Grappillés à la FAV Cactus – Luxembourg

Petit passage rapide ce week-end à la foire aux vins chez Cactus à Luxembourg. La liste des vins en dégustation est immense comme d’habitude, et il y a encore quelques bonnes choses à goûter et acheter.

J’ai fait une petite dégustation rapide dont voilà les notes

Riesling « Sélection » 2002 – Wolfberger : mince, acidulé, légèrement fruité, un vin, sans plaisir ni défaut. A 3.95 euros, peut-être bon pour faire de la sauce ?

Riesling « Cuvée Prestige » 2002 – A. Schoech : un peu plus corsé, mais sur une bouteille éventée, on sent un peu plus de corps mais sans que cela ne soit très plaisant. A 6.55 euros, cela reste cher. Mieux vaut acheter un Riesling Grand Cru Rosacker 2000 de la cave de Hunawihr (7.5 euros)

Pinot Gris Grand Cru Steingrübler 2001 – Wolfberger : un vin léger, moyennement corsé, légèrement doux, équilibré malgré un peu de dilution pour un Grand Cru. 11 euros seulement pour un vin passe-partout.

Pinot Gris Altenbourg « Cuvée Laurence » 2001 – Domaine Weinbach : a 36.75 euros, on est en droit d’attendre un peu plus que le précédent, même si l’Altenbourg n’est pas officiellement classé Grand Cru. La robe est foncée, le nez parfumé, mielleux avec des fruits jaunes, la bouche très botrytisée a beaucoup de finesse et de souplesse. Encore très moelleux, voilà un vin qui a de la tenue !

Pinot Gris Altenbourg « Cuvée Sainte Catherine » 2001 – Domaine Weinbach : a 29 euros, on se demande s’il y a vraiment une différence entre ces deux cuvées, et on n’est pas déçu : le nez est minéral avec des notes de pierre à fusil, et la bouche se montre beaucoup plus sèche.  Si la cuvée Laurence appelle le foie gras, cette cuvée Sainte Catherine s’accommodera plus d’un beau gibier à plume ou d’un veau à la crème.

Cotes du Ventoux « La Vieille Ferme » 2003 – Perrin : j’étais curieux de goûter un de mes vins préférés dans la catégorie « moins de 5 euros », en particulier le millésime 2003 vendu 4 euros. Je suis un peu déçu par l’équilibre, la corpulence du vin est moyenne malgré une robe assez foncée, mais le vin est trop sur les fruits cuits et on sent l’alcool en bouche. Très mur mais cette maturité nuit à l’équilibre général.

Cotes du Rhône 2001 – E. Guigal : On passe à un vin à peine plus cher (4.95 euros, en promo contre 6.65 en général, on est ici moins cher que la prix départ cave), et d’une toute autre dimension. Un style plus sec, l’influence de la syrah sur les arômes est évidente, et des tanins comme en 2001 : l’équilibre est plus plaisant. A 11.95 euros, le Coudoulet de Beaucastel 2001 est à peine meilleur, même si le vin est plus souple a cause d’une proportion de grenache plus importante.

On termine le Rhône sud avec le Chateauneuf du Pape 2001 de Beaucastel (38 euros) pour se rendre compte du saut qualitatif : c’est rond, souple, concentré, corsé, épicé, avec des beaux tanins. Ca se boit déjà très bien maintenant mais la garde lui fera la plus grand bien.

Pour comparer, on goûte le Châteauneuf du Pape 2001 du domaine du Vieux Télégraphe (36.5 euros), plus minéral et un peu plus sec. L’équilibre n’est pas le même.

Passage rapide à Côte-Rôtie pour terminer dans le même millésime : le Côte-Rôtie 2001 de Rostaing est minérale, dense et parfumée avec de beaux arômes fumés et de violette. En comparaison, le Côte-Rôtie Brune et Blonde 2001 de Guigal se montre plus pure, un poil plus dense et un peu plus souple,  ce dernier aspect étant semble-t-il du au fait que la bouteille est ouverte depuis 2 jours.

Autres bonnes affaires à mon avis :

  • Chapelle Chambertin 1999 de Rossignol-Trapet à 49.75 euros
  • Chambertin 1999 de Rossignol-Trapet à 61 euros
  • Château la Tour Blanche 2001 à 30.9 euros
  • Yquem 1998 à 139 euros

Thierry Meyer