Le vin de la semaine du 25 avril 2011 : un gewurztraminer 2007

Cépage souvent peu apprécié à table dans sa région d'origine, le gewurztraminer alsacien connait un succès mondial croissant dans tous les restaurants qui ont choisi de l'associer à une cuisine inventive et riche en saveurs. Une cuisine forte en goût qui supporte la richesse des vins de ce cépage, dès lors qu'ils possèdent une bonne minéralité et une concentration suffisante pour donner de la charpente. Si certains conservateurs considèrent encore que seule l'absence de sucre résiduel rend un vin vraiment gastronomique, c'est tout simplement que leur définition de la gastronomie est également...très conservatrice.

Le Gewurztraminer Altenbourg 2007 de la Maison Paul Blanck à Kientzheim est le vin de la semaine. Originaire d'un beau terroir argilo-calcaire situé en contrebas du grand cru Furstentum, le vin se montre concentré et minéral, fruité sans excès de surmaturité, ample en bouche avec une acidité et une salinité suffisantes pour bien intégrer les 22g/l de sucre résiduel, et donner un style demi-sec. La très bonne maturité physiologique du millésime 2007 donne ici un vin abouti, qui sera un parfait compagnon de table. C'est le vin idéal pour accompagner les derniers plats épicés de la saison hivernale, la cuisine vietnamienne, ou les desserts à base de fraises nouvelles. Servi très frais sa pureté n'en ressortira que plus, et en boire un verre à l'apéritif ne gâchera pas le reste du repas.

Plus de 8000 bouteilles on été produites de cette cuvée vendue 14.2€ départ cave, et tant qu'à acheter un carton de 12 bouteilles, n'hésitez pas à garder quelques flacons au fond de votre cave, le vin sera également excellent après 10 voire 15 ans de garde : sur un registre plus épicé, il accompagnera à merveille les fromages affinés.

Maison Paul Blanck
Retrouvez tous les vins de la semaine