Les Vins du mois de Mai 2006

Compte rendu des vins dégustés en mai 2006 à différentes occasions.

Pinot Gris 2004 – Fux et Fuchs : La robe est jaune dorée, très brillante. Le nez est ouvert, jeune avec des notes florales suivie par des arômes de fruits à chaire blanche. La bouche est moelleuse en attaque, puis grasse et de corps moyen, soutenu par une bonne acidité. La fin de bouche est longue et fruitée. Un vin très agréable à table, déjà bien équilibré. Une bonne surprise. Très Bien

Pinot Noir Réserve 1997 - Léon Beyer : La robe est foncée, rouge rubis foncé avec des bords qui commencent à tuiler, très brillante. Le nez est fruité avec des notes boisées fondues. La bouche est grasse en attaque, puis plus charpentée, corsée avec des fruits noirs et un boisé fondu. Le vin est encore riche en tanin mais dispose d’une bonne matière qui les digère bien, avec un niveau d’alcool élevé (13.5%).  Bien

Morgon 2004 – Jean Descombes : La robe est rouge rubis avec des reflets violacés. Le nez est fruité, avec des arômes de violette et de fruits rouges. La bouche est fruitée, sèche et moyennement corsée, avec une acidité discrète. Un équilibre harmonieux à boire dès aujourd’hui. Bien

Saint-Joseph Lieu-dit Saint-Joseph blanc 2004 – E. Guigal : Le nez est boisé, vanillé, puis plus foral. La bouche est grasse dès l’attaque, fine et sèche avec une acidité discrète, évoluant sur le gras de son équilibre. Une cuvée encore jeune mais qui se boit déjà très bien. Bien

Muscat 1ere mise 2005 – Cave de Pfaffenheim : La robe est jaune pâle avec des reflets verts. Le nez est parfumé, marqué par des arômes de fleur de sureau et de raisin frais très nets. La bouche est légère, fruitée et légèrement moelleuse, avec un beau croquant. La fin de bouche est assez courte. Une cuvée mise en bouteille aux premiers signes du printemps, parfaite à l’apéritif. Bien 

Vin de Table Cuvée EOS – Domaine de Courbissac : la robe est profonde, rouge grenat avec beaucoup de richesse, légèrement trouble avec des grosses larmes qui forment un jambage épais. Le nez est net et intense, fruité et très mur, avec des arômes de cassis et de cerise cuite accompagnés par des notes épicées et fumées. L’opulence du nez se poursuit en bouche avec une attaque très souple, concentrée, suivie par un équilibre plus léger avec des tanins gras. La fin de bouche est assez courte mais regorge de fruits rouges compotés et de notes de garrigue. Un vin gourmand à apprécier dès aujourd’hui, remarquable de fruit même si la structure reste légère par rapport aux cuvées de Minervois du Domaine. Assemblage 50% Carignan 20% Cinsault et 30% Grenache du millésime 2003, viticulture en biodynamie, 40hl/ha, et un prix ridiculement bas, que demander de plus ? A consommer cet été tant que le vin existe. Très Bien

Sylvaner Cuvée Z 2004 – Seppi Landmann : Le nez évoque les fruits mur, avec des notes de miel et de fruits confits à l’aération. La bouche est moelleuse en attaque, évoluant sur des notes de thé, d’abricot, avec des notes variétales typiques du sylvaner. Belle finale moelleuse. Bien

Sylvaner Cuvée Hors la Loi 2002 – Seppi Landmann : Le nez est fruité avec des notes de sous bois, de champignon. La bouche est moelleuse, fumée et grillée, avec une belle élégance. Bien

Muscat 2004 – Audrey et Christian Binner : Le nez est ouvert, d’intensité moyenne avec des arômes de fleurs et d’herbe fraîche. La bouche est grasse en attaque, mûre et sèche avec une bonne concentration et des arômes de raisin frais très marqués. La finale est longue et reprend les arômes d’herbe du nez. Un muscat non filtré qui a beaucoup de chaire. Très Bien

Muscat Cuvée Béatrice 2000 – Audrey et Christian Binner : le robe est jaune dorée, soutenue. Le nez est discret, avec des arômes de fruits très mûrs. La bouche est moelleuse en attaque, surmurie avec une bonne fraîcheur, sur des notes d’abricot et de raisin. Le vin est frais malgré a présence de sucre (10g/l). La finale est assez longue, tenue par l’acidité du vin. Un équilibre proche d’un muscat VT pour cette cuvée très pure. Très Bien

Muscat Kaefferkopf Vendanges Tardives 2000 – Audrey et Christian Binner : Le nez est parfumé, net avec des fruits murs et une note minérale.  La bouche est moelleuse en attaque, très pure avec une bonne minéralité. Le vin est encore marqué en finale par l’élevage long sur les lies, mais possède déjà beaucoup de finesse. Très Bien

Muscat Kaefferkopf Sélection de grains Nobles 1998 – Audrey et Christian Binner : Le nez est jeune et parfumé, sur des fruits mûrs (pêche), et du miel. La bouche est liquoreuse en attaque, puis plus ronde avec un moelleux très riche. L’acidité apparaît progressivement et tranche dans le sucre, la finale est longue avec des notes de thé et de fruits rouges. Un muscat SGN rare en Alsace, qui donne une belle cuvée sur le Kaefferkopf. Très Bien

Pinot Gris Vendanges Tardives 2004 – Seppi Landmann : Le nez est parfumé, avec des arômes de fruits secs, de miel, et une légère évolution marquée par des notes de sous-bois. La bouche est grasse et moelleuse en attaque, équilibré avec une fine acidité. Le vin a une puissance moyenne et un équilibre dominé par la finesse, ce qui le rend agréable à boire dès aujourd’hui. Bien

Riesling Le Bouquet de Clémence 2003 – François Bléger : nez parfumé, floral avec des notes de fruits très murs, évoluant sur des notes plus minérales. La bouche est grasse en attaque, souple avec de la minéralité. Le vin donne une bonne sensation de puissance. Bien

Muscat 2004 – Albert Mann : La robe est or pâle, très claire. Le nez est parfumé, ouvert et net avec des arômes de fleurs, de raisin frais, de bourgeon de cassis et de buis. La bouche est grasse en attaque, sèche et dense avec un beau croquant, avec une finale parfumée de bonne longueur. Un beau muscat de table qui passe aussi à l’apéritif chez les esthètes. Très Bien

Riesling Grand Cru Rangen 2004 – Martin Schaetzel : La robe est jaune doré, profonde et intense, avec des jambes nombreuse. Le premier nez est discret, sur des fruits mûrs et du foin, évoluant sur des notes plus minérales en gagnant en intensité. La bouche est grasse en attaque, puis très corsée, minérale avec du fruit mûr et des notes de pierre. L’acidité est bonne, et on retrouve une certaine amertume en finale. La fin de bouche est longue sur la sensation minérale. Un vin riche, mûr et très fin, qui exprime déjà bien son terroir d’origine en bouche mais qui devra être attendu. Un style légèrement plus mûr et souple que le Rangen 2004 de Zind-Humbrecht. Excellent

Riesling le Bouquet de Clémence 2002 – François Bléger : La robe est jaune or blanc avec des reflets verts. Le premier nez est discret, minéral avec des notes d’agrumes, évoluant avec plus d’intensité sur des notes fumées et anisées. La bouche est franche en attaque, sèche et de corps moyen avec une présence de tanins en finale. Un vin sec et aérien, équilibré et prêt à boire. Très Bien

Riesling Burgreben 1999  - Marc Tempé : Le premier nez manque de netteté, avec des arômes de fleurs blanches mêlées à des notes de vieille cave qui rappellent le bois sec, évoluant sur des arômes plus précis qui rappellent le vieux fût. La bouche est grasse en attaque, puis concentrée avec une bonne acidité, mais termine de manière très courte et conserve le caractère rustique annoncé par le nez. Un vin sec et concentré qui manque malheureusement de finesse, le vieillissement n’étant d’aucun secours. A boire sur les plats canaille de la cuisine alsacienne: choucroute, tripes, baeckeofe, etc. Bien

Riesling Grand Cru Wineck-Schlossberg  2002 – Jean-Marc Bernhard : Le premier nez est net et ouvert, avec des arômes d’agrumes et des notes minérales, évoluant avec beaucoup d’intensité sur des notes de miel et de rhubarbe. La bouche est moelleuse en attaque, puis plus vive avec une légère évolution. Le vin se montre moelleux (24g/l de SR), avec un acidité et une salinité typique du Wineck-Schlossberg qui tire la finale en longueur. On retrouve des notes d’écorce d’agrume en fin de bouche. Un vin demi-sec bien né, à boire sur des plats riches ou à garder. Très Bien

Pinot Noir Réserve 2003 – Wunsch&Mann : la robe est rouge cerise claire. Le premier nez est ouvert et net, sur des arômes de fruits rouges frais. La bouche est souple en attaque, fruitée avec des tanins et une acidité à peine plus marqués que ce qu’il faudrait pour avoir un vin prêt à boire. La bouche est moyennement concentrée et évolue sur des notes empyreumatiques. La finale est acidulée, fine et assez courte avec une note asséchante. Un vin équilibré dans un millésime souvent difficile à vinifier. L’extraction est juste bonne et l’élevage n’a pas fait trop de place au bois neuf. Un vin qui montre que 2003 a pu produire des vins équilibrés et élégants. Bien.

Minervois 2003 – Domaine de Courbissac : Robe dense, Nez fruité, fruits noirs, épices, cuir. Bouche riche, dense et fine avec une acidité présente et des fruits noirs en finale. A carafer et boire sur des viandes grillées ou en sauce. Bien

Muscat Herrenweg 2004 – François Baur : La robe est jaune doré, dense avec un disque épais et de nombreuses larmes qui forment de grosses jambes. Le nez est ouvert, fruité et de bonne intensité, avec des arômes de raisin frais et d’agrumes. L’attaque en bouche est grasse, puis acidulée avec une belle minéralité, évoluant sur un équilibre concentré qui possède beaucoup de chaire. La finale est minérale, fraîche avec une bonne longueur. Un muscat mûr, dense et pur, qui se montre redoutable en apéritif et parfait à table, dans un style très proche du Muscat Herrenweg 2004 de Zind-Humbrecht. Un producteur à suivre de près. Très Bien

Riesling Altenberg de Bergheim 1981 – Gustave Lorentz : La robe est jaune doré, lumineuse avec de grosses larmes qui descendent lentement. Le nez est parfumé, complexe, fumé et beurré avec des notes d’encaustique, de cire et de foin. L’attaque en bouche est franche, sèche avec une bonne acidité, évoluant sur un registre minéral sec et frais. La fin de bouche est sèche et très longue en reprenant les arômes du nez. Un riesling à maturité, équilibré par une bonne acidité, superbe à table. Très Bien

Côtes du Rhône 2002 – E. Guigal : la robe est rubis foncé, avec une belle brillance. Le nez est parfumé, fruité et simple avec des notes végétales à l’aération. La bouche est soupe en attaque, plus franche avec une assez bonne concentration et des tanins légers et fondus. Un vin équilibré, léger et de bonne maturité pour le millésime, qui se boit très bien en ce moment. Utile pour patienter avant que les 2003 soient à maturité. Bien

Riesling 2000 – François Bléger : le nez est de bonne intensité, net avec des notes d’agrumes, de pierre mouillée avec une légère évolution. La bouche est légèrement moelleuse en attaque, puis plus sèche avec une acidité fine qui fond rapidement pour laisser la place à un vin de bonne concentration. La finale est fruitée, de longueur moyenne et laissant une bonne netteté en bouche. Le vin est pur, mûr et à maturité. Un super rapport qualité prix et un vin plaisir à consommer cet été. Très Bien.

Pinot Noir Réserve Rodern 2003 – Cave de Ribeauvillé : la robe est rouge rubis. Le nez est parfumé, net et simple avec des arômes de pruneau et de chocolat. La bouche est souple en attaque, grasse avec des tanins mûrs bien fondus, évoluant très souple et corsé. La finale est légèrement asséchante. Un pinot noir mûr et franc qui se boit déjà bien. Bien

Pinot Noir Réserve Vieilles Vignes 2003 – Cave de Ribeauvillé : La robe est rouge grenats profond, avec un bel éclat. Le nez est de bonne intensité mais dominé par le boisé du fût. La bouche est corsée, marquée par le bois neuf, évoluant sur un équilibre plus souple avec du fruit qui apparaît légèrement, avant de redevenir pus sec en finale. Trop de bois à mon goût. Bof

Thierry Meyer