Le vin de la semaine du 18 juillet 2011 : un Riesling 2010

Redécouvert à l'aveugle le weekend dernier, un vin m'a impressionné - comme souvent avec les vins de la semaine - par ses qualités gustatives et par un rapport qualité-prix exceptionnel : le Riesling Clos de la Folie Marco 2010 du Domaine Hering à Barr est le vin de la semaine. Et en ces temps estivaux, le nom du vin mérite quelques explications historiques : avec un nom de clos qui fait penser à un italien fou il y a certainement une histoire intéressante...

Une Folie, tel que le rappelle Wikipedia "est une maison de villégiature ou de réception construite au XVIIIe siècle par l'aristocratie ou la bourgeoisie aisée en périphérie des villes [...] Par extension l'appellation folie a été utilisée pour des résidences princières (ou non) en fonction de leur extravagance architecturale ou du caractère déraisonnable de leur situation ou de leur usage. Le terme est finalement devenu le nom de la petite villa de lotissement de vacances"

L'etymologie du mot est source de discussion, mais au très rigoureux avis d'Alain Rey qui y voit une déviation du mot feuillée qui désignerait un coin "à l'abris du feuillage", on peut opposer le coût exorbitant de ces maisons extravagantes considérées comme des "folies", à moins que le nom vienne de l'usage consacré de ces demeures, connues pour accueillir des maîtresses de l'ancien régime à une époque où le libertinage était en vogue... C'est Louis Félix Marco, avocat au Conseil souverain d'Alsace et bailli de la Seigneurie de Barr, qui fit construire cette belle maison sur un terrain aux portes de la Ville, en 1763. Le bâtiment, devenu musée depuis qu'il a été légué à la ville de Barr en 1960, est situé au dessus du Clos qui porte son nom, en contrebas du Grand Cru Kirchberg de Barr. Entre la Folie et le Clos son trouve la fontaine au oies, la fameuse "gaensbroennel" du Clos qui porte son nom dans le Grand Cru. Vous voilà prêt à affronter toutes les discussions lorque vous servirez ce vin !

Le Domaine Hering exploite le Clos de la Folie Marco en monopole depuis 1962, et produit deux cuvées à l'étiquette spécifique, un riesling et un sylvaner. Les cycles de maturation étant assez différents pour les deux cépages, on s'amusera donc à déguster les deux cuvées sur des millésimes très différents pour comprendre quel cépage a produit le meilleur vin chaque année. Dans tous les cas ces cuvées représentent bien le haut niveau qualitatif atteint par Jean-Daniel Hering depuis quelques années, sur l'ensemble de la gamme des vins produits au domaine.

En 2009, le sylvaner, sec et profond avec une maturité aboutie, l'emporte sur le riesling qui a moins bien supporté la chaleur du millésime. En 2010 le riesling prend cependant un revanche méritée, avec une combinaison de concentration et de fraîcheur d'autant plus remarquable que la fine salinité apporte un grand légèreté à l'ensemble et rend le vin facile à boire. les arômes sont très nets, francs avec une pointe muscatée comme souvent dans les tout jeunes rieslings. La bouche est franche en attaque, puis dense et acidulée avec du gras, et une salinité qui apporte une complexité  que bien des grands crus aimeraient posséder. La longueur en bouche est grande avec cette sensation de croquant et de sapidité qui donne envie de prendre une gorgée supplémentaire.

2000 bouteilles ont été produites de ce petit bijou vendu seulement 6.5€ départ cave, ce qui explique sûrement pourquoi le millésime 2010 est déjà à la vente. Modestement, le domaine écrit sur son site "Ce riesling est fidèle à l'image des vins d'Alsace". En fait, si le vin est fidèle à l'image qu'on se fait du bon vin d'Alsace, il est nettement meilleur que la plupart des riesling 2010 produits dans la région.

C'est surement avec ce genre de vin qu'on convainc les amateurs de passage de s'attacher durablement aux vins d'Alsace, et cette cuvée est exemplaire de ce qu'on attend d'un vin à recommander à ses amis : une origine et une histoire qui en font un produit culturellement intéressant, couplée à une qualité régulière et de bon niveau ; on ajoute une expression racée qui signe son  terroir d'origine, et un prix défiant toute concurence : que demander de plus ?

Domaine Hering
Retrouvez tous les vins de la semaine