Les Steinklotz de Romain Fritsch (Marlenheim) - abonnés

Visite le 9 mars 2010
Avec la quasi-totalité de ses vignes sur le grand cru Steinklotz, Romain Fritsch dispose d'un remarquable patrimoine de vignes, dont certaines plantées à faible densité et taillées en lyre. Si l’entrée de gamme reste hétérogène, le pinot noir comme les autres vins du grand cru Steinklotz se distinguent régulièrement, avec de bonnes capacités de garde. Le rouge 2009 du futur Grand Cru Steinklotz s’annonce grand, dans la lignée des pinots noirs issus de la partie centrale, plus caillouteuse du Steinklotz.

Dégusté en cuverie :

Assemblage sec Grand Cru Steinklotz Blanc 2009 - Romain Fritsch : assemblage 70% riesling, 12% pinot gris  et 18% gewurztraminer, c’est un vin ample au caractère épicé bien intégré, profond en bouche avec de la longueur. (15-15.5/20)

Grand Cru Steinklotz Rouge 2009 - Romain Fritsch : un assemblage à venir comprenant 95% de pinot noir et 5% de gewurztraminer, comme la tradition locale l’indiquait, qui comprend également du pinot noir élevé en barrique, foudre et cuve inox. Le nez est complexe, sur les fruits noirs et les épices, la bouche est ample avec une trame tannique mûre qui charpente l’équilibre. Le millésime 2009 offre une magnifique opportunité pour la renaissance d’un grand cru Rouge. (15.5-16/20)

Dégusté en bouteille :

Sylvaner  2007 -  Romain Fritsch : franc et léger avec une note d’amande, c’est un vin sec qui possède du gras. 13/20 2010-2013  (5g/l SR)

Riesling Grand Cru Steinklotz 2007 - Romain Fritsch : un vin léger qui se présente sur le fruit, acidulé en bouche avec une bonne pureté. A garder. 14.5/20 2012-2022

Pinot Gris Grand Cru Steinklotz 2008 - Romain Fritsch : un vin au nez fumé et grillé, pur en légèrement doux en bouche avec du gras et une fine minéralité bien marquée. Parfait sur le gibier à plume après quelques années de garde. 15/20 2012-2023 (origine lieu-dit Steinklotz cadastré)

Gewurztraminer Grand Cru Steinklotz 2007 - Romain Fritsch : une cuvée parfumée aunez de rose et de pralin, pure en bouche avec de la profondeur et une finale épicée. Un vin de garde. 15.5/20 2013-2027

Pinot Noir Rouge de Marlenheim Tradition 2004 - Romain Fritsch : un rouge au nez de fruits mûrs, pur en bouche avec de l’ampleur. Le caractère giboyeux de sa jeunesse a disparu avec le temps. Un style moyennement corsé et bien vinifié, qui vieillira bien. 14.5/20 2010-2014.

Pinot Noir Rouge de Marlenheim Tradition 2006 - Romain Fritsch : le nez de fruits très mûrs voire compotés laisse place à une bouche suave, ample avec une bonne profondeur. A boire. 14.5/20 2010-2012 Pas de cuvée barrique ni de rouge de Marlenheim générique produit en 2006.

Pinot Noir Rouge de Marlenheim Tradition 2007 - Romain Fritsch : encore marqué par le toasté d’un foudre neuf utilisé à partir de cette année, c’est un vin de bonne densité en bouche, fruité avec des tanins encore très présents en finale. 14.5/20 2012-2022

Pinot Noir Rouge de Marlenheim Tradition 2005 - Romain Fritsch : dans un millésime qui évolue fortement d’une année à l’autre, le vin est ample et profond avec des tanins mûrs qui commencent à se fondre. 15/20 2012-2020.

Pinot Noir Rouge de Marlenheim Tradition 2008 - Romain Fritsch : un vin dans sa phase fruitée, franc et acidulé en bouche avec de la profondeur.  15/20 2013-2023 Pas en vente avant 2011-2012

Pinot Noir Rouge de Marlenheim Barrique 2008 - Romain Fritsch : le vin est encore marqué par l’élevage sous bois, mais laisse apparaître en bouche une trame profonde avec des tanins encore fermes. Bon potentiel. 14.5/20  Pas en vente avant 2011-2012

Thierry Meyer

Pour connaître la signification des appréciations (Bien, Très Bien...) et des notes chiffrées, cliquer ici