Les dernières nouveautés au Domaine Schlumberger (Guebwiller)

1er mars 2006

Dégustation de quelques vins du millésime 2004 récemment mis en vente et de quelques grands crus en compagnie d’Alain Freyburger, suivie par une dégustation de quelques 2005 encore en élevage.

Muscat 2004 – Domaines Schlumberger (9.7€) : Le nez est assez simple, frais et parfumé, muscaté avec des notes de bonbon fruité. La bouche est sèche en attaque, croquante et fruitée avec du gras et un léger moelleux qui apparaissent progressivement. La fin de bouche est assez courte et bien fruitée. Un muscat frais et agréable, sans fausse note mais qui est un peu cher. Le prix de sa rareté ? Bien

Riesling Princes Abbés 2003 – Domaines Schlumberger (7.85€) : le nez est assez parfumé, très net avec des arômes de fleurs blanches évoluant sur des notes de pêche. La bouche est grasse en attaque, corsée, évoluant sur un équilibre minéral avec une acidité moyenne. Le vin est très riche avec une légère sucrosité en fin de bouche. Un vin qui contient une importante proportion de grands crus, peu marqué par le millésime au nez, un peu moins vif que le 2002 en bouche, mais doté d’une belle structure. Très bon rapport qualité-prix. Très Bien

Riesling Vent d’Est 2004 – Domaines Schlumberger (7.85€) : Le nez est discret, encore jeune, s’ouvrant sur des arômes floraux. La bouche est assez vive en attaque, dense et très aérienne grâce à une fine acidité qui accompagne toute la bouche. La fin de bouche est fruitée et assez longue. Le style Vent d’Est se retrouve ici un peu comme dans le millésime 2002. Le vin a été mis en bouteille il y a deux semaines, il faudra le regoûter pour bien apprécier son potentiel. Bien

Riesling Grand Cru Kitterlé 1999 – Domaines Schlumberger (16.65€) : Le nez est un peu poivré, puis minéral avec des notes de poivre blanc. La bouche est assez grasse, riche et minérale, avec une bonne longueur. Très Bien

Riesling Grand Cru Kitterlé Vieilles Vignes 1999 – Domaines Schlumberger (18.21€) : le nez est minéral, fumé. La bouche est sèche et très puissante, avec une longue finale. Toujorus aussi bon, mais s'afine avec le temps. Excellent

Sylvaner Princes Abbés 2004 – Domaines Schlumberger (6.9€) : Une cuvée issue du lieu-dit Bux, au dessus du grand cru Saering. E nez est assez discret, encore marqué par les levures. La bouche est sèche, assez vive en attaque, évoluant sur un équilibre acidulé et assez dense sur la langue. Un sylvaner mûr et sec, simple mais très plaisant. Bien

« S » de Schlumberger 2004 – Domaines Schlumberger (7.4€) : La cuvée « S » est un assemblage de pinot blanc et pinot gris. Le nez est fruité, simple et assez intense. La bouche est vive en attaque, légèrement moelleuse avec un fruit assez dense, évoluant avec plus de souplesse avec une finale florale. Un vin équilibré, très agréable. Bien

Riesling Grand Cru Saering 2004 – Domaines Schlumberger (14.2€) : Le nez est assez discret, marqué par des arômes de pierre à fusil et d’agrumes qui prennent de l’intensité à l’aération. En bouche l’attaque est franche, continuant sur un équilibre sec et modérément acide, avec un léger sucre résiduel qui adoucit la finale et lui donne de la longueur. La fin de bouche revient sur les notes d’agrumes du nez. Un vin qui était encore un peu vif en novembre dernier, et qui se goûte désormais plus équilibré. Le vin possède déjà un bel équilibre mais devra être attendu quelques années. Très Bien

Gewurztraminer Grand Cru Kessler 2002 – Domaines Schlumberger (17.75€) : Le nez est assez ouvert, fumé avec des arômes d’orange sanguine. La bouche est ronde en attaque, dense et pure avec une acidité qui tapisse la langue, finissant plus gras et sec. Le consensuel et extraordinaire millésime 2001 a laissé la place à un vin plus minéral qui atteindra la perfection dans quelques années. Très Bien

Gewurztraminer Grand Cru Kitterlé 2003 – Domaines Schlumberger (22.1€) : Le nez est assez discret, floral sur le géranium avec des notes de sucre candi qui apparaissent à l’aération. La bouche est très moelleuse en attaque, corsée, sèche et un peu grillée, évoluant sur un équilibre puissant et rond. Seul grand cru revendiqué en 2003, ce vin ne démérite pas mais comme beaucoup de ses confrères il est encore marqué par le sucre et ne fait pas encore ressortir le terroir. A attendre. Bien

Pinot Gris Grand Cru Kitterlé 2002 – Domaines Schlumberger (19€) : Le nez est parfumé, complexe avec des arômes de levure qui laissent la place à des arômes d’écorce d’orange, de sous bois et des notes fumées. Le sucre l’adoucit un peu pour le moment et masque sa minéralité, mais voilà une cuvée qu’il faudra attendre pour qu’elle se révèle complètement. Un vin qui met bien son terroir en valeur, au moins aussi bien que le riesling dont il reprend les caractéristiques minérales. Le couple cépage/terroir est idéal dans ce millésime. Excellent

Pinot Gris Vendanges Tardives 1996 – Domaines Schlumberger (15.81€) : Le nez est parfumé, typique des vins de 1996 avec des arômes de fruits exotiques, de coing et de truffe, évoluant sur des arômes de kumquat et de fumée. La bouche est moelleuse en attaque, minérale avec une liqueur fine, évoluant sur une belle acidité mûre qui accompagne la fin de bouche dans un moelleux qui évoque le miel. La finale est longue, moelleuse, et revient sur des arômes de truffe et de fumée, avec une légère amertume qui laisse la bouche nette. Un vin issu du grand cru Spiegel qui est parfait à boire aujourd'hui, et dans 10 prochaines années. Très Bien

Gewurztraminer Cuvée Christine 2001 – Domaines Schlumberger (29€) : Le dernier né de la série des VT est bien né. Le nez est très parfumé, avec des arômes d’agrumes et de fruits confits. La bouche est moelleuse en attaque, ronde et corsée avec une liqueur concentrée qui conserve beaucoup de finesse grâce à une acidité assez marquée. La fin de bouche est très longue sur le moelleux et les arômes de fruits confits. Issu des plus belles parcelles du Grand Cru Kessler qui ont déjà produit un gewurztraminer d’anthologie, cette vendange tardive est promise à un bel avenir. Très Bien

En cuverie la dégustation porte sur le millésime 2005. Trois cuvées de Riesling Kitterlé 2005,  plus ou moins corsées et mûres, laissent présager un vin à nouveau très minéral. Le Riesling  Kessler 2005 issu d’une jeune vigne donnera une cuvée de Grand Cru Kessler vendue comme telle. Il ne sera plus intégré à la cuvée Princes Abbés. La cuvée possède déjà beaucoup de gras, et une acidité moins tranchante que sur le Kitterlé ou le Saering. Le Riesling Saering 2005 est semblable au 2001, vif, mûr et fin, et promet un beau vin. Le Gewurztraminer Kitterlé est toujours très dense, élégant et très floral au nez, avec beaucoup de rondeur en bouche.

Les vins des millésimes récents gagnent en finesse, avec des maturités élevées et des bonne minéralités. Les Grands Crus du millésime 2001 et 2002 sont proches du sans-faute, et les prix proposés au domaine sont toujours très intéressants. Les volumes sont en outre importants, ce qui rend les vins disponibles un peu partout (restauration, cavistes).

Thierry Meyer

  • Domaine Schlumberger
  • 100, rue Théodore Deck – BP10
  • 68501 Guebwiller Cedex
  • Tel 03 89 74 27 00
  • Fax 03 89 74 85 75
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Pour connaître la signification des appréciations (Bien, Très Bien...), cliquer ici