Première Visite et millésime 2004 au Domaine Laurent Barth (Bennwihr)

4 Janvier 2006

Laurent Barth … je devrais plutôt écrire « de l’Or en Barth » tant je suis ressorti impressionné par le haut niveau qualitatif atteint par ce jeune vigneron dès son premier millésime, 2004. Des parcelles autour du village de Bennwihr, 10 cuvées différentes dont deux rouges, des prix très très sages, voilà un domaine très prometteur.

Situé en contrebas de la colline des Grands Crus Mambourg et Marckrain, le village de Bennwihr est complètement rasé lors des batailles de libération de Colmar à la fin de la deuxième guerre mondiale. Le besoin de s’associer pour continuer le travail de la vigne a entraîné la création de la cave coopérative, plus tard intégrée au groupe Bestheim avec la cave coopérative de Westhalten. Si les coopérateurs liés à Bestheim possèdent encore la plupart des vignes de la commune (et à peu près 80% du Grand Cru Marckrain, peu connu), quelques producteurs mettent leur vin en bouteille. Parmi les noms connus Michel Fonné est un vigneron très dynamique, et si son domaine est nommé René Barth, il n’a qu’un très lointain lien avec Laurent Barth.

Laurent a repris les vignes de son père en 1999, et à la fin des cinq années de contrat qui le liait à la cave coopérative, il a décidé de commercialiser son propre vin. Aventure passionnante car elle permet de faire des choix de vinification et d’élevage, et surtout elle valorise le travail à la vigne. Je ne ferai pas de long discours sur le travail en vigne et en cave, mais en précisant qu’il consulte souvent Marc Tempé et Félix Meyer, vous aurez compris qu’il emboîte le pas de cette génération de vignerons qui respectent leurs terroirs et leurs vignes en produisant des vins concentrée et sapides. La RVF a mentionné le domaine dans son Spécial Millésime 2004, avec un joli coup de coeur.

Le domaine couvre 3.5 hectares, et le domaine produit actuellement 11000 bouteilles, une partie des raisins (40% du volume) étant encore livrée à des négociants. Vous aurez vite fait le calcul, cela fait un rendement moyen en dessous de 40hl pour le domaine, dans un millésime très généreux après 2003 (Zind-Humbrecht tourne autour de 49hl/ha sur le domaine en 2004, avec un mix de cépages et terroirs un peu différent, mais cela donne une idée de la générosité du millésime). Après une visite de la cave, nous dégustons les cuvées produites.

Sommaire des vins dégustés : 

  • Pinot Noir 2004 – Laurent Barth
  • Pinot Noir « M » 2004 – Laurent Barth
  • Racines Métisses 2004 – Laurent Barth
  • Pinot Blanc 2004 – Laurent Barth
  • Sylvaner 2004 – Laurent Barth
  • Muscat 2004 – Laurent Barth
  • Riesling Rebgarten 2004 – Laurent Barth
  • Tokay Pinot Gris 2004 – Laurent Barth
  • Gewurztraminer Vieilles Vignes 2004 – Laurent Barth
  • Gewurztraminer Grand Cru Marckrain 2004 – Laurent Barth

Lire l'article complet derrière ce lien (réservé aux abonnés)

Pas encore abonné ? Découvrez les formules d'abonnement

 

Thierry Meyer

  • Domaine Laurent Barth
  • 3, rue du Maréchal De Lattre
  • 68630 Bennwihr
  • Tel / Fax : 03 89 47 96 06
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Participez aux discussions sur le Domaine Laurent Barth sur le forum web de degustateurs.com

Pour connaître la signification des appréciations (Bien, Très Bien...), cliquer ici