Première visite à la Cave de Turckheim

10 Août 2006 - Dégustation de 18 vins de la cave de Turckheim, en particulier les cuvées issues des terroirs autour de Turckheim, récemment renommées Marnes&Calcaire, Granit de la Vallée, Sables&Galets.

Forte de 220 adhérents cultivant la vigne sur 334ha, la cave est associée sur le plan commercial à celle de Traenheim, permettant de produire des volumes importants sur les entrées de gamme commercialisés en grande partie en grande surface. Pour chapeauter cette gamme la cave produit également des vins de terroirs et des grands crus qui sont l’objet principal de cette dégustation.

La Cave de Turckheim est une des plus anciennes d’Alsace, et aussi des plus importantes. Situé en périphérie de Turckheim, le caveau récemment réaménagé offre une salle de dégustation agréable et un espace libre service qui permet de bien canaliser le flot des achats des touristes qui affluent en nombre en cette après midi d’Août. La caisse n’a pas désempli pendant les deux heures que j’ai passées à déguster les vins.

 

La cave de Turckheim a fait récemment l’actualité lors du lancement de nouvelles étiquettes. Anticipant les nouvelles règles européennes à venir concernant l’étiquetage des terroirs, la cave a supprimé toutes les mentions de lieu-dit existant et utilisé des noms commerciaux expliquant le contenu du terroir. Le Rotenberg et le Heimbourg sont devenus « Marnes et Calcaire », le Val Saint Grégoire est devenu « Granit de la Vallée », quant au Herrenweg il a été traduit en « Sable et Galets ». Si l’expression géologique rappelle avec intérêt certaines cuvées de Muscadet du domaine de l’Ecu, ou de Chablis de Jean Marc Brocard, certains alsaciens se sont publiquement étonnés de la francisation des noms, y voyant une identité et une culture locale sacrifiée au profit d’une meilleure lisibilité – un effet pervers de plus de cette infâme mondialisation.

D’après les explications données par la cave, il n’était pas possible de continuer à utiliser les noms actuels de certaines cuvées de manière sereine, leur classement prochain en premier cru plus que probable risquant en effet d’imposer des contraintes en terme de cépages cultivés et de rendement incompatibles avec la gamme actuelle. En outre, il était impossible de donner de nouveaux noms pouvant rappeler des lieux-dit, en particulier tout nom à consonance germanique en –berg, -bourg, -weg, wein-, etc… Les tentatives de créer des noms à consonance plus locales ayant été rejetées, les noms français étaient la seule solution pour conserver une indication de terroir.

 

Tour d’horizon en 18 vins. Les prix indiqués sont les prix TTC particulier départ cave d’Août 2006.

 

Pinot Noir Granit de la Vallée 2004 – Cave de Turckheim(6.4€) : Une cuvée issue du Val St Grégoire. La robe est rouge cerise burlat, dans un style rosé. Le nez possède une bonne intensité avec des arômes de cerise, de ronce et de pain grillé. L’attaque est souple en boche, avec des notes fruitées sur les fruits rouges, dévoilant une belle acidité qui donne une agréable fraîcheur. La fin de bouche est acidulée, épicée et légèrement astringente, avec des notes fumées qui renforcent le coté sec de la finale. Le granit se prête bien à la production de rouges légers, qui se boivent frais comme des rosés. Bien

 

Pinot Noir Marnes et Calcaires 2004 – Cave de Turckheim (7.2€) : Une cuvée issue du Rotenberg, au dessus de Wintzenheim. La robe est de nuance rubis clair, brillante. Le premier nez est discret, fumé avec de légères notes de cerise, conservant le caractère discret à l’aération. La bouche est assez concentrée en attaque, puis corsée, épicée avec de la profondeur, évoluant sur un fruit mûr et des tanins présents. L’acidité renforce le coté tannique en fin de bouche, mais des arômes de fruits rouges viennent rehausser le tout. Un rouge de corps moyen mais qui possède plus de profondeur que le précédent. La pureté du millésime 2004 lui donne un bel équilibre à savourer dès à présent. Bien

 

Pinot Noir Fût de Chêne 2003 – Cave de Turckheim (8.6€) : la robe est rouge grenat assez clair, avec de légers reflets tuilés. Le premier nez est dominé par le bois toasté, laissant peu à peu place à des notes plus fruitées. La bouche est souple en attaque, laissant apparaître un fruit mûr, puis le boisé domine encore la matière assez légère sans que les tanins ne soient agressifs. L’acidité se fait sentir progressivement, et la finale est de bonne longueur avec une touche d’alcool. Un beau pinot noir bien vinifié, qui a évité les effets néfastes de la surextraction, et qui bénéficiera d’une année de garde supplémentaire pour que le bois se fonde un peu. Bien

 

Sylvacello 2004 – Cave de Turckheim (4.65€) : La robe est or pâle, avec de légers reflets verts, et possède une belle brillance. Le nez est ouvert, simple et léger, floral et fruité avec des arômes de fruits à chair blanche très agréables. La bouche est moelleuse en attaque avec du gaz carbonique, puis plus acidulée avec de l’amertume qui s’affirme progressivement en bouche. Le vin a du corps mais l’acidité et le sucre sont encore trop dissociés. La volonté de valoriser un cépage sylvaner souvent décrié car il a produit de très mauvais vins dans le passé est claire, mais les efforts techniques réalisés sur cette cuvée donnent un résultat mitigé. Un vin à regoûter dans un an. Bof

 

Muscat Réserve 2004 – Cave de Turckheim (5.9€) : la robe est or vert, brillante. Le nez est moyennement intense, floral avec des arômes d’amande puis de raisin frais, évoluant sur des notes de menthe fraîche. La bouche est moelleuse en attaque, puis légère et acidulée, évoluant sur des arômes d’herbe coupée avec de l’amertume. La fin de bouche est amère et épicée. Le vin se montre encore frais, mais légèrement déséquilibré par une sucrosité trop marquée pour un vin léger. A boire rapidement. Bien

 

Pinot Blanc Granit de la Vallée 2004 – Cave de Turckheim (4.6€) : Une cuvée issus du Val Saint-Grégoire. La robe est or blanc. Le premier nez est ouvert, net et délicat avec des notes florales de chèvrefeuille et une touche de plâtre qu’on retrouve parfois dans de jeunes vins. La bouche est ample en attaque, presque ronde, puis légère et marquée par une acidité très présente et des notes épicées. La finale est légèrement amère, mais conserve la netteté du nez. Une cuvée décevante par son manque de pureté. Bof

 

Pinot Blanc Marnes et Calcaire 2001 – Cave de Turckheim (5.2€) : une cuvée issue du Rotenberg. Le nez est mûr avec des arômes de fruits à chair blanche, d’asperge et de coing. La bouche est moelleuse en attaque, puis plus sèche, fruitée et encore jeune avec une légère présence tannique en finale. Le vin possède une bonne concentration et un équilibre encore jeune. Le terroir joue ici un rôle structurant sur l’équilibre, en garantissant une bonne évolution au vieillissement. Bien

 

Riesling Marnes et Calcaire 2002 – Cave de Turckheim (6.9€) : un vin issu du Heimbourg, entre le Letzenberg et le Grand Cru Brand. La robe est or pâle avec des légers reflets verts. Le nez est d’intensité moyenne, déjà légèrement évolué, avec des arômes de citron vert, de silex et de fumée. L’attaque en bouche est moelleuse, puis le vin se montre acidulé, de bonne concentration avec de l’amertume. La finale est dominée par l’acidité du vin et des arômes d’encaustique qui marquent une évolution rapide. Le vin fatigue rapidement pour une si noble origine. Bof

 

Riesling Grand Cru Wineck-Schlossberg 2001 – Cave de Turckheim (8.9€) : la robe est or blanc avec des reflets verts. Le nez est ouvert, léger et délicat avec des arômes de fleur d’églantine et de pamplemousse. La bouche est sèche et fruitée en attaque, puis dotée d’une acidité fine qui lui donne le caractère salin si particulier aux vins du Wineck-Schlossberg. Le vin est léger mais bien équilibré et très typé. Parfait aujourd’hui sur des poissons de rivière. Bien

 

Riesling Grand Cru Sommerberg 2001 – Cave de Turckheim (8.9€) : La robe est or blanc avec de légers reflets verts. Le nez est discret, dominé par des arômes d’agrumes mûrs. La bouche est riche, mûre et sèche en attaque, puis légère et épicée avec de l’amertume. L’équilibre est fin et très pur avec une finale longue sur l’amertume. Le fruit est déjà en retrait sur cette cuvée à maturité issue d’un très bon millésime. Bien

 

Riesling Grand Cru Brand 2002 – Cave de Turckheim (9.9€) : La robe est or pâle avec des reflets verts. Le nez est ouvert, intense et net avec des arômes de pierre à fusil, de fumée et de champignon, évoluant à l’aération sur des notes de pamplemousse. La bouche est sèche et minérale en attaque, puis assez vive avec un peu de gras, prenant des arômes de fleurs blanches et de fruits mûrs. La finale est longue, amère avec des arômes de camphre, poivre et pamplemousse. Une belle cuvée probablement issue de plusieurs parcelles du Grand Cru, dont celles sur un sol plus calcaire que granitique. L’équilibre est bon et si le vin est déjà à maturité, il supportera sans problème une grande garde supplémentaire. Très Bien

 

Riesling Grand Cru Brand 2000 – Cave de Turckheim (9.9€) : La robe est or blanc avec des reflets verts. Le nez est intense, net et légèrement évolué avec des arômes d’herbe coupé, de fumée et de poivre blanc. La bouche est fraîche et ample en attaque, puis plus grasse avec de l’amertume et une concentration moyenne. La fin de bouche est légère, courte avec des notes de camphre. Un vin aromatique qui manque de précision et de concentration par rapport au millésime 2002. Bien

 

Pinot Gris Réserve 2004 – Cave de Turckheim (6.65€) : La robe est or blanc avec de légers reflets orangés. Le nez est jeune, simple et de bonne intensité, initialement marqué par des arômes de sous bois et d’herbe sèche, évoluant sur des notes de fruits à chair blanche mûrs. La bouche est moelleuse en attaque, acidulée et épicée avec un corps moyen, évoluant sur un équilibre légèrement chaud. L’alcool donne de la longueur à la finale, sans renforcer l’intensité aromatique. Une cuvée nette et naturellement riche, à boire sans trop tarder. Bien

 

Pinot Gris Marnes et Calcaire 2004 – Cave de Turckheim (8€) : Originaire du Heimbourg, la robe est cette fois jaune doré, très brillante. Le nez est net, intense, fumé avec des arômes de fruits secs et de sous bois. La bouche est franche et moelleuse en attaque, puis riche et profonde tout en étant équilibrée par une fine acidité. La longue finale revient sur des notes de fruits jaunes  et de fumée. Un beau vin demi-sec qui possède une bonne profondeur, avec suffisamment de concentration pour supporter la surmaturité. J‘ai goûté cette cuvée lors du concours des pinot gris du monde à Strasbourg cette année, et parmi les 15 pinot gris 2004 de mon jury j’ai eu un petit coup de cœur personnel pour l’équilibre de ce vin, qui m’a incité à venir à Turckheim. Très Bien

 

Pinot Gris Sable et Galets 2004 – Cave de Turckheim (7.5€) : Le vin  issu du Herrenweg possède une robe jaune paille assez soutenue. Le nez est ouvert, net avec des arômes de sous bois et de fruits secs, moins intense que le précédent. La bouche est moelleuse en attaque, mûre et assez concentrée, mais plus légère et acidulée avec beaucoup de finesse. La finale est de bonne longueur, saline avec une note fumée. Le terroir moins profond que le vin précédent marque ici un vin à l’équilibre plus fin, peut-être plus agréable à table sur un poisson ou une volaille. Bien

 

Pinot Gris Granit de la Vallée 2004 – Cave de Turckheim (6.7€) : Issu du Val Saint Grégoire, le vin a une robe jaune clair, avec de légers reflets orangés. Le nez est léger, ouvert et délicat avec des arômes de fleurs et de poire. La bouche est fraîche en attaque, sèche puis plus grasse avec une concentration moyenne. L’équilibre est franc et frais avec une finale sèche et acidulée de bonne longueur. Un pinot gris élégant et léger, à boire. Bien

 

Gewurztraminer Sable et Galets 2003 – Cave de Turckheim (7.5€) : Un vin originaire du Herrenweg. Le nez est ouvert, net et intense avec des arômes de rose et de géranium. La bouche est souple en attaque, puis de corps léger, légèrement acidulée avec un moelleux marqué par le sucre qui reste très présent. Un vin simple et léger qui fait bien ressortir le sucre, le millésime a été difficile pour ce terroir habituellement chaud. Bof

 

Gewurztraminer Grand Cru Brand 2002 – Cave de Turckheim (12€) : La robe est jaune dorée, brillante. Le nez est net et intense, minéral avec des arômes de pierre à fusil et de pain grillé. La bouche est moelleuse en attaque, puis élégante, grasse et aérienne avec des notes de grillé. La fin de bouche est longue sur des arômes de fruits exotiques. La bonne minéralité et la bonne concentration supportent très bien le coté surmûri de cette cuvée de gewurztraminer élégante et parfumée, marquée par son terroir et son millésime. Très Bien

 

Les vins sont assez homogènes dans les différentes gammes, mis à part le Pinot Gris Marnes&Calcaire 2004 qui survole les autres cuvées à mon avis. Est-ce parce que le vin n’en a pas besoin que l’étiquette ne mentionne pas la médaille d’argent gagnée au concours des PG du Monde ?

Les vins de terroirs sont suffisamment marqués dans leur style pour offrir une bonne introduction aux terroirs alsaciens. La production sur les trois sols granitiques, marno-calcaires et de graves permet une vraie découverte de la typicité de chaque terroir au fil des différents cépages. Le grand Cru Brand a produit de belles cuvées de riesling et gewurztraminer en 2002. L’accès facile, la disponibilité de cuvées prêtes à boire et les petits prix font de la cave un endroit recherché pour s’approvisionner en bon vins.

 

Thierry Meyer

 

Cave de Turckheim

16 rue des Tuileries

68230 TURCKHEIM

Tél. 03.89.30.23.60

Fax. 03.89.27.35.33

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Site Internet

Pour connaître la signification des appréciations (Bien, Très Bien...), cliquer ici 

Discuter des vins de la Cave de Turckheim sur le forum de degustateurs.com