D’Ouest en Est, l’Autriche du vin

Visiter l’Autriche du vin, c’est visiter un pays accueillant, dont la production qualitative renaît après le scandale des années 80. Si le riesling et le grüner veltliner de l’Ouest autrichien sont très tendances ces derniers temps aux Etats-Unis, les rouges et les vins liquoreux de la région Est font également des émules. Deux jours de dégustations fin 2006  aux domaines Wieninger, Nigl, Donabaum, Steininger et Feiler-Artinger. Compte rendu en 48 vins.

Vendredi 29 septembre 2006 – A Vienne

Dégustation au domaine  Wieninger. Maison de vin située à Vienne, profitant des vignobles voisins pour acheminer les crus. On boit, on mange, une bonne ambiance de fin de semaine.
• Wieninger - Weingut Wieninger (11%) : robe pâle, nez sur le raisin frais, bonne intensité. Bouche sèche, fraîche en attaque, du gaz donnant de la légèreté. Retour de l’acidité en finale avec un coté salin. Plaisant et désaltérant. Bien
• Herrenholtz Grüner Veltliner 2005 - Weingut Wieninger : nez discret sur le silex et l’herbe, bouche grasse et saline, moyennement dense avec finale assez courte. Smpathique. Bien
• Chardonnay Select 2004 - Weingut Wieninger : floral et beurré, mur au nez avec des notes grillées à l’aération. la bouche est légère et élégante. Un chardonnay élégant bien travaillé. Bien
• Nussberg Alte Reben 2004 - Weingut Wieninger : le cru le plus célèbre de la maison, le fleuron de la gamme est un assemblage historique de cépages mis dans une bouteille aux formes ancienne. Le vin est floral et beurré au nez, concentré et gars en bouche avec une belle acidité. La finale est longue pour ce vin dense. Bien

  • Weingut Wieninger
  • Stammersdorfer Straße 80
  • A-1210 Wien
  • Tel. ++43-1-290 10 12
  • Fax ++43-1-290 10 123
  • E-Mail:  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

  

Samedi 30 septembre 2006 – Wachau

Les vins de la Wachau sont classifiés selon leur niveau d’alcool :
Steinfeded : < 11.5%
Federspiel 11.5-12.5%
Smaragdt : > 12.5%

Weingut Nigl – Senftenberg : un des meilleurs producteurs de Kremstal, en particulier Grüner Veltliner. 30 ha cultivés en majorité de Riesling et Grüner Veltliner. Les deux tiers des vignes sont irriguées, avec des densités de plantation peu élevées, entre 2500 et 4000 pieds/hectare.
• Grüner Veltliner Gärtling 2005 - Weingut Nigl (6.2€) : haut de la colline sur les graviers. Nez frais, citronnelle, pomme verte. La bouche est fraîche, légère avec une acidité mesurée. Finale sur la pomme. Bien
• Grüner Veltliner Kremser Freiheit 2005 - Weingut Nigl (7.2€) : Nez aromatique, léger, marqué par l’élevage sur lies. Bouche structurée, acidité plus marquée, bonne concentration. Un vin sec avec du gras. Mise en bouteille février qui suit la vendange. Bien+
• Grüner Veltliner Senftenberg Piri 2005 - Weingut Nigl (8.7€) : aromatique, fruits acidulés, fruits à chaire blanche, poire. Bouche grasse, mûre légèrement amylique, encore jeune avec sa finale sur le bonbon anglais. Trop jeune avec une acidité marquée en finale. Bof
• Grüner Veltliner Alte Reben 2005 - Weingut Nigl (13.4€) : terroir e loess. Le nez est minéral, sur les fruits mûrs dont la poire william, doux. La bouche est grasse, presque huileuse en comparaison des autres GV, avec une acidité présente et une bonne concentration. La fin de bouche est longue. Très Bien
• Grüner Veltliner Privat 2005 - Weingut Nigl (15€) : la réserve personnelle est issue de vignes taillées sévèrement, avec une grappe par courson qui donne 8-9 grappes par pieds. Le vin possède un nez délicat, mur avec des senteurs de fruits à chaire blanche et de miel. La bouche est dense, parfumée et élégante, très parfumée.
• Riesling Dornleiten 2005 - Weingut Nigl (8.7€) : le nez est lacté avec des notes de fruit frais. La bouche est sèche voire asséchante avec ue touche crayeuse sur la langue. La finale est amylique. Bien
• Riesling Senftenberg Piri 2005 - Weingut Nigl (14.5€) : 13% d’alcool, un nez frais d’une bonne intensité, sur les agrumes, encore jeune avec une trace de lies. la bouche est concentrée, fraîche en attaque avec une bonne acidité par la suite. On sent un fine minéralité en milieu de bouche. Beau riesling frais. Bien
• Riesling Kremsleiten 2005 - Weingut Nigl (13.5€) : issu de terroir granitique sur le village de Krems. Le nez est pur, foral, la bouche montre une belle minéralité, fraîche en attaque mais évolue sur un caractère amylique pas très noble. Bien
• Riesling Ried Hochäcker 2005 - Weingut Nigl (13.5€) : Le nez est très pur, minéral avec des arômes de fleurs blanches. A bouche est grasse, ample et minérale avec une belle acidité, évoluant sur une légère amertume. Longue finale pour ce riesling d’un style plutôt alsacien. Très Bien
• Riesling Privat 2005 - Weingut Nigl (23.5€) : issu de terrain granitique, le vin se montre minéral, parfumé, net avec des notes de fleurs blanches. La bouche est intense, minérale en attaque, intense avec un bel équilibre. Un gros potentiel de garde. Très Bien
• Riesling Reserve 2005 - Weingut Nigl (23.4) : issu d’une vendange mi-novembre, atteint par 50 de botrytis, le nez évoque le pamplemousse et l’écorce d’agrumes. La bouche est sèche, acidulée, très fine avec une longue finale plus grasse.  Un beau vin. Très Bien
• Sauvignon Blanc 2005 - Weingut Nigl (14.5€) :un vin difficile à produire sous cette latitude, qui propose un nez frais d’asperge, de poivron vert et de fruits plus mûrs. La bouche est fine, au fruité acidulé avec une bonne fraîcheur, mais on est loin du pays de Loire. Bien
• Grüner Veltliner Eiswein 2003  - Weingut Nigl (15.6€ en 37.5cl) : un vin de glace à 150g/l de sucre restant, fort en volatile au nez avec des notes fumées et de la pierre  à fusil. La bouche est grasse, liquoreuse avec une bonne acidité. Un équilibre inhabituel pour un palais alsacien. Très Bien
• Blauer Zweigelt 2004 - Weingut Nigl  (7.2€) : un rouge au nez fruité sur les fruits rouges, prenant des notes de rafle à l’aération. La bouche est souple, simple et soyeuse avec des fruits rouges et des tanins fins. Un vin plaisant et facile à boire. Très Bien
• Eichberg 2003 - Weingut Nigl (8.4€) : une cuvée de Zweigelt passée en barrique donne un vin boisé, très mur avec une bouche souple, élégante et bien marquée par des tanins en finale. Très Bien.
• Point 2003 - Weingut Nigl (15€) : assemblage de Zweigelt, Merlot et Saint-Laurent, la robe est vermillon, le nez est intense sur les épices et le poivron. La bouche est mûre, concentrée avec un boisé présent ais bien intégré. Un style très nouveau monde. Bien

  • Weingut Nigl
  • Kirchenberg 1
  • A-3541 Senftenberg
  • Tel. +43 2719 2609
  • Fax +43 2719 2609 4
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


Visite au domaine Weingut Johan Donabaum à SPITZ sur les bords du Danube. La visite continue chez des producteurs qui ont encore un peu de vin à vendre.
• Grüner Veltliner Federspiel Johann 2005 - Weingut Donabaum (7.5€) : l’entrée de gamme du domaine est fruité, aunez de pomme, citronnelle avec une pointe fumée. La bouche est jeune, fraîche avec du fruit, légère et saline. Bien.
• Grüner Veltliner Berglage Loiben Smaragt 2002 - Weingut Donabaum (13€) : pas de vin produit en 2005. Le nez est mur, avec des arômes de fruits à chair blanche, discret et jeune avec une note animale. La bouche est grasse, herbacée et épicée avec une note de beurre en finale. Difficile à comprendre. Bof
• Riesling Bergterassen Federspiel 2005- Weingut Donabaum (9€) : plusieurs terrasses au bord du Danube forment cette cuvée générique. Le nez est net, floral et jeune avec des agrumes. La bouche est fraîche en attaque, puis assez vive avec une pointe amylique, finissant sur une légère sucrosité. Bien
• Riesling Offenberg Smaragt 2005 - Weingut Donabaum (16.5€) : issu de schistes, le vin présente un nez jeune, encore fermentaire avec des arômes de citron. La bouche est fruitée, croquante, évoluant sur les épices avec une légère amertume en finale. Un vin à garder, de bon potentiel. Bien
• Chardonnay « Freiheit Dürnstein » 2005 - Weingut Donabaum (10€) : le nez est beurré avec une note de sous-bois. La bouche est fruitée, assez fraîche en attaque avec un équilibre corsé, évoluant sur une sensation caramélisée. Un vin frais, variétal, qui détonne dans la gamme. Bien
• Zweigelt Zornberg 2003- Weingut Donabaum (5.7€) : un rouge de base bien vinifié, dense avec un glycérol dans le verre. Le nez est intense sur la violette et les fruits noirs, cerise pruneau et myrtille. La bouche est souple, fruitée avec une finale plus sèche sur la violette. Joli fruit.

  • Weingut Johann Donabaum
  • Laaben 15
  • A-3620 Spitz a.d. Donau
  • Tel: +43 (0) 2713 2488
  • Fax: +43(0) 2713 2488
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

La visite continue avec un passage au Weingut Steininger à Langenlois. La famille Steininger au complet travaille sur l’exploitation de 25ha connue pour ses grüner veltliner (50% de la production) mais aussi pour ses mousseux de plusieurs cépages.

• Grüner Veltliner Sekt 2005 – Weingut Steininger (15€) : le nez est typé GV, la bouche est fruitée, très jeune avec une bulle qui dégaze assez rapidement. Bien
• Sauvignon Blanc Sekt 2005 – Weingut Steininger (15€) : le nez est aromatique, poivron vert, citron vert, asperge, amande avec une évolution fumée. La bouche est légère, la mousse disparaît rapidement en bouche, laissant place à un vin léger et très aromatique. Bien
• Riesling Blanc Sekt 2004 – Weingut Steininger (15€) : le nez est typé du cépage avec des agrumes et du citron vert. La bouche est très effervescente, légère avec un dégazage rapide mais de manière nette. La finale est légèrement amylique. Bof
• Traminer Sekt 2004 – Weingut Steininger (15€) : une curiosité que ce traminer sekt qui ressemble à un crémant au gewurztraminer ! La rose et les épices forment un nez très variétal, la bouche se montre aérienne, parfumée et très intéressante. A essayer sur un soufflé de lotte au curry. Très Bien
• Burgunder Sekt 2004 – Weingut Steininger (15€) : assemblage de pinot blanc, chardonnay et pinot noir, l’ensemble présente un nez réduit avec des notes de pierre à fusil, de fleur et un léger boisé. La bouche est ample avec une mousse compacte qui se montre riche. La finale est longue, riche et mûre. Très Bien+
• Leicht und Fruchtig 2005 – Weingut Steininger (5€) : un Grüner Veltliner léger et fruité, sur des arômes de citron, simple en bouche avec une finale herbacée. Bof
• Grüner Veltliner Loisiumweingarten 2005 – Weingut Steininger (9€) : Le nez est moyennement intense, sur les fruits acidulés et les agrumes, évoluant sur des fruits exotiques. La bouche est riche, sèche avec du gras, bien faite avec une longue finale sur le pamplemousse. Bien
• Grüner Veltiner Novemberlese 2005 – Weingut Steininger (8€) : Le nez et variétal, discret et poivré. La bouche est sèche, grasse avec une bonne densité, restant simple et mûr sans amertume en finale. Une belle bouteille à l’acidité citronnée. Très Bien
• Riesling Kabinett 2005 – Weingut Steininger (8€) : le nez est net, discret. La bouche est riche avec une attaque sur les agrumes, puis se montre mûre avec une belle acidité. Un vin léger et agréable avec un léger sucre en finale ainsi que de l’amertume. Bien
• Riesling Lloiser Weinberge 2005 – Weingut Steininger (8€) : des parcelles de schistes et d’argiles ont donné un vin riche (10g/l de SR), au nez très variétal qui possède une bouche fruitée, grasse avec une belle acidité. Belle structure et finale sur le pamplemousse. Bien+
• Riesling Beerenauslese 2000  – Weingut Steininger (18€ la 37.5cl) : une vendange tardive qui titre près de 120 g/l de sucre résiduel, au nez d’abricot, de miel et de pralin, initialement marqué par de l’acidité volatile. La bouche est liquoreuse, sur les agrumes confits avec un bel équilibre (12% d’alcool). Très Bien.

  • Weingut Steininger
  • Walterstrasse 2
  • A- 3550 Langenlois
  • Austria
  • Tel.: +43 (2734) 2372
  • Fax: +43 (2734) 2372-11
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

  

Dimanche 1 Octobre 2006 – Neusiedlersee

Après un fabuleux dîner au restaurant Taubenkobel, dimanche nous continuons avec le vignoble de l’Est du pays.

Visite au Weingut Feiler Artinger, RUST
Un domaine de 30ha connu  pour ses rouges et ses vins liquoreux, que nous allons parcourir le long d’une carte des vins assez longue.
• Gustav trocken 2004 - Feiler-Artinger (11€) : un chardonnay barriqué au nez de bois neuf issu d’une chauffe moyenne. La bouche est fraîche, fruitée et légère avec une touche vanillée apportée par le bois. Un vin frais et ouvert. Bien
• Blaufränkisch trocken 2004 - Feiler-Artinger (6.5€) : un rouge de robe violacée, très gras dans le verre. Le nez est net, d’intensité moyenne sur les fruits rouges, la pivoine. La bouche est souple en attaque, légère avec une note de lierre et de fruits cuits qui est moins agréable. Des petits tanins font leur apparition en finale. Un vin facile à boire, fait pour être bu jeune. Bien
• Blaufränkisch Umriss 2004 - Feiler-Artinger (11€) : terroir de sable et craie, élevage en barrique donnent une robe dense avec de grosses larmes. Le nez est fumé, boisé avec une note de myrtille. La bouche est souple en attaque, assez concentrée avec une évolution souple. L’équilibre est gras avec des tanins pas encore complètement fondus. La finale est souple. Bien
• Pinot Noir 2004 - Feiler-Artinger (11€) : Le nez est parfumé, sur la cerise avec une note de rafe. La bouche est souple, fruitée avec des tanins légers, évoluant souple. Un vin simple mais bien fait. Bien+
• Zweigelt&More 2004 - Feiler-Artinger (18€) : la robe est sombre, opaque, grasse. Le nez est boisé, toasté, évoluant sur des fruits rouges compotés, puissant à la façon d’un vin italien. La bouche est ample, souple et concentrée, dans un style moderne très international. Très Bien
• Cabernet & Merlot « 1010 » - Feiler-Artinger  (26€) : La robe est noire, avec de grosses larmes colorées. Le nez est fumé avec une note de poivron rouge à la façon d’un bordeaux, évoluant sur une note de lierre et de rafle qui signe une surextraction. La bouche est souple en attaque, puis légère avec des tanins prenant le dessus en finale. Un vin qui semble léger vu son prix, difficile à comprendre lorsqu’on le juge comme un bordeaux. Bof.
• Cabernet Sauvignon Spätlese halbtrocken 2004 - Feiler-Artinger (8€ en 37.5cl) : un cabernet sauvignon de vendange tardive et moelleux. Le nez est typé cabernet avec du poivron mais possède aussi une note amylique. L’attaque en bouche est moelleuse, fruitée et souple avec des tanins en finale. Une curiosité qui doit bien s’accorder avec un plateau de fromages. Bien
• Cabernet Sauvignon Beerenauslese 2004- Feiler-Artinger (15€ les 37.5cl) : la robe est pelure d’oignon avec des reflets tuilés. Le nez est parfumé, avec du cassis, des fruits confits, de la pâte de fruit, de la fraise. La bouche évoque le poivron sucré, avec une évolution légèrement tannique très agréable même si elle assèche la finale. Très Bien
• Welschriesling auslese 2005 - Feiler-Artinger (9€) : le nez est intense sur a pierre à fusil. La bouche est moelleuse, l’acidité n’étant pas assez forte pour équilibrer le vin. La finale est courte. Bien
• Muskat Ottonel Beerenaulese 2005 - Feiler-Artinger  (15€ les 37.5cl) : Un joli nez de muscat et d’épices, suivi d’une bouche moelleuse, acidulée et mentholée en finale. Très Bien
• Ruster Ausbruch – Pinot Cuvée 2004 - Feiler-Artinger   (19€ les 37.5cl) : La spécialité locale est l’Ausbruch, cuvée botrytisée très concentrée. La cuvée Pinot est un assemblage de pinot blanc et pinot gris, à plus de 200g/l de sure résiduel. Nez de fruits jaunes et de miel, encore marqué par l’acidité volatile. La bouche est concentrée, fine et pure avec des fruits exotiques en finale. Très Bien

  • Weingut Feiler-Artinger
  • HauptStrasse 3
  • A-7071 RUST
  • Tel : +43 2685 237
  • Fax: +43 2685 237-22
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Outre la découverte des vin de chaque domaine, on retiendra les ruptures de stock sur le millésime 2005, très demandé. Les mises en bouteilles se font donc souvent moins de 6 mois après la vendange sur les cuvées génériques, et les vins rouges et blancs sont vinifiés pour être accessibles jeune, ce qui leur donne parfois un coté amylique (bonbon anglas, fraise tagada) qui finit par lasser à la longue. Les vignes sont plantées à des densités de plantation basse, souvent de l’ordre de 2500 pieds/ha, et l’irrigation est permise, ce qui permet de palier au manque d’eau dans les années très sèches. Quelques rares cuvées font apparaître de beaux terroirs, même si dans l’ensemble les coteaux alsaciens n’ont rien à envier aux loess des bords du Danube.

L’accueil au domaine est conforme à la réputation d’hospitalité de l’Autriche toute entière, avec des caveaux souvent aménagés avec beaucoup de goût : verres Riedel et nappes blanches pourraient inspirer pas mal de domaines français qui reçoivent le public dans la cave entre une palette et deux foudres.
Les différents repas pris au restaurant ont montré une grande culture du vin. Si chacun est libre de boire bière ou vin sans parti pris, le vin est un produit culturel consommé avec modération, sans que plane constamment la menace des représailles de la lutte anti-alcoolisme.

Thierry Meyer

Pour connaître la signification des appréciations (Bien, Très Bien...), cliquer ici