2008 et quelques plus vieux chez Julien Meyer (Nothalten) - abonnés

Visite le 3 mars 2010
Patrick Meyer est un vigneron biodynamiste engagé. Travaillant les sols, vinifiant les vins avec un minimum d'intervention en cave, il cherche le caractère le plus naturel possible des vins. Les vins des terroirs autour de Nothalten possèdent une salinité fine, en particulier sur le grand cru Muenchberg. Un usage plus que modéré du soufre laisse les vins s'équilibrer sur des degrés d'oxydation variés, qui va à l'encontre de la franchise aromatique qui fait la typicité des vins d'Alsace. Il ne reste alors que l'équilibre minéral en bouche et un discours engagé pour consoler l'amateur parfois déboussolé, ce qui est dommage au vu des énormes qualités gustatives que possèdent les vins par ailleurs. 2008 est particulièrement adapté à la production de vins dotés de salinités importantes. A noter le bouchage de tous les vins de terroir par un bouchon en verre.

Alcool (%), sucres résiduels (SR) et acidité totale exprimée en tartrique (AT) sont indiqués lorsque disponibles.

Pour décrire le caractère oxydatif plus ou moins prononcé de chaque cuvée, j’essaye d’utiliser un indice qui donnera une indication sur l’équilibre le jour de la dégustation :
• oxy0 : pas de caractère oxydatif
• oxy1 : légère pointe oxydative difficile à déceler
• oxy2 : caractère oxydatif présent mais bien intégré à l’équilibre
• oxy3 : caractère oxydatif dominant, rapprochant l’équilibre de certains vins élevés une année sous voile.

Nature 2008 - Julien Meyer : sylvaner et 10% de pinot gris ont donné une cuvée ample et sèche avec du gras, très digeste. 13.5/20 2010-2014 indice oxy0. (13%)

Mer et Coquillage 2008 - Julien Meyer : assemblage de sylvaner avec un peu de riesling, c’est un vin ample et acidulé, sec en bouche avec de la salinité. 14/20 2010-2014 Indice oxy1

Pinot Gris 2008 - Julien Meyer : un pinot gris de bonne densité, sec et acidulé en bouche. Très gastronomique. 14.5/20 2010-2014. Indice oxy0

Riesling 2008 - Julien Meyer : un vin fruité au caractère acidulé, fruité en bouche avec une finale épicée. 14.5/20 20110-2018 indice oxy2

Pinot Blanc les Pierres Chaudes 2008 - Julien Meyer : issu du Heissenstein, mélange d’argiles blanches, de grès et de schistes, c’est un vin ample à la minéralité affirmée, gras en bouche avec une légère amertume en finale. 15/20 2010-2015 indice oxy1

Riesling Zellberg 2008 - Julien Meyer : un vin fin et très minéral, dense en bouche avec une longue finale légèrement amère. 15/20 2010-2018 indice oxy1  (marnes limoneux avec cailloux de grès)

Riesling Grittermatte 2008 - Julien Meyer : un vin jeune marqué par les fruits acidulés, très salin en bouche avec une longue finale sur l’amertume noble. Encore enrobé par l’élevage, c’est un vin à carafer.  16.5/20 2010-2018 indice oxy1

Riesling Grand Cru Muenchberg 2007 - Julien Meyer : un vin ample marqué par la fleur d’oranger et les agrumes au nez, dense et très minéral en bouche avec une énorme longueur. 17/20 2010-2017. indice oxy0

Riesling Grand Cru Muenchberg 2007 - Julien Meyer : une deuxième cuvée issue des raisins botrytisés, en élevage sous bois neuf sans soufre et sans ouillage : goûté sur fût, c’est un vin pur doté d’une belle maturité, riche et acidulé en bouche avec un boisé encore présent. L’équilibre minéral se met progressivement en place. A goûter après la mise  (15.2%, sec) indice oxy3

Sylvaner Zellberg 2008 - Julien Meyer : récolté en surmaturité et élevé sous bois sans ouillage, c’est un vin au nez de fruits à noyau et de fumée, ample et salin en bouche avec une finale sur les fruits jaunes et la gentiane. A garder 15/20 2013-2023 indice oxy2

Crémant d’Alsace - Julien Meyer : une cuvée 100% pinot blanc du millésime 2007, dégorgée en septembre 2009 et non dosé. Un crémant vineux doté d’une grande fraîcheur, aux arômes de fruits secs et de pain grillé, élégant et frais en bouche. 14/20 2009-2012 indice oxy0

Crémant d’Alsace Brut zéro 2004 - Julien Meyer : issu de vieux pinots blancs sur le Kirchweg (entre Tannenberg et Winzenberg sur Blienschwiller), élevé 5 ans sur latte.  Frais et aromatique avec un nez intense de fleurs, le vin se montre vineux en bouche avec une mousse compacte. Un grand crémant. 16/20 2010-2015 Pas de 2002-2003

Muscat Petite Fleur 2008 - Julien Meyer : un muscat sec et aromatique au nez de fleur de sureau, dense en bouche avec du gras. Très apéritif. 14.5/20 2010-2013 indice oxy0

Gewurztraminer Heissenberg 2007 - Julien Meyer : un vin aérien, acidulé et épicé, onctueux en bouche avec un moelleux fondu qui n’altère pas le caractère guilleret de l’équilibre. 15/20 2010-2018 indice oxy0

Gewurztraminer Les Pucelles 2008 - Julien Meyer : Zellberg et Fronholz assemblés ont donné un vin puissant qui garde de l’élégance en 2008. Longue finale épicée  15.5/20 2010-2018 indice oxy1 (30 g/l SR)

Pinot Gris Cuvée Fanny Elisabeth 2008 - Julien Meyer : un vin encore fermé au nez, gras et dense en bouche avec un caractère sec. A garder 15/20 2012-2018 (15 g/l SR)  - indice oxy1

Pinot Gris Cuvée Fanny Elisabeth 2006 - Julien Meyer : une cuvée au nez de coing légèrement marqué par le champignon,  sec et droit en bouche avec une très belle acidité et la minéralité forte du Heissenstein. Un vin de table à garder. 15/20 2010-2016

Pinot Noir Les Pierres Chaudes 2008 - Julien Meyer : un pinot noir vinifié et élevé sans soufre, à la robe brillante, d’une grande pureté aromatique avec des fruits rouges frais et une pointe fumée et épicée. La bouche n’est pas en reste avec de la chair, de la sapidité et un fruité d’une grande finesse. Une belle cuvée dotée d’une belle acidité. 14.5/20 2012-2018  indice oxy0 (heissenstein au nord, heissenberg coté sud)

Pinot Noir Heissenstein Vieilles Vignes Vignes 2006 - Julien Meyer : 2 ans d’élevage en barrique ont donné à ce vin un caractère corsé et épicé très prononcé, et une bouche gourmande et ronde. Les tanins sont élégants et fins. Un vin puissant à carafer. 15/20 2010-2021 indice oxy0 (vignes de 65 ans au nord)

Pinot Noir Heissenstein Vieilles Vignes Vignes 2004 - Julien Meyer : le caractère épicé est fondu, le vin se montre dense avec des tanins gras encore fermes, avec une bonne acidité. Un bel équilibre. 15/20 2010-2014 indice oxy0

Pinot Noir Heissenstein Vieilles Vignes Vignes 2000 - Julien Meyer : le vin prend de la patine avec des notes de fruits cuits, mais conserve de la fraîcheur en bouche avec des tanins un peu fermes. A boire tantqu’il y a du fruit. 14/20 2010-2012 indice oxy0

Riesling Grand Cru Muenchberg 2002 - Julien Meyer : un vin au caractère agrume prononcé, net et très minéral en bouche avec une longue finale acidulée. La finesse et la force du Muenchberg s’exprime parfaitement dans ce flacon. 17/20 2010-2022 indice oxy0

Vieilles vignes de Sylvaner Vin de voile 1998 - Julien Meyer : des sylvaners botrytisés élevés 2 ans sans soufre sous voile après un an ouillé, puis assemblé et mis en bouteille la quatrième année. Le nez est légèrement oxydatif avec des notes de noix fraîche, mais surtout un fruité encore très présent autour de notes de coing et de quetsche. La bouche est ample, grasse et onctueuse avec une acidité fine. Un bel élevage et un style très élégant. 15/20 2010-2028 indice oxy2

Thierry Meyer

Pour connaître la signification des appréciations (Bien, Très Bien...) et des notes chiffrées, cliquer ici