre très bien à table. Très Bien
Rendement : 49hl/ha     Age : 31 ans Alcool : 13°19     Sucre : 4.3 g/l     Acidité : 4.7 g/l

Riesling Kruet 2003 – Barmès-Buecher : Le nez est fruité, avec des arômes de fruits exotiques, évoluant sur de la pêche et des notes végétales de citronnelle. La bouche est grasse en attaque, sèche avec des tanins un peu présents, déployant dans la longue finale des arômes complexe de fleur d’acacia, de menthe poivrée, d’anis. Un vin sec et très aromatique,  très réussi dans le millésime. Très Bien
Rendement : 30hl/ha     Age : 26ans     Alcool : 12°86     Sucre : 4.3 g/l     Acidité: 6 g/l

Riesling Leimenthal 2002 – Barmès-Buecher (16€) : Le premier nez est discret, floral avec des notes de rose, évoluant avec plus d’intensité sur des arômes de pamplemousse rose. La bouche est grasse en attaque, avec une acidité très présente qui accompagne le reste de la bouche en soutenant la légère sensation de moelleux. Le vin se goûte sec et donne une impression de concentration qui persiste longtemps en finale. Un beau vin qui se boit déjà bien mais qui se bonifiera encore sur les 4-5 prochaines années. Très Bien
Rendement : 48hl/ha Age : 34ans     Alcool : 13°92     Sucre : 11.3 g/l     Acidité : 8.1 g/l 

Riesling Grand Cru Steingrübler 2002 – Barmès-Buecher (20.5€) : la robe se fait plus foncée que les vins précédents, jaune doré avec des reflets verts. Le nez est parfumé et complexe, prenant graduellement de l’ampleur avec un mélange de notes fruitées, florales et légèrement fumées. La bouche est grasse, légèrement moelleuse, avec une évolution fruitée et un fondu qui donne beaucoup de pureté. La finale est longue et un peu marquée par l’alcool. Se goûte actuellement moins bien que le millésime 2000, mais possède un gros potentiel. Bien
Rendement : 24 hl/ha Alcool : 14°72     Sucre : 13.4 g/l     Acidité : 5.5 g/l

Riesling Grand Cru Hengst 2002 – Barmès-Buecher : Le premier nez est discret, floral, prenant des notes de menthe blanche à l’aération. La bouche est grasse en attaque, très riche avec une acidité qui prend de l’ampleur et dessine la puissance du terroir. Le vin est encore très jeune mais dévoile déjà une concentration et une puissance incroyable en bouche, qu’on retrouve dans la longue finale. Une main de fer dans un gant de velours. Se goûte beaucoup mieux qu’en mars dernier. Excellent
Rendement : 28 hl/ha     Age : 23 ans moyenne     Alcool : 14°52     Sucre : 6 g/l     Acidité : 6.3 g/l

Pinot Gris Rosenberg Silicis 2002 – Barmès-Buecher : Le premier nez est discret, avec des arômes d’aubépine, évoluant vers des arômes plus marqués de miel, de beurre et de pierre à fusil. La bouche est grasse en attaque, avec une évolution souple en bouche, qui peine un peu à s’exprimer complètement. A garder encore un peu. Bel élevage. Bien
Rendement : 40hl/ha     Age : 23 ans     Alcool : 14°     Sucre : 19.8 g/l     Acidité : 5.5 g/l

Pinot Gris Calcarius 2001 – Barmès-Buecher (13€) : Le nez se montre très ouvert dès le début, avec des arômes d’agrumes et de pierre à fusil. La bouche est assez vive en attaque, restant dans un style demi-sec avec une forte acidité qui vient soutenir le moelleux du vin. Cette tension donne beaucoup de longueur en bouche, même sui le vin est encore un peu jeune pour déployer un bouquet complexe en rétro-olfaction. Un vin magnifique qui se boit déjà bien mais qui gagnera  être conservé. Très Bien
Rendement : 34hl/ha     Age : 13 ans     Alcool : 13°25     Sucre : 43.4 g/l     Acidité : 7.1 g/l

Gewurztraminer Rosenberg 2004 – Barmès-Buecher (12.5€) : Le premier nez est ouvert, floral avec des arômes de rose, prenant de l’intensité à l’aération avec des notes de miel. La bouche est grasse en attaque, encore un peu marquée par du gaz, dans un style très aérien. La fin de bouche est assez longue et prend des notes d’épices. Un vin encore tout jeune, marqué par le cépage, qui gagnera a être attendu. Bien

Gewurztraminer Grand Cru Hengst 2002 – Barmès-Buecher : Le nez est déjà ouvert, mûr avec des arôme de miel, de rose, de pâte d’amande. La bouche est souple en attaque, prenant progressivement de la puissance, l’acidité conservant un caractère demi-sec à l’équilibre. La fin de bouche est interminable, avec des arômes d’agrumes qui apparaissent. Un vin superlatif, qui se goûtait déjà très bien l’an dernier, c'était même le meilleur vin de la série en mars 2005. Excellent
Rendement : 23hl/ha     Age : 33 ans     Alcool : 12°99     Sucre : 67.9 g/l     Acidité : 7.05 g/l

Pinot Noir « H » Vieilles Vignes 2003 – Barmès-Buecher : Il fallait terminer sur un vin rouge et goûter au pinot noir issu du Grand Cru Hengst. La cuvée intègre un tiers de rafles, et est élevée dans des fûts neufs. Le nez est toasté, ne laissant apparaître que peu de fruit derrière le boisé. La bouche est grasse en attaque, puis se montre très puissante avec des tanins frais très présents. La matière est riche et mûre, mais le bois marque encore un peu trop et donne une finale un peu sèche. A attendre impérativement, en se consolant avec le Pinot Noir Réserve 2003. Très Bien

Je suis toujours fortement impressionné quand je goûte les vins du domaine, à cause de leur pureté et de leur minéralité. Une constance qu’on ne retrouve que dans une poignée de domaines de la région. Gros coup de cœur pour le pinot blanc Rosenberg 2002, l’élevage en demi-muids se montre exemplaire. La plupart es vin de terroir sont des vins dotés d’un gros potentiel, qui ne seront complètement ouvert qu’à 6-10 ans d’âge. Compte tenu des prix bas pratiqués par le domaine, ce serait dommage de ne pas en stocker quelques-uns. Si le Grand Cru Hengst produit des merveilles, le Steingrübler possède également une forte minéralité très marquée, peut-être plus facile à appréhender. Vivement la prochaine grande dégustation pour goûter la gamme complète en 2004.

Thierry Meyer

  • Domaine Barmès-Buecher
  • 30 rue Sainte Gertrude
  • 68920 Wettolsheim
  • Tel : 03 89 80 62 92
  • Fax : 03 89 79 30 80
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Pour comprendre la signification des appréciations (Bien, Très Bien...), cliquer ici

Participez aux discussions sur Barmès-Buecher sur le forum