Le vin de la semaine du 18 avril 2011 : un riesling Grand Cru Schoenenbourg 2008

Le Grand Cru Schoenenbourg est réputé pour donner de grands vins lorsque le raisin peut mûrir lentement et longtemps, ce qui explique qu'il soit un des terroirs ayant donné de très grands vins d'Alsace en 2007. Dans cette même logique, récolter du riesling sans botrytis est un exerice difficile qui demande une année tardive mais fraîche. Sinon, la production tourne autour de vins manquant de maturité, et donc souvent de minéralité, ou alors sur des rieslings récoltés à maturté de vendange tardive, formidables vins de très grande garde peu adaptés à une consommation rapide. 2008 a permis une longue maturation sans trop de botrytis sur le riesling grâce à sa peau épaisse, et produit quelques beaux Schoenenbourg secs et mûrs sur ce terroir.

Le Riesling Grand Cru Schoenenbourg 2008 de la Maison Dopff au Moulin est le vin de la semaine. C'est un vin sec (5g/l de sucre restant pour 13% d'alcool), remarquable par son équilibre combinant fraîcheur, maturité et salinité, avec une magnifque longueur en bouche. Produit à 9400 bouteilles et vendu 14.85€ départ cave, c'est un vin facile à boire dès à présent, facile à trouver en France et à l'étranger. On le dégustera jeune sur des crustacés ou des sushis grâce à son équilibre frais et salin, ou après 10 à 20 années de garde, sur des poissons de mer en sauce crémée. Les efforts de l'oenologue Pascal Batot portent leurs fruits et c'est important de le souligner, l'ensemble de la gamme est très homogène depuis 2007, avec des équilibres devenus plus secs. Une maison à redécouvrir.

Maison Dopff au Moulin
Retrouvez tous les vins de la semaine