2007 et qq 2006 chez Marc Tempé (Zellenberg) - abonnés

Visite le 19 février 2010
Marc Tempé est un vigneron exigeant et fougueux. Depuis son premier millésime commercialisé, 1995, il a pris des risques pour miser sur la qualité extrême des vins : viticulture en biodynamie, rendements minimes, élevages très longs avec un minimum d'intervention. Gérés avec des moyens limités qui le forçaient souvent à jouer à l'équilibriste, les premiers millésimes étaient très hétérogènes, avec des vins toujours concentrés, souvent remarquables mais parfois aussi rustiques, trop riches en sucre ou excessivement boisés. Petit à petit, les efforts dans la stabilisation des vins donnent des résultats plus homogènes. Depuis 2001, les vins gagnent en finesse et en équilibre, tout en restant très mûrs, et après une réussite exceptionnelle dans le difficile millésime 2003, 2004 confirme la bonne homogénéité de la gamme. 2005 marque un tournant dans l'histoire de ce jeune domaine, avec un niveau de qualité digne des plus grands, dans un style riche qui cherche la puissance sur un trame minérale intense. Mis en bouteille à partir de fin 2008 pour la gamme Zellenberg, le millésime 2006 a été particulièrement bien géré, avec des débourbages longs avant un élevage sur lies totales. Si les grands crus et vins moelleux sont mis sur le marché après quelques années de bouteille et parfois des élevages de plusieurs années en foudre ou barrique, la gamme Zellenberg des vins de cépage est rapidement épuisée dès sa mise en vente, et il faut surveiller de près leur sortie deux ou trois ans après la récolte. 2007 est très réussi avec une gamme Zellenberg en volume croissant, composées d’assemblage de parcelles sur des terroirs parfois prestigieux. Les Crus 2006 ont été élevés longuement, ils obtiennent des équilibres atypiques mais remarquables de minéralité, tout comme les grands crus. La gamme n’a jamais été aussi homogène et les vins se goûtent déjà bien jeunes. En réussissant son pari, Marc Tempé est devenu une référence alsacienne dans la vinification et l’élevage des vins.

Alcool (%), sucres résiduels (SR) et acidité totale exprimée en tartrique (AT) sont indiqués lorsque disponibles.

Pinot Blanc Zellenberg 2007 - Marc Tempé : une cuvée de pinot blanc et auxerrois ample et profonde, avec une concentration importante qui lui donne un corps important. L‘équilibre est magnifique avec une finale saline et acidulée. Un vin remarquable. 16/20 2011-2017

Riesling Saint Hippolyte 2007 - Marc Tempé : un vin élégant porté par la finesse du terroir, ample et gras en bouche avec un caractère fondu du cépage. L’acidité est parfaitement intégrée pour donner un vin d’équilibre sec, magnifique à table. 16/20 2011-2017 (environ 10 g/l SR)

Riesling Zellenberg 2007 - Marc Tempé : un vin ample au nez de fruits compotés et d’agrumes, riche et minéral en bouche avec une acidité très présente et de légers amers qui apportent de la longueur à l’équilibre. 16/20 2011-2017

Gewurztraminer Zellenberg 2007 - Marc Tempé : un vin de caractère au nez d’orange sanguine et de gingembre, demi-sec en bouche avec du gras et une forte minéralité. Un vin adapté à la cuisine aux épices. 16.5/20 2011-2022 (origine Rittloch + tout le Rimelsberg + tout le GC Schoenenbourg)

Pinot Gris Zellenberg 2007 - Marc Tempé : marqué par un léger toasté au nez, le vin est ample en bouche avec une bonne densité et du gras. Le léger moelleux est bien intégré. 15.5/20 2011-2017

Riesling Graffenreben 2006 - Marc Tempé : un vin élevé trois années en barrique, ample et sec avec un cépage qui s’efface au profit d’un équilibre dense et pur avec une finale sur la noisette. Un Alsace atypique remarquable de finesse et de minéralité. 16/20 2010-2016

Rodelsberg 2006 - Marc Tempé : assemblage de gewurztraminer et pinot gris, le vin est parfumé avec des notes épicées et fumées, ample et profond en bouche avec de la salinité et un léger moelleux complètement fondu. Un grand vin d’une grande pureté. 16/20 2010-2021 (élevage 3ans en demi-muids)

Auxerrois Vieilles Vignes 2005 - Marc Tempé : mis en bouteille après quatre ans d’élevage, c’est un vin surmuri au nez pur de fruits jaunes et de miel avec une pointe de vanille, riche et onctueux en bouche avec une douceur présente mais fondue. L’impression de pureté est rehaussée par une fine acidité très présente qui lui donne de la longueur. A boire pour lui ou sur une volaille rôtie. 16.5/20 2010-2020

Pinot Gris Grand Cru Schoenenbourg 2006 - Marc Tempé : un vin riche au nez élégant de fleurs et de miel, moelleux en bouche avec une forte salinité et une fine amertume en fin de bouche. Un vin très gastronomique. 17/20 2011-2021 (élevage 3 ans en foudre)

Riesling Graffenreben Vendanges Tardives 2007 - Marc Tempé : goûté sur fût avant la mise en bouteille, c’est un vin franc marqué par les agrumes confits au nez, d’une grande finesse en bouche avec un équilibre riche et acidulé remarquable de pureté.  Un vin minéral déjà plaisant à boire jeune. (17.5/20) 2011-2022 (marnes et calcaire sur argile)

Gewurztraminer Grand Cru Mambourg 2006 - Marc Tempé : goûté en bouteille, c’est un vin puissant au nez de citron et miel d’acacia, riche en bouche avec un moelleux présent et une acidité fine très intense qui donne de la longueur. Un vin de grande garde. 18.5/20 2011-2026.

A noter, des grands Riesling Grand Cru Mambourg SGN 2006 et Gewurztraminer Grand Cru Mambourg SGN 2006 encore en barrique, qui attendent patiemment leur heure...

Le Gewurztraminer Grand Cru Mambourg Vendanges Tardives 2002 dégusté l’année dernière a été revendiqué en Gewurztraminer Grand Cru Mambourg 2002, sans la mention Vendanges Tardives.

Thierry Meyer

Pour connaître la signification des appréciations (Bien, Très Bien...) et des notes chiffrées, cliquer ici