Les vins René Muré (Rouffach)

26 Juillet 2006

Après la dégustation en cave des primeurs 2005 du Clos Saint Landelin, passage en salle pour goûter une sélection des vins en bouteilles, dont certains déjà en vente au caveau, en majorité des vins issus du Clos Saint Landelin. De 2000 à 2004, les vins se montrent riches avec une belle expression de chaque millésime. Crémant, pinot noir, et autres cépages nobles se montrent d’une homogénéité remarquables pour un domaine qui gravit petit à petit les sommets de la région.

Voir le compte-rendu de la dégustation des primeurs 2005 derrière ce lien. Les tarifs indiqués sont les prix départ cave de juillet 2006, TTC par bouteille de 75cl.

Crémant Prestige Brut – René Muré (8.9€): Les vins tranquilles de cette cuvée sont alimentés par une solera débutée il y a 8 ans, ce qui harmonise le style en mélangeant les jus du millésime le plus récent avec un mélange issu de millésimes plus anciens. Issue d’achat de raisins, une majorité de pinot blanc et pinot noir est complétée par du chardonnay, riesling, auxerrois et pinot gris. La robe est jaune doré, avec une bulle très fine, une mousse dense et un cordon persistant. Le nez est léger, discret avec des arômes de fleurs blanches et de fruits secs. L’attaque en bouche est franche et effervescente, avec une mousse légère et une belle acidité qui procurent beaucoup de fraîcheur. Le dégazage est progressif, laissant place à un vin mur assez dense, qui offre des arômes de fruits rouges en finale. Un crémant équilibré, mûr et bien structuré avec un dosage modéré, facile à boire. Bien

Crémant Millésimé 2000 – René Muré (14€): La version millésimée du crémant provient de chardonnay du Clos Saint Landelin, fermenté et élevé en barrique. Le nez est parfumé, avec des arômes de noisette et de truffe ainsi qu’un léger boisé. La bouche est riche en attaque, avec une mousse compacte qui dégaze lentement, laissant place à un vin frais, vif et gras avec des notes florales en finale. Un crémant dense à l’équilibre parfait, pour l’apéritif des connaisseurs ou la grande gastronomie. Ne pas tenter une comparaison avec un Champagne blanc de blancs au risque de ne plus jamais boire de Champagne ! Très Bien

Pinot Noir Clos Saint Landelin 2004 – René Muré : Le vin a été mis en bouteille en février 2006, et est passé en carafe pour l’occasion. La robe est profonde, de nuance rouge grenat avec des reflets violacés, brillante. Le nez est intense, complexe avec des arômes de cerise noire, d’humus, d’épices et de poivron rouge, évoluant sur des notes fumées et légèrement boisées. La bouche est souple en attaque, fine avec des tanins polis et intégrés. L’acidité est présente en milieu de bouche, on sent une présence d’alcool assez importante, et la finale est longue avec de beaux amers. Un pinot noir riche et profond, qui possède une concentration et une finesse digne des meilleurs bourgognes rouges. Un vin qui se boit déjà tellement facilement, mais qui se bonifiera encore avec un peu de garde. Heureusement, seuls ceux qui ont acheté le vin en primeur ont été livrés, pour les autres, le vin sera en vente dans quatre ans minimum. Excellent

Pinot Noir Clos Saint Landelin 2001 – René Muré : La robe est rubis brillant avec des bords légèrement tuilés. Le nez est complexe, doux et intense avec des arômes de fruits noirs mûrs, de cuir, et d’épices, envoûtant et très persistant à l’aération. La bouche est souple en attaque, mûre avec des tanins fondus, développant un équilibre puissant et velouté soutenu par une acidité fine présente en fin de bouche. La finale est longue, concentrée avec des tanins qui assèchent encore légèrement. Un vin qui arrive lentement à maturité, avec une grande garde prévisible. La maturité et la finesse de ce vin sont remarquables pour le millésime 2001. Excellent

Pinot Noir Clos Saint Landelin 2000 – René Muré (30€) : La robe est rouge café, avec de légers reflets tuilés. Le nez est ouvert et net, de bonne intensité avec des fruits noirs mais aussi des notes de ronce et de grillé. La bouche est souple en attaque, très pure et concentrée avec des tanins fins et gras qui sont complètement intégrés, une acidité discrète, ce qui donne beaucoup d’ampleur au vin. La finale est longue, sur le fruit avec un bel équilibre. Le vin est à maturité, un vrai régal à boire dès aujourd’hui sans complexe. Si ce 2000 reste parmi les plus beaux pinots noirs alsaciens du millésime 2000, il reste un ton en dessous des 5 millésimes suivants : les progrès enregistrés depuis 2000 confirment une nouvelle fois le haut niveau atteint par cette cuvée. Très Bien

Riesling Côtes de Rouffach 2004 – René Muré : Le nez est fin et assez discret, avec des fruits acidulés mûrs et des agrumes. La bouche est moelleuse en attaque, puis fruitée et légèrement crayeuse sur la langue avec une belle évolution sur une légère amertume. La finale est longue et saline avec des arômes de rhubarbe et pamplemousse. L’équilibre acidité/amertume/moelleux est très plaisant, mais nécessitera une ou deux années pour qu’il se fonde, donnant alors un vin qui sera très versatile à table. Bien

Gewurztraminer Côtes de Rouffach 2003 – René Muré (10€) : le nez est marqué par le millésime avec des arômes intenses de rose, de raisin sec et de citronnelle. La bouche est sèche en attaque, puis légère et florale avec une belle élégance. Un gewurztraminer parfumé qui reste aérien et sec, sans lourdeur. Bien

Riesling Grand Cru Vorbourg 2004 – René Muré : Le nez est discret avec des notes d’agrumes. La bouche est grasse en attaque, puis fruitée et minérale avec une belle définition, l’acidité fine soulignant un corps riche. La finale est longue, saline avec des notes d’agrumes.  Un riesling encore sur la réserve mais qui montre déjà bien la finesse du Zinnkoepflé. Un gros contraste avec les vins du Vorbourg. Très Bien

Riesling Clos Saint Landelin 2002 – René Muré : Le nez est ouvert, intense et très mûr avec des arômes de fruits exotiques, de miel et des notes fumées. La bouche est ample en attaque, finement minérale avec une acidité fraîche et une légère évolution aromatique. La fin de bouche est longue, tirée par une acidité désaltérante. Un vin qui n’a pas fait sa fermentation malolactique. Très Bien

Riesling Clos Saint Landelin 2001 – René Muré (21€) : Le nez est parfumé, complexe avec des arômes de pain grillé et de fruits blancs mûrs, évoluant sur des notes fumées et minérales. La bouche est grasse en attaque, minérale et fondue, dans un style riche légèrement moelleux avec une belle acidité. Un vin équilibré et fondu, déjà parfait aujourd’hui. L’extraordinaire vendange tardive issue de cette parcelle en 2001 a enlevé une grosse partie des raisins botrytisés, laissant un vin qui aurait pu se montrer encore meilleur. Très Bien

Pinot Gris Clos Saint Landelin 2003 – René Muré (20€) : le nez est encore fermé, avec des arômes discrets de levure, de fleurs séchées, de beurre et de caramel assez typiques des pinot gris 2003. La bouche est moelleuse en attaque, puis riche avec une sucrosité assez basse. C’est surtout la salinité et la minéralité du vin qui dominent la langue, donnant au final un vin bien équilibré. Lorsque le nez aura légèrement évolué, le vin sera encore meilleur. Une belle réussite pour un pinot gris en 2003. Très Bien

Gewurztraminer Clos Saint Landelin 2003 – René Muré (20€) : Le nez est intense, puissant, à la fois floral et poivré, prenant des notes de raisin sec à l’aération. La bouche est grasse en attaque, puis minérale et ronde avec beaucoup de pureté. La finale est longue, forale et légèrement dominée par l’alcool. Un gewurztraminer sec, dense et très minéral, superbe expression du Clos Saint Landelin en 2003. Très Bien

Gewurztraminer Clos Saint Landelin Vendanges Tardives 2001 – René Muré : La robe se pare de nuances vieil or. Le nez est parfumé, complexe et élégant, classique d’un gewurztraminer VT 2001 avec des arômes de rose, de miel et de pralin, évoluant sur des notes d’agrumes confits à l’aération. La bouche est moelleuse en attaque, puis riche avec beaucoup de finesse, la fine acidité présente du début à la fin de bouche rendant le vin très digeste. La finale est élégante, avec des arômes de pêche et de miel. Voilà un superbe vin bien né, qui se boit déjà fort bien en ce moment mais qui gagnera à être conservé longtemps. Un futur très grand vin. Très Bien

Muscat Clos Saint Landelin Vendanges Tardives 2004 – René Muré : Le nez est parfumé, avec des arômes d’agrumes, de menthe fraîche et de poivre. L’attaque en bouche est moelleuse, puis le vin se montre riche en restant frais et aérien avec des arômes d’abricot et de melon. La finale prend des notes de thé vert et de basilic. Une cuvée rare (1000 bouteilles environ) qui est toujours superbe. A boire jeune sur le fruit ou à faire vieillir pour avoir plus de minéralité, voilà un grand vin doté d’un gros potentiel. Très Bien

Pinot Gris Clos Saint Landelin Sélection de Grains Nobles 2004 – René Muré : la robe est jaune doré façon vieil or,  foncée et brillante. Le nez est discret, prenant un peu d‘intensité à l’aération avec des arômes de truffe blanche, de craie et d’abricot sec. La bouche est liquoreuse, fine et concentrée avec acidité fine et très présente. L’équilibre est déjà superbe et le vin montre beaucoup de pureté. La finale est longue avec des arômes d’abricot sec et de ciron confit. Le domaine utilise depuis cette cuvée un petit pressoir vertical pour ses VT et SGN, permettant d’extraire le jus en une seule montée en pression, évitant ainsi la trituration au maximum. Cette cuvée se montre dans ses jeunes années, il faudra la boire dans 10 ans au minimum pour commencer à en percevoir son potentiel. Très Bien

Si on met de coté une certaine richesse des vins qui a toujours placé le domaine dans une catégorie à part, depuis plus de six ans la maîtrise des vins de terroir en blanc comme en rouge replace plus que jamais le domaine du Clos Saint Landelin dans la catégorie des meilleurs producteurs de la région, et les vins René Muré (issus d’achats de raisin) dans la catégorie des producteurs de qualité très réguliers. Le Clos Saint Landelin a en particulier produit de belles cuvées dans le difficile millésime 2003. En 2006 le domaine va continuer de chercher un équilibre maximal entre la maturité physiologique des raisins et leur richesse en sucre, manière à vinifier des raisins mûrs avec peu de sucre résiduel, sans dépasser les 13.5 degrés d’alcool.

Une petite tendance vers des vins plus secs se dégage depuis le millésime 2002, donnant des vins plus accessibles jeunes, même si idéalement, les vins du Clos Saint Landelin méritent 10 ans de garde pour exprimer pleinement leur terroir. En attendant que ces cuvées arrivent sur le marché, profitez des bouteilles actuellement en vente, en particulier les rieslings moelleux qui ont remportés un vif succès lors des 24h du riesling version 2004 (Riesling Clos Saint Landelin VT 2001 et SGN 1990).

Thierry Meyer

  • René Muré - Domaine du Clos Saint Landelin
  • Route du vin F-68250 ROUFFACH
  • Tél. : 03 89 78 58 00
  • Fax : 03 89 78 58 01
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 Pour connaître la signification des appréciations (Bien, Très Bien...), cliquer ici

Discuter du domaine Muré sur le forum de degustateurs.com