Les Pinots Noirs de la Confrérie Saint-Etienne

 

Les Pinots Noirs de l’Oenothèque de la Confrérie Saint-Etienne
17 Novembre 2005, Château de Kientzheim

L’Oenothèque de la Confrérie Saint-Etienne encave des vins qui ont reçu le Sigillé de Qualité, et le pinot noir, qu’il soit rouge ou rosé, est apparu dans les années 60. La dégustation du 17 novembre a permis de faire un tour d’horizon des flacons disponibles, panachant des styles et des millésimes différents. Les millésimes ont été goûtés dans l’ordre du plus vieux au plus jeune, pour éviter une éventuelle « descente aux enfers » : 1970-1971-1978-1979-1983-1985-1988-1990-1992.

 

 

 

Photo : la série des vins des années 70

 

Sommaire des vins dégustés :

  • Pinot Noir 1970 – Kuehn (Ammerschwihr)
  • Pinot Noir 1970 – Armand Wischlen (Westhalten)
  • Pinot Noir 1971 – Armand Wischlen (Westhalten)
  • Pinot Noir « Brand » 1978 – Armand Hurst (Turckheim)
  • Photo : la première série de 4 vins montre des robes d’intensité et de nuances fort différentes (les vins sont dans l’ordre de droite à gauche)
  • Pinot Noir 1978 – Kuehn
  • Pinot Noir “Hugel” 1979 – Hugel et Fils (Riquewihr)
  • Photo : la série des vins des années 80 et 90
  • Pinot Noir Sigillé 1983 – Cave Vinicole de Pfaffenheim
  • Pinot Noir « Sélection » Rouge de Saint-Hippolyte 1983 – René Klein (Saint-Hippolyte) 
  • Pinot Noir 1985 – Joseph Riefflé (Pfaffenheim)
  • Pinot Noir Sigillé 1988 – Cave Vinicole de Hunawihr
  • Pinot Noir Sigillé 1990 – Cave Vinicole d’Eguisheim (Wolfberger)
  • Pinot Noir Sigillé 1992 – Cave Vinicole de Kientzheim

Lire l'article complet derrière ce lien (réservé aux abonnés)

Pas encore abonné ? Découvrez les formules d'abonnement

Thierry Meyer