Les vins du mois de novembre 2012

Compte rendu des vins dégustés en novembre 2012 à différentes occasions, dont un exemplaire Riesling Grand Cru Kaefferkopf Vieilles Vignes 2008 de Jean-Baptiste Adam

Auxerrois Vieilles Vignes 2008 - Paul Blanck : Un vieil ami dans un grand millésime qu'on déguste toujours avec autant de plaisir. La robe est claire, le nez aromatique avec ce caractère auxerrois que l'on aime bien dans les millésimes un peu frais : des notes de fruits à chair blanche très murs, une pointe florale, et une légère minéralité. La bouche est ample, saline dès l'attaque, acidulée avec une pointe de gras, formant un équilibre savoureux rendant le vin plaisant à la dégustation à toute heure. Un vin de grande qualité, très versatile à table. Très bien

Crépy Cuvée des Fondateurs 2009 : Domaine de la Goutte d'Or : une bouteille bleue et allongée telle une goutte d'eau, pour un vin ample qui a gagné en finesse après deux années de garde. le nez est floral, sur des notes de fleurs printanières, la bouche est ample, pure et sèche, avec du gras et juste ce qu'il faut de fraîcheur pour garder un bel équilibre. Le vin se montrait un peu mou il y a deux ans, témoin d'un millésime chaud, mais le terroir a repris le dessus pour un temps et propose aujourd'hui un bel équilibre au vin. A boire sans trop tarder. Bien

Riesling Tradition 2009 - Barmès-Buecher : un vin riche et acidulé qui traduit la difficulté de produire un vin de style 2008 en 2009. Manquant un poil de maturité pour le rendre abouti, c’ets un vin qui se boit facilement dès à présent. Bien

Riesling Vieilles Vignes 2009 - Domaine Gilg : de robe claire et très typé riesling au nez, le vin se montre sec et vif en bouche, de style léger et croquant. A boire. Bien

Riesling Grand Cru Kaefferkopf Vieilles Vignes de Jean-Baptiste Adam 2008 - Jean-baptiste Adam : un Kaefferkopf exemplaire de la finesse et de l'élégance du terroir granitique, magnifiquement interprété par ce riesling droit et franc, qui offre une belle salinité parfaite à table. Déjà prêt à boire, avec une acidité bien intégrée qui apporte fraîcheur sans agressivité. Très Bien

Côtes du Jura Poulsard Vieilles Vignes 2008 - Julien Labet : un poulsard franc et net, au nez de petits fruits rouges avec une pointe épicée, aérien et de bonne densité en bouche avec une acidité marque renforcée par le gaz carbonique. Le carafage fait du bien à cette cuvée pour enlever un peu de gaz, mais pour retirer également la réduction présente à l'ouverture de la bouteille. Bien

Côtes du Jura Vin Jaune 1999 - Caveau des Byards : belle évolution pour ce vin qui prend des fines notes de morille séchée  en plus des traditionnels arômes de noix fraîche. La bouche est élégante, de Demi-corps avec une belle finesse. Très Bien

Pessac Léognan Château Fieuzal 1989 : une demi-bouteille à point voire légèrement évoluée, qui fleure bon les épices, la fumée, le poivron rouge avec une pointe de petits fruits noirs compotés. La bouche est tendre, de concentration moyenne avec des tanins gras. Belle conservation. Très Bien

Pinot Gris Kastelweg 2009 - Jean-François Otter : un pinot gris doux aux arômes de fruits compotés et de vanille, qui possède une grande pureté, une texture veloutée et un moelleux bien intégré, souligné par une bonne acidité et de la salinité en finale. L'ensemble se montre assez riche mais se déguste très bien à table. Très Bien

Schoffweg 2008 - Marcel Deiss : une bouteille profonde et pure, qu'on boit sur deux jours en savourant chaque gorgée, pour sa finesse, sa puissance et son immense longueur en bouche. Attention à l'accoutumance à ce genre de vin, revenir à des vins plus simples et plus courts en bouche peut se traduire par une grosse déception. Très Bien.

Pinot Noir 2005 - Klee Frères : une belle bouteille à maturité, toujours vinifiée impeccablement par Francis Klee. Fruité avec des arômes de cerise très mure, souple en bouche avec des tanins soyeux et discrets, c'est un rouge d'Alsace de bonne qualité, qui a bien vieilli. Une valeur sûre comme tous les vins du domaine. Bien

Riesling Grand Cru Brand Vendanges Tardives 2006 - A. Hurst : voilà le genre de flacon qu'on n'ouvre pas sans savoir ce qu'il y a dedans. Malgré les risques liés à un millésime difficile, voilà une vraie vendange tardive réalisée avec un beau botrytis, qui offre une robe claire, un nez fruité très exotique, et une bouche savoureuse, minérale et délicatement moelleuse. On est très proche des grandes réussites de Claude Weinzorn ou Zind-Humbrecht. Parfait sur un poulet à l'ananas et son riz cantonais. Très Bien

Muscat Grand Cru Hatschbourg 2009 - Jean-François Otter : aromatique et ample au nez, pur, profond et sec en bouche, c'est un muscat de noble terroir qui se révèle dans son ampleur plus que sur un caractère léger et frétillant. Les amateurs de muscats aux senteurs d'herbe fraîchement coupée, qu'on boit pour se rincer le gosier à l'apéritif quand il fait chaud passeront leur chemin, les autres apprécieront cette expression d'un terroir marno-calcaire  connu depuis longtemps pour ses muscats, non pas à cause de la puissance du terroir mais de la clémence du temps, qui limitait les dégâts de la coulure. Très Bien

Cabernet Sauvignon Don Melchor 1995 - Concha Y Toro (Maipo Valley, Chili) : beaux arômes, le boisé se fond, équilibré mais court en bouche. Un vin qui reste sans fond à un âge où nombre de bons Bordeaux se révèlent. Bien

Côtes du Jura Fleur de Marne Le Monceau 2000 - Domaine Labet : une cuvée intéressante, de robe dorée profonde et intense, à la texture huileuse. Le nez est marqué par une fine réduction, des arômes de sésame grillé et une note de fleurs jaunes. La bouche est ample, concentrée avec du gras, possédant encore une belle fraîcheur. Une belle réussite un vin floral qui se déguste bien à 12 ans d'âge. Très Bien

Pinot Gris Tradition 2007 - Domaine Pfister : belle pureté aromatique sur les fruits à chair blanche au nez pour ce pinot gris à son apogée, sec en bouche avec une note de froment en finale. Un vin facile à boire à table. Bien

Kiro Z'Epices - L'Or du Terroir  : création originale de la boutique de Ribeauvillé, c'est un crémant de la cave de Ribeauvillé, dosé au sirop d'épices de Noël parfait pour débuter le mois de novembre. Imaginez un vin chaud  qui se boirait frais et pétillant, sans sucrosité excessive, mais avec la fraîcheur de la bulle. A siroter pendant que les "bredele" de Noel alsaciens cuisent au four.  Et à finir avant la fin d'année, car le charme n'opère plus du tout en Janvier, encore moins en Juillet... Bien

Riesling Bruderbach Clos des Frères 2004 - Domaine Loew : une belle cuvée qui e tient bien à 8 ans d'âge, proposant une belle fraîcheur et un équilibre idéal, suffisamment évolué pour être complexe au nez sans faire trop vieux. Nez assez discret sur des fruits acidulés, mais sans note de gentiane typique du millésime. Bouche ample, fraîche avec du gras, sur un équilibre de demi-corps. Parfait à boire en ce moment. Bien

Thierry Meyer

Pour connaître la signification des appréciations (Bien, Très Bien...) et des notes chiffrées, cliquer ici