2008 chez Agathe Bursin (Westhalten) - abonnés

Visite le 18 avril 2010
Agathe Bursin est revenue à Westhalten après ses études d’œnologie, et a produit ses premiers vins dès l’année 2000. Depuis 2004, les millésimes sont très homogènes et de grande qualité, et les 2008 goûtés en bouteille offrent une pureté et un toucher de bouche remarquable. 2009 sera plus tendre mais en gardant la pureté des vins du domaine. L’évolution concerne le nom des vins, qui reprend désormais le terroir d’origine en complément de la mention du cépage.

alcool (%), sucres résiduels (SR) et acidité totale exprimée en tartrique (AT en g/l) sont indiqués lorsque les chiffres sont disponibles

Pinot Noir Strangenberg 2008 - Agathe Bursin : une belle maturité et un magnifique élevage en barrique ont donné un pinot noir dense et parfumé, très pur en bouche avec des tanins fins très élégants. Une cuvée savoureuse qui s’appréciera déjà bien jeune. (15.5/20) 2010-2018

Esprit de calcaire 2009 - Agathe Bursin : Sylvaner, Riesling et Pinot Gris du Zinnkoepflé élevé dans une pièce de un vin ont donné un vin au nez de fleurs jaunes encore marqué par le toasté, sec et très pur en bouche avec de la minéralité et du gras qui apportent une touche de moelleux. (16/20) 2011-2019

Parad’Aux 2008 - Agathe Bursin : du pinot auxerrois planté sur le Bollenberg a donné un vin d’équilibre sec, acidulé en bouche avec une finale marquée par de légers amers. Facile à boire. 14/20 2010-2015

L’As de B 2008 - Agathe Bursin : Issu d'une vieille vigne complantée des 6 cépages blancs dans le Bollenberg, c’est un vin fruité de bonne maturité, ample en bouche avec une petite salinité. Un vin qui se conservera bien. 15/20 2010-2018

Muscat Bollenberg 2008 - Agathe Bursin : un muscat très aromatique au nez de fleur de sureau, sec et profond en bouche. La pureté de l’équilibre et la finesse de l’acidité en font un vin gourmand, de l’apéritif à la fin du repas. 15/20 2010-2018

Gewurztraminer Lutzeltal 2008 - Agathe Bursin : un vin frais au nez avec des fruits à noyau et un caractère épicé, demi-sec en bouche avec du gras et une bonne pureté. 15.5/20 2010-2018

Sylvaner Eminence 2008 - Agathe Bursin : originaire du Zinnkoepflé, c’est un vin mûr au nez de fruits jaunes avec une pointe d’amande, presque sec en bouche avec du gras et une fine salinité.  Le vin est ouvert au nez avec une bouche saline légèrement douce rehaussée par une acidité fine. Un vin très pur à garder quelques années pour profiter de son terroir, plutôt que de le boire comme un sylvaner doux. 16/20 2013-2023

Riesling Grand Cru Zinnkoepflé 2008 - Agathe Bursin : un vin ample au nez d’agrumes, d’équilibre sec en bouche avec de la chair et une fine salinité. A garder 16/20 2013-2023

Pinot Gris Grand Cru Zinnkoepflé 2008 - Agathe Bursin : c’est un vin demi-sec au nez délicat de noisette et de fruits à chair blanche avec une pointe de vanille, très pur en bouche avec une douceur déjà fondue. 15.5/20 2013-2023

Gewurztraminer Grand Cru Zinnkoepflé 2008 - Agathe Bursin : un vin au nez de litchi avec une pointe d’épices, dense et onctueux en bouche avec une longue finale très pure. A boire jeune sur son fruité charnu ou à garder pour que le bouquet gagne en complexité. 17/20 2010-2028

Riesling Grand Cru Zinnkoepflé Vendanges Tardives 2008 - Agathe Bursin : un vin récolté en surmaturité qui possède la pureté aromatique des grands vins de botrytis sur des notes d’agrumes mûrs, avec la chair et la salinité du Zinnkoepflé en bouche. Un grand vin à encaver. 17.5/20 2013-2028

Gewurztraminer Grand Cru Zinnkoepflé Vendanges Tardives 2008 - Agathe Bursin : un vin riche au nez de miel et d’épices avec une pointe de caramel, moelleux en bouche avec une bonne pureté. Décevant en comparaison des millésimes précédents. 15.5/20 2013-2028

Thierry Meyer

Pour connaître la signification des appréciations (Bien, Très Bien...) et des notes chiffrées, cliquer ici