Les Vins de 2018 - Trimestre 3

Compte rendu des vins dégustés de juillet à septembre 2018,  dont un grandissime Châteauneuf du Pape Cuvée Chantemerle 1995 du Domaine Bosquet des Papes et un légendaire Tokay Pinot Gris Altenbourg Vendanges Tardives 2001 du Domaine Weinbach.

Champagne Brut - Pol Roger : une cuvée équilibrée très facile à boire. La robe confirme la réputation de la maison pour la finesse de ses bulles, ici le vin possède un cordon bien persistant. Le nez est frais, ouvert, marqué par le froment, la brioche avec un pointe de fleurs blanches. La bouche est ample en attaque, offrant une mousse compacte qui dégaze lentement, dévoilant un vin pur et de bonne densité. La fin de bouche est équilibrée, sans acidité excessive, et laisse la bouche nette. Très Bien

Côte Rôtie Château d'Ampuis 2010 - E. Guigal : un vin complexe très séduisant jeune. La robe est jeune, sombre, dense, brillante avec des reflets violacés. Le nez est ouvert, intense, fruité avec des arômes de cassis frais, de violette, puis de confiture de mûre et de suie avec un léger toasté. La bouche est ample en attaque, dense et pure avec une acidité fine et des tanins gras bien intégrés. La finale est fraîche et fruitée, sans aucune lourdeur. Tout le charme d'un Côte-Rôtie jeune sur son fruit, déjà très facile à boire. Excellent

Pinot Gris Clos Jebsal 2001 - Zind-Humbrecht : #DrinkAlsace une demi-bouteille pleine de charme. La robe est jaune dorée, foncée et brillante. Le nez est marqué par la surmaturité avec des arômes de miel, de pêche, de noisette et une pointe fumée. La bouche est ample et moelleuse en attaque, puis pure et acidulée avec une belle pression saline sur la langue. Un grand vin dans une grande année, que le demi-format suggère de ne pas garder trop longtemps. Très Bien

Morgon 2011 - Jean Descombes : un joli vin au fruité encore très présent. La robe est encore jeune, sombre avec des reflets violacés. Le nez est parfumé, d’intensité moyenne, sur la violette, la myrtille et les petits fruits noirs avec une note fumée. La bouche est souple en attaque, riche avec de la chair et une acidité fine. Malgré le caractère charnu, ce 2011 navigue entre deux monde, plus tout à fait jeune et fruité et pas encore à maturité. A garder en cave quelques années encore le temps de boire les millésimes plus anciens. Bien

Pinot Gris grand Cru Engelberg 2007 - Domaine Loew : #DrinkAlsace un flacon en demi-teinte. La robe est claire, le nez ouvert, parfumé, avec des arômes de fleurs séchées, mais des notes d'amande et de noyau de cerise qui évoquent une légère oxydation. La bouche est ample, d'équilibre quasi sec, pure avec de la fraicheur et ce caractère gourmand et gras de nombre de vins sur terroir marno-calcaire en 2007. Dommage que le nez manque de la fraîcheur des flacons précédents. Bien

Pinot Gris "1854" Fondations 2001 - Josmeyer : #DrinkAlsace un grand pinot gris dans un grand millésime. La robe est claire et brillante avec des reflets paille. Le nez d’intensité moyenne est précis avec des arômes de froment, de noisette fraîche et une pointe fumée. La bouche est ample en attaque, quasi sèche avec du gras, de bonne concentration avec une belle présence jusqu’à la longue finale. Une cuvée magnifique à table, qui fait partie du panthéon des grands pinots gris de l’appellation Alsace. Bien entendu sur le grand millésime 2001, le vin se gardera encore quelques dizaines d’années. Très Bien

Margaux 1970 - Château Charmant : un beau vin dans une grande année qui se garde bien. La robe est de densité moyenne, brillante et tuilée avec des reflets rubis. Le nez est parfumé, net, complexe, avec des arômes d'épices, de suie, de fruits secs et une pointe e fleurs séchée. La bouche est souple en attaque, de bonne densité avec des tanins fins et fondus bien présents, évoluant sur un équilibre de demi-corps avec de la fraîcheur. Un vin bientôt cinquantenaire bien conservé. Très Bien

Saumur-Champigny 2016 – Thierry Germain : un rouge de Loire délicieux. La robe est brillante, encore jeune. Le nez est parfumé, ouverte et mur, avec des notes de violette, de framboise, de groseille, sans note de poivron. La bouche est souple et acidulée en attaque, franche et légère, avec des tanins discrets qui complète un équilibre simple et très plaisant. Une cuvée issue du négoce maison, Très agréable servie légèrement rafraîchie. Bien

Givry 1er Cru Clos Charlé 2016 – Domaine Mouton : un magnifique 2016 à la robe violacée, brillante. Le nez est parfumé, sur les petits fruits frais, mûre et cassis, avec une pointe de groseille. La buche est franche en attaque, souple et charnue avec une acidité fine bien présente qui apporte un caractère frais à l’équilibre. Un vin très plaisant qui annonce beaucoup de plaisir sur ce millésime. Très Bien

Pouilly-Fuissé Sur la Roche 2015 – Jacques Saumaize : un blanc sec et minéral. La robe est claire, or paille avec des reflets dorés. Le nez est net, intense, sur les fleurs, la noisette fraîche, la poire. La bouche est dense en attaque, sèche avec du gras, une belle salinité et une finale nette de bonne longueur. Un Pouilly très minéral comme je les aime, parfait à table. Très Bien

Pinot Noir Rosé Belle Saison 2017 - Wolfberger : #DrinkAlsace un fringant rosé de l'été version Alsace. J'ai découvert cette cuvée avec le millésime 2005, et elle est restée constante dans les grandes années à pinot noir. La robe est rose pâle avec des reflets orangés, le nez est ouvert, net et de bonne intensité, avec des arômes de fleurs et de pêche. La bouche est souple en attaque, légère et fraîche avec un joli fruit charnu en bouche. Vendu 6,1€ au domaine, (cette cuvée titre 13,5 d'alcool) c'est un bon vin sympathique à servir frais en terrasse. Bien

Crémant d'Alsace Brut Cuvée Révérence IX - Wolfberger : #DrinkAlsace un crémant dense et élégant. En référence au Pape Léon IX qui règne sur le village d’Eguisheim, cette cuvée issue d’un vieillissement long sur latte propose une bulle fine qui dessine une collerette persistante. Le nez est parfumé, fruité et brioché avec une pointe de noisette. La bouche est élégante, dense en attaque avec une mousse compacte qui dégaze lentement, laissant place à un vin plus aérien. Moins brute que la cuvée Prestige, voilà une belle cuvée au packaging soigné. Très Bien

Muscat Grand Cru Altenberg de Bergbieten 2007 - Domaine Frédéric Mochel : #DrinkAlsace un vin ample et gras au nez évolué. La robe est or pâle, brillante. Le nez est complexe, avec des arômes de beurre, de fleurs séchées, de menthe sèche, de fruits secs, mais trahit par une légère oxydation une certaine évolution. La bouche est heureusement pure, sèche en attaque, ample et profonde, nette avec du gras et une acidité fine et discrète qui vient souligner la finesse de la finale. Gageons qu’il s’agit d’une variation de bouteille et que l’évolution est due à un bouchage perfectible. Bien

Côtes du Jura Chardonnay Cuvée bajocien 2013 - Domaine Labet : un vin nature salin et frais. Un chardonnay ouillé de robe jaune citron clair, au nez expressif, jeune et frais, avec des arômes de pomelo, de petits fruits acidulés, et une pointe de sésame grillé. La bouche est ample en attaque, saline et acidulée avec de la densité, de légers amers qui tapissent le palais, et une longue finale sèche. Une belle sapidité pour ce vin qui se boit très facilement, et qui magnifie le poisson à table. Une grande cuvée du Jura. Excellent

Riesling Grossi Laüe 2010 - Famille Hugel : #DrinkAlsace un grand Schoenenbourg déjà accessible jeune. La gamme Jubilée est en passe de devenir grand cru, mais compte tenu de la mise en vente tardive les accréditations n'étaient pas encore données au moment des vendanges 2010. La mentionne en alsacien contourne favorablement ce problème administratif... La robe or blanc possède de la densité. Le nez est ouvert, de bonne intensité, encore très jeune mais déjà complexe avec des arômes de pomelo, de chèvrefeuille, de fleurs blanches avec une pointe fumée. La bouche est ample en attaque, pure et profonde avec une acidité fine qui accompagne une matière concentrée. L'ensemble est très mûr, possède du gras, et cette indéniable présence en milieu de bouche qui tapisse la langue. Le Schoenenbourg a besoin de maturité pour se révéler, et si le goût de riesling se montre moins variétal, c'est tant mieux. Un vin taillé pour une très longue garde, mais la maison nous a depuis longtemps habitué à cela. Malgré tout le vin se déguste déjà magnifiquement bien. La comparaison avec la cuvée Schoelhammer 2010 sera un grand moment. Excellent

Riesling Silberberg Vendange Tardive 1992 - Domaine Pfister : #DrinkAlsace un vin demi-sec patiné par le temps. La robe vieil or possède de l'éclat. Le nez est ouvert, de bonne intensité, complexe avec des arômes de miel, de tilleul, de fleurs séchées avec une pointe d'hydrocarbure et une note fumée. La bouche est tendre en attaque, légèrement douce, ample et concentrée avec du gras, évoluant sur un équilibre acidulé et demi-sec. La fin de bouche possède de la longueur, une belle patine, et reprend les arômes du nez avec une pointe de noisette. Merci Mélanie ! Très Bien

Bourgogne Pinot Noir 2009 - Jean-Luc Joillot : un simple Bourgogne rouge aussi bon qu'un pinot noir alsacien quatre fois plus cher ! La robe rouge cerise est brillante, nette avec des bords légèrement plus clairs. Le nez est ouvert, intense et net avec des arômes de violette, de cerise noire, de cassis et une pointe fumée, évoluant sur des notes de mûre fraîche. La bouche est souple en attaque, de bonne densité, fraîche avec des tanins gras et fins parfaitement intégrés. Le simple Bourgogne rouge de ce producteur de Pommard est vraiment délicieux, et la fraîcheur de son fruité tout comme la maîtrise de l‘élevage tranchent avec la plupart des cuvées supposées haut de gamme en Alsace, au fruité parfois surmuri. Très Bien

Pinot Noir Cuvée Arthur 2005 - Maurice Schoech : #DrinkAlsace un rouge dense et épicé. La robe est rubis profond, sombre, avec des reflets tuilés. Le nez est ouvert, de bonne intensité, légèrement fruité avec une note végétale et une pointe épicée. La bouche est souple en attaque, puis plus sèche à cause de tanins encore bien présents, évoluant sur un équilibre charnu et épicé. La fin de bouche est nette, de bonne longueur, avec des notes fumées. L'élevage en barrique est quasiment fondu, mais la maturité pas tout à fait aboutie fait disparaitre le fruit après 13 ans de garde. À apprécier sur une viande grillée. Bien

Pinot Gris Vieilles Vignes 2000 - Zind-Humbrecht : #DrinkAlsace un pinot pinot gris surmuri de grande jeunesse. La robe est dorée, foncée avec des reflets cuivrés, brillante. Le nez est ouvert et intense avec des arômes de miel, de fruits secs, de noisette et une pointe fumée. La bouche est moelleuse en attaque, ample et concentrée avec du gras, montrant une liqueur modérée en milieu de bouche avec des arômes d'abricot sec dans la longue finale. Le résiduel est modéré, en revanche, le niveau d'alcool (15%) se fait sentir en fin de bouche pour les palais les plus fragiles. Un vin équilibré qui se montre encore très jeune pour ses 18 ans, témoin de ces formidables vieilles vignes du Herrenweg. Parfait sur une tarte à l'abricot avec ses amandes effilées brunies au four. Très Bien

Riesling Grand Cru Wineck-Schlossberg 2000 - Vincent Spannagel : #DrinkAlsace un vin qui vieillit lentement. La robe de nuance vieil or est intense, profonde et brillante. Le nez est ouvert, intense, marqué par des arômes d'aubépine, de fleur d'églantier, de beurre avec une note fumée. La bouche est souple en attaque, de bonne densité, pure avec une acidité fine qui apporte de la légèreté à la finale. Un équilibre délicat qu'on rencontre depuis une dizaine d'année, le vin évoluant très lentement depuis. Très Bien

Chambertin 2006 - Rossignol-Trapet : Grand Vin, what else ? La robe profonde prend des reflets tuilés. Le nez est initialement discret, puis épicé, fumé avec une note de fleurs séchées. La bouche est magnifique, ample et épicée en attaque, puis concentrée, dense sur le palais avec des tanins mûrs bien présents. Le vin se développe en bouche avec une finale interminable sur les épices. Encore peu causant au nez, le vin se montre somptueux en bouche. Excellent

Riesling Tradition 2014 - Domaine Emile Beyer : #DrinkAlsace un riesling fruité et net. La robe est pâle, le nez ouvert, fruité, marqué par les agrumes frais. La bouche est claquante en attaque, fruitée et acidulée avec une acidité présente mais bien mûre, de demi-corps avec une finale nette et sans amertume. Un riesling exemplaire, mûr et gouleyant, qui se boit très facilement. Bien

Sylvaner Collection 2007 - Kuentz-Bas : #DrinkAlsace un sylvaner ample qui vieillit avec grâce. La robe or blanc possède de l'éclat. Le nez est ouvert, légèrement évolue, épicé avec des arômes de fruits à chair blanche. La bouche est ample en attaque, de bonne concentration avec un équilibre acide très agréable, évoluant sur un caractère charnu et gras. La finale est nette et de bonne longueur. Un vin qui évolue très bien, dans un millésime mûr très abouti. Bien

Volnay 1er Cru Les Champans 2015 – Joseph Voillot : un vin de légende encore très jeune. La robe est sombre, brillante, pourpre avec des reflets violacés. Le nez est ouvert, intense avec des arômes de petits fruits noirs compotés trahissant la chaleur du millésime. A l’aération, on remarque des arômes plus floraux, pivoine en tête, mais également un caractère végétal noble assez inhabituel pour la cuvée. La bouche est ample en attaque, profonde et de bonne densité avec des tanins gras encore présents. La fin de bouche se montre corsée, de bonne longueur. Un vin à garder encore quelques années pour qu'il donne toute sa mesure. Très Bien

Saint-Véran 2016 - Olivier Merlin : un blanc magnifique de pureté et de sapidité. La robe est pâle et cristalline. Le nez est parfumé, jeune et floral avec une note de chèvrefeuille. La bouche est ample en attaque, délicate, sèche et nette avec une acidité fine et discrète. Un vin de caractère aux contours épurés, magnifique à table. 20 ans après mon premier millésime de cette cuvée, le plaisir est intact. C'est un vin très facile à boire, qui apporte un plaisir immédiat. Très Bien

Riesling Grand Cru Vorbourg Clos Saint Landelin Sélection de Grains Nobles 1990 - Domaine Muré : #DrinkAlsace un grand vin liquoreux à maturité. La robe est dorée, foncée avec des reflets ambre. Le nez est parfumé, complexe avec des arômes d'écorce d'agrumes, de fruits confits, de safran et une note fumée. La bouche est moelleuse en attaque, puis acidulée et charnue avec une belle pureté, évoluant sur les agrumes confits avec une belle fraîcheur. Un grand vin à maturité qui rappelle certains Sauternes du même millésime par cette capacité à digérer leur moelleux. Excellent

Riesling Lloiser Weinberge 2005 - Weingut Steininger (Kamptal, Autriche) : un riesling délicat, jeune et fringant. La robe est pâle, cristalline. Le nez parfumé, frais et jeune avec des arômes de chèvrefeuille, de petits fruits acidulés, de bourgeon de cassis, avec une note légère d'hydrocarbure qui signe l'évolution. La bouche est franche en attaque, d'équilibre sec, de demi-corps avec une acidité fine et mûre qui apporte de la fraîcheur sans dominer. Un magnifique riesling qui vieillit admirablement bien (fermeture bouchon en verre), payé moins de 10 euros en 2006. Ah si tous les Alsace étaient de ce calibre … Très Bien

Breechens Syrah 2014 - Maverick Wines (Barossa Valley, Australie) : une syrah australienne dans un style proche de celui des vins de la vallée du Rhône. Si la robe est dense et sombre, le nez montre beaucoup d'élégance, avec un fruité frais sur les petits fruits noirs, des notes d'olive noire, de poivre et un boisé très discret. La bouche est ample en attaque, charnue sans être confiturée, avec des tanins discrets et gras qui accompagnent un équilibre de demi-corps. L'alcool ne se ressent pas en finale. Une belle découverte pour un vin très bien fait. Très Bien

Vin du Bugey Cerdon - Domaine Wojtkowiak : Le Cerdon est une réussite commerciale importante dans la région Bugey, avec près de 40% des volumes de l'appellation produit par ce mousseux méthode ancestrale. Cette version d'un domaine dur à prononcer pour un français possède un nez de petits fruits rouges très agréable. La bouche est fruitée, légère et fraîche, d'équilibre demi-sec comme indiqué sur l'étiquette, le moelleux n'étant pas dominant. Un vin sympathique à boire à l'apéritif ou au dessert, d'autant plus facilement que son degré d'alcool est faible. Une gourmandise qui ravit toute la tablée. Bien

Crémant d'Alsace Brut Chardonnay - Wolfberger : #DrinkAlsace un crémant élégant et floral. J'aime bien cette cuvée toujours très élégante, au nez floral avec de fines notes de fruits secs, élégante et aérienne en bouche avec une mousse fine et une effervescence qui rend le vin agréable à l'apéritif. Déjà essayé avec succès sur un quiche lorraine également, c'est une cuvée qui répond toujours présent. Bien

Pinot Gris Grand Cru Schoenenbourg 1998 - Marc Tempé : #DrinkAlsace un Schoenenbourg ample et rustique. Produit par la partie Est du Schoenenbourg située sur le ban de Zellenberg et plus argileuse, c'est un vin qui a bien vieilli et à qui la patine du temps lui va à merveille. La robe est dorée, le nez parfumé, légèrement surmuri avec des arômes de pêche blanche, de noisette, de fleurs séchées et de froment avec une pointe fumée. La bouche est douce en attaque, profonde et concentrée avec une acidité fine qui se réveille en milieu de bouche. Très Bien

Blagny 1er Cru La Pièce sous le Bois 2005 - Domaine Matrot : un magnifique rouge de la Côte de Beaune dans un beau millésime. La robe est profonde, encore jeune. Le nez est parfumé, de bonne intensité avec des arômes de mûre, de cerise noire, de ronce avec une pointe fumée. La bouche est ample en attaque, délicate et très jeune avec nu fruité frais très agréable, des tanin légers et fins, et une finale sur la violette très agréable. La pureté de fruit est excellente pour ce vin qui a bien évolué. Très Bien

Pinot Gris 2005 - Domaine de l'Oriel : #DrinkAlsace un pinot gris simple bien conservé. La robe jaune or est claire pour un pinot gris de cet âge et millésime. Le nez est encore frais, avec des fruits jaunes, du miel et une note d'amande qui signe une légère évolution. La bouche est tendre en attaque, presque sèche avec du gras, un équilibre léger et pur qui se déguste encore bien. La finale laisse une impression dense sur la langue. Je vais quand même finir le carton dans pas trop longtemps. Bien

Gevrey-Chambertin 1er Cru Les Cazetiers 1996 - Faiveley : un Gevrey épicé et fumé. Témoin de l'ancien style de la maison, voilà une cuvée issue des vignes propres du domaine qui franchit les années sans broncher. La robe est dense avec des bords tuilés. Le nez de bonne intensité est épicé et fumé avec des notes de ronce. La bouche est dense en attaque, sèche et tannique, acidulée avec du caractère, sur une finale longue et épicée. L'aération fait beaucoup de bien aux arômes, qui pourraient malgré tout avoir un petit supplément de fruit. Bien

Riesling Frédéric-Emile 1996 - Trimbach : #DrinkAlsace un riesling frais et peu évolué. A robe est or intense, assez foncée sur ce flacon au bouchon imparfait qui se casse à l'ouverture. Le nez confirme cette impression avec des arômes de petits fruits acidulés surmontés par un caractère légèrement terreux. Un style qu'on retrouve souvent dans les vins secs du millésime 1996. La bouche est fine en attaque, acidulée et de demi-corps avec une maturité moyenne. L'acidité n'est pas dominante mais la touche malique fait saliver en finale. Un vin sec bien conservé, agréable à table, typique de son cépage et de son millésime. Bien

Nuits Saint-Georges 1er Cru Clos de la Maréchale 1996 - Faiveley : un beau vin à maturité. Le bouchon est faiblement imbibé, sur quelques millimètres seulement. La robe est brillante, évoluée, profonde et dense mais dominée par des nuances rouge acajou. Le nez est ouvert, de bonne intensité, mélangeant les épices avec un fruité présent autour de petits fruits noirs, montrant des notes fumées à l'aération, sans aucune austérité. La bouche est souple en attaque, puis de bonne densité, fraîche avec des tanins fins et fondus, évoluant sur un équilibre toasté avec une finale asséchée par les tanins. Le millésime 1996 se montre comme une des grandes réussites de la décennie sur cette cuvée. Ce flacon se déguste mieux que le Gevrey Cazetiers du même millésime dégusté quelques jours plus tôt. Parfait sur un boeuf bourguignon mijoté maison et sa sauce acidulée et sirupeuse. Très Bien

Tokay Pinot Gris Altenbourg Vendanges Tardives 2001 - Domaine Weinbach : #DrinkAlsace un vin qui mérite de rentrer dans le cercle des très grands d'Alsace. La robe de nuance vieil or est profonde, brillante, avec des reflets cuivrés. Le nez est ouvert, intense, fin avec des arômes de miel, d'abricot, de marmelade d'orange, puis de pain d'épices et de fleur séchées. La bouche est moelleuse et très pure en attaque, charnue et acidulée, très concentrée avec une finesse exceptionnelle apportée par une acidité ciselée. La fin de bouche est longue, sur les fruits confits et l'amertume de l'écorce d'orange. Lorsqu'un grand terroir rencontre un grand millésime, les meilleurs domaines de la région ne peuvent que transformer l'essai de la manière la plus sublime qui soit. S'il faut parfois éviter de s'extasier trop vite devant un millésime très jeune qui semble très réussi, le temps fait progressivement ressortir les grandes cuvées, et à l'aube de sa majorité, ce vin mérite à mon avis de rentrer dans le très sélect Panthéon des très grands vins d'Alsace du 21e siècle ! Excellent

Saint Emilion Grand Cru 2004 - Château Troplong-Mondot : une belle réussite dans le millésime. Une robe profonde, brillante, pourpre avec des reflets violacés. Le nez est ouvert, mûr, doux, fruité avec des notes florales et une pointe épicée. La bouche est ample en attaque, riche avec des tanins gras et fins très bien intégrées, donnant un bel équilibre tendre et ferme en même temps. La finale est longue et suave. Parfait sur un tournedos Chateaubriand. Très Bien

Chardonnay Clos Windsbuhl 2007 - Zind-Humbrecht : #DrinkAlsace #ILoveClosWindsbuhl un grand Windsbuhl encore marqué par son élevage. Les chardonnays du Windsbuhl élevés en pièce produisent un vin atypique pour la région, plus proche d'un Meursault que d'un Alsace. Bien né dans une grande année sur le Clos, ce 2007 présente une robe dorée, profonde, avec un disque épais et des larmes dessinant un jambage important, très légèrement trouble en l'absence de filtration. Le Premier nez est initialement marqué par une réduction noble, autour du sésame grillé et de la noisette, avant que le boisé ne se montre plus présent. L'aération d'une journée fait revenir des notes florales et un bouquet plus harmonieux. La bouche est ample en attaque, sèche et profonde avec du gras, une grosse matière et une acidité fine et incisive typique du Clos Windsbuhl, présente du début à la fin. Une belle acidité mure qui fait saliver et met les arômes en avant dans la longue finale. Un style qui rappelle les Chardonnays natures du Jura (version ouillée), avec leur concentration et leur salinité. Se conservera encore très bien, ne pas hésiter à le carafer. Très Bien

Sylvaner Vieilles Vignes 2005 - Dirler-Cadé : #DrinkAlsace un grand cru à maturité. La robe or jaune est très brillante, le nez est parfumé, encore très jeune, marqué par des arômes de fleurs blanches, d'amande fraîche, de pêche blanche avec une pointe de vanille qui se dévoile à l'aération. La bouche est pure en attaque, ample et sèche avec du gras, une belle densité, et une longue persistance de la fine acidité en fin de bouche. Un vin originaire des grands crus à majorité de grès de Guebwiller, qui est sur son apogée avec une belle garde encore possible. Très Bien

Muscat Grand Cru Hatschbourg 1985 - Gérard Hartmann : #DrinkAlsace un Hatschbourg en pleine forme. La robe jaune citron est dense et brillante, encore très jeune. Le nez est parfumé, d'intensité moyenne, avec des notes typiques de vieux muscat, menthe sèche, citronnelle, fumée. La boche est ample en attaque, sèche et dense avec du gras, de complexité moyenne avec une finale ample et pure. Un vin parfaitement bien conservé, issu d'un grand cru qui produit de beaux vins avec du muscat, sur une grande année. Un beau témoin du potentiel qualitatif Alsacien. Très Bien

Ruster Ausbruch Pinot Cuvée 2004 - Weingut Feiler Artinger (Burgenland, Autriche) : une demi-bouteille de liquoreux pur et charnu. Pinot blanc et pinot gris botrytisés ont produit en 2004 une cuvée qui continue d'évoluer très lentement. La robe est jaune or, profonde, brillante, avec des reflets topaze. Le nez est ouvert, intense et complexe, avec un léger toasté marquant l'élevage en barrique, puis de l'abricot sec, en confiture, de la marmelade d'orange, du miel et un caractère d'amande grillée. La bouche est liquoreuse en attaque, avec une belle patine et beaucoup de chair qui rend l'équilibre léger, l'acidité fine et bien intégrée complétant la sensation de pureté et de finesse. Un très grand liquoreux dans le tri des baies et la vinification, qui serait au firmament absolu avec une touche de salinité supplémentaire. Touche que les grands SGN de pinot gris alsacien possède, sans malheureusement avoir toujours une pureté équivalente. Le vin le plus proche que j'ai dégusté en Alsace est le Clos Jebsal SGN de Zind Humbrecht, c'est dire que cette demi-bouteille à 20€ est d'un rapport qualité prix exceptionnel. Produit proche de la frontière avec la Hongrie, le Ruster Ausbruch de la ville de Rust était bien parti au 17e siècle pour devenir un vin de légende, que les volumes de Tokaji voisin ont malheureusement éclipsé. Une belle description de cette appellation sur http://www.dionis-vins.fr/le-ruster-ausbruch-burgenland-autriche/. Bien entendu, accord juste parfait sur une tarte aux abricots surmontée d'amandes effilées. Merci Pierre ! Excellent

Riesling Ostenberg Vendanges Tardives 2011 - Roland Schmitt : #DrinkAlsace un vin doux et salin. La robe est claire et brillante. Le nez est net, mur, d'intensité moyenne, avec des arômes de fleurs blanches, de miel d'acacia et une pointe d'agrumes confits15. La bouche est douce en attaque, pure et saline avec une acidité nette d'intensité moyenne. La sensation tactile est magnifique et offre une longue finale. Merci Pierre ! Très Bien

Riesling Grand Cru Frankstein 2010 - Beck-Hartweg : #DrinkAlsace un grand vin de granit sec et salin. La robe or blanc possède de l'éclat. Le nez est ouvert, de bonne intensité, encore très jeune sur les agrumes frais, le pamplemousse rose, les fleurs blanches, avec une légère patinée apportée par le temps, autour de notes beurrées et fumées. La bouche est franche en attaque, sèche et acidulée avec une salinité qui apporte de la finesse du début à la fin de bouche. Aérien, de bonne densité, le vin traduit tout l'élégance du Frankstein, en restant frais mais sans aucune verdeur ni amertume. La fin de bouche de bonne longueur est nette, aromatique, et sèche. Un vin délicieux au caractère désaltérant trompeur, méfiez-vous si vous essayez de le goûter avant le repas il n'en restera pas beaucoup quand l'entrée arrivera… Sur une terrine de poisson, une truite fumée ou un sandre en matelote, cil fera un malheur. Produit par le "Capitaine Superslip" :-) du vignoble Alsacien dans ses jeunes années, voilà un vin qui rappellera que le Frankstein tient bien son rang dans le club des grands crus granitiques de la région, et que le talentueux Florian Beck-Hartweg n'a pas fini de nous étonner avec les millésimes récents. Excellent

Hermitage rouge 2007 - E. Guigal : un Hermitage profond à maturité. La robe est profonde, rouge rubis dense avec des reflets pourpres et des bords qui commencent à tuiler. Le nez est parfumé, encore fruité avec des arômes de framboise, de cassis, de fumée et une légère pointe lardée. La bouche est souple en attaque, charnue, puis dense, acidulée et plus serrée avec des tanins gras qui apportent une belle charpente. La fin de bouche laisse ressortir le fruité et le caractère charnu, avec des tanins qui apportent un coté plus sec. Une belle cuvée bien équilibrée entre la jeunesse tannique et le vieil âge au fruité disparu, idéale sur un morceau de Roastbeef grillé. Très Bien

Pinot Gris Hinterburg 2005 - Klée Frères : #DrinkAlsace un pinot gris moelleux et pur. La robe jaune or est claire, le nez est marqué par la surmaturité avec des arômes de miel, de fruits confits, de sirop de pêche. La bouche est moelleuse en attaque, charnue, fraîche, de belle pureté avec le caractère pulpeux de la pêche qui accompagne agréablement la fin de bouche. Une douceur encore très jeune à déguster au dessert. Le bouchage liège est très bon. Bien

Riesling Grand Cru Mambourg 1999 - Marc Tempé : #DrinkAlsace un grand Mambourg à maturité. La robe dorée signe une surmaturité évidente au nez : noisette, miel, agrumes confits, épices douces et notes fumées forment un bouquet complexe et patiné par le temps, évoluant sur des notes beurrées à l'aération. La bouche est ample en attaque, légèrement douce, profonde avec du gras et une grosse concentration. La finale se montre charnue, portée par une belle acidité, sur la profondeur du cru, avec une pointe épicée bien présente sur cette bouteille. Un vin puissant qui a pris un magnifique équilibre avec le temps. Excellent

Pinot Gris Grand Cru Sommerberg 2004 - Domaine de l'Oriel : #DrinkAlsace un 2004 jeune et frais. La robe jaune clair est encore très jeune. Le nez d'intensité moyenne possède des arômes de fruits à chair blanche, de noisette fraîche, avec une note d'amande et une pointe de fleurs blanches. La bouche est tendre en attaque, d'équilibre quasi sec avec de la densité et de la fraîcheur. Une cuvée qui n'a pas la surmaturité de la cuvée Les Terrasses, très agréable à table, mais qui manque d'un poil de complexité pour être vraiment grande. Bien

Châteauneuf du Pape Cuvée Chantemerle 1995 - Bosquet des Papes : une grande cuvée d'un grand millésime à maturité. La robe est encore dense, avec des reflets tuilés. Le nez est initialement discret, sur des petits fruits rouges compotés, et s'ouvre à l'aération avec des notes de fraise et fraise des bois mure, de framboise, de cerise noire, sans excès d'alcool. La bouche est souple en attaque, dense et soutenue par des tanins gras conservant un fruité frais encore très jeune, remarquable par sa pureté et sa précision. Je ne bois pas beaucoup de Châteauneuf du pape, mais cette cuvée réveille des souvenirs lointains mais encore bien présents. Excellent

Palette 1997 - Château Simone : un blanc du Sud qui ne manque pas de structure. La robe est jaune or, claire et brillante. Le nez est parfumé, marqué par un léger boisé, avec des arômes d'agrumes, de chèvrefeuille, de tilleul, avec une pointe épicée sur un équilibre encore jeune mais légèrement oxydatif malgré le bouchon bien étanche. La bouche est dense en attaque avec du gras, puis concentrée, presque tannique avec une touche d'alcool présente qui rend la finale légèrement chaude. Un équilibre qui rappelle certains Hermitage blancs, sur une cuvée magnifique de fraîcheur. Superbe contraste à table sur des steaks de thon à la provençale. Très Bien

Lire les détails sur la signification des appréciations et notes données au vin