Avril 2010 - Visite au Domaine Guigal

12 avril 2010 – Visite du domaine Guigal
La visite que j'ai la chance de faire régulièrement avec Philippe Duffourd et Patrick Essa était prévue cette année au printemps. La rencontre la discussion avec Philippe Guigal est un moment très intéressant, tant ce dirigeant gère sa société avec brio, sur l'ensemble des compétences : viticulture, vinification, logistique, expédition, marketing, communication et bien sûre commerce. Ce mix de compétences que devrait avoir tout producteur de vin dans le monde se retrouve rarement de manière si complète en une seule personne. Le domaine Guigal a parfaitement compris l'intérêt de développer une marque forte, assise sur des appellations prestigieuses, sans oublier la production de quelques cuvées en volume important, permettant d'être présent sur des marchés très lointains. C'est la stratégie adoptée depuis longtemps par quelques producteurs de champagne, de Bourgogne, voire d'Alsace. La gamme des vins en blanc et en rouge est intelligemment étalonnée, aucune concession n'étant faite sur la qualité d'élaboration, l'embouteillage où le bouchage. On retrouvera donc dans le simple côte du Rhône blanc ou rouge une matière première de grande qualité, un élevage bien maîtrisé, et une mise en bouteille qui laisse peu de place aux variations d'un flacon à l'autre. À l'autre bout la gamme, les cuvées prestigieuses de Côte Rôtie, d'Hermitage ou de Saint Joseph sont au firmament des grands vins de la planète, une notoriété savamment entretenue par l'utilisation adéquate de vieux millésimes, et par un réseau de collectionneurs qui portent haut la réputation du domaine. Le domaine est un modèle qui devrait inspirer bien des vignerons français.


Côtes du Rhône Blanc 2009 - E. Guigal : une cuvée délicieuse comprenant 55 % de viognier dans l'assemblage, au nez parfumé sur les fruits à chair blanche, franche en bouche avec du gras et une fine acidité. La mise en bouteille récente (deux semaines) ne gâche pas la dégustation. Superbe rapport qualité/prix. 15/20

Crozes Hermitage Blanc 2008 - E. Guigal : une cuvée à base de marsanne contenant 5 % de roussanne. Millésime oblige, le vin se montre frais, ample en bouche avec une fine salinité, possédant une très belle maturité mais finissant sur de légers amers. 15/20

Saint-Joseph Blanc 2009 - E. Guigal : cuvée à majorité Marsanne, élevée pour un quart en fût neuf et pour un quart en fût de un an. Le nez est très élégant avec des notes florales, la bouche est ample, très nette avec du gras. Un vin équilibré qui se boira déjà très bien jeune. 15.5/20

Saint-Joseph lieu-dit Saint-Joseph 2008 - E. Guigal : originaire des terroirs granitiques à 100 %, la cuvée est également élevée entièrement sous bois neuf. Le nez est toasté avec des notes florales parfaitement intégrées, la bouche est ample, avec du gras, mais se montre encore marqué par le boisé avec une légère amertume en finale. Un vin à garder. 14.5/20

Condrieu 2008 - E. Guigal : belle réussite en 2008 avec un nez magnifique très expressif et frais, sur la pêche blanche et les agrumes. La bouche possède de la fraîcheur, une fine salinité, beaucoup d'élégance avec une longue finale sur l'abricot et d'amande amère. 16/20

Condrieu la Doriane 2008 - E. Guigal : l'élevage sous bois neuf de cette cuvée n'empêche pas le nez d'être déjà très expressif sur l'abricot. La bouche est ample, très concentrée avec du gras et une fine acidité. La cuvée se montre déjà très équilibrée, c'est une grande réussite en 2008. 18/20

Hermitage blanc 2007 - E. Guigal : on retrouve dans cet Hermitage un nez qui rappelle la forte maturité du millésime 2005, avec des fleurs, des fruits à noyau, de l'amande et une pointe de rhum. La bouche est ample concentrée minérale avec du gras et termine sur une longue finale. Une cuvée taillée pour la grande garde, qui a le mérite d'être déjà agréable dans ses premières années. 17/20

Hermitage ex-voto blanc 2007 - E. Guigal : élevage sous bois neuf. Le nez présente des notes toastées intense, la bouche est puissante, concentrée, onctueux et racé, avec du gras et une longue finale sur la réglisse. Un très grand Hermitage qu'il faudra garder de nombreuses années. 18.5/20

Hermitage blanc 1990 - E. Guigal : pour démontrer le potentiel de vieillissement des grand Hermitage la maison, Philippe nous sert à l'aveugle ce blanc 1990, au nez de pain grillé et de fruits à noyau, ample en bouche avec de la profondeur, une belle salinité, et du gras. Un vin à parfaite maturité, qu'on a envie de servir sur des oeufs brouillés aux truffes. 18/20

Côtes du Rhône rouge 2006 - E. Guigal : l'assemblage comprend 2006 une proportion de 55 % de syrah. Le nez est encore discret, avec des notes de fruits noirs et une pointe fumée. La bouche est puissante, serré avec des lacets mais des tanins encore présents. Une cuvée qui se boira bien jeune, mais qui se conservera une dizaine d'années sans problème. Il n'y aura pas de côtes du Rhône rouge en 2008. 15/20

Saint-Joseph Vigne de l'Hospice 2007 - E. Guigal : le boisé important est encore très présent au nez, avec des arômes de suie et de toasté. La bouche est puissante, racée et profonde avec des tanins qui assèchent la finale. Bien né, c'est un vin à garder. 16/20

Hermitage rouge 2005 - E. Guigal : une cuvée élégante très classique, au fruité dense, amples et bien mûrs en bouche avec des tanins bien intégrés qui se montrent encore très présents. La structure du vin est relevée par une belle acidité bien nette, qui destine cette cuvée à une longue garde. Le mélange de bonne maturité et de tanins riches rappellent le millésime 1995. 16/20

Côte Rôtie Brune et Blonde 2006 - E. Guigal : un vin déjà expressif au nez intense de lard fumé, de cassis et de mûre, avec une note de tabac. La bouche est tendre en attaque, puis concentrée, très pur avec des tanins fins. Un vin à encaver quelques années. 15.5/20

Côte Rôtie Château d'Ampuis 2006 - E. Guigal : le nez possède des arômes d'une grande jeunesse, autour de la violette et du cassis avec une pointe fumée, la bouche est dense, séveuse avec des tanins gras et une longue finale poivrée. Un vin qui se montre déjà ouvert, même s'il est taillé pour une longue garde. 16.5/20

Côte Rôtie La Mouline 2006 - E. Guigal : la ronde des monocrus en bouteille débute par cette mouline au nez élégant dominé par l'olive noire avec une pointe lardée, tendre, fine et épicée avec un toucher de bouche au soyeux inégalé. Grande réussite. 18.5/20 (11% de viognier)

Côte Rôtie La Turque 2006 - E. Guigal : je me souviens encore de cette cuvée dégustée en fûts pendant son élevage, qui m'avait impressionné par son caractère expressif et épicé. Le nez se montre encore discret, mais déjà très épicé, la bouche est ample, très concentrée avec un fruité charnu, du gras, et des tanins se montrent encore légèrement secs en finale. Un vin massif et profond taillé pour la grande garde. 19/20

Côte Rôtie La Landonne 2006 - E. Guigal : le plus médocain des trois monocrus confirment sa réputation dans ce millésime avec un nez marqué par la fumée mais surtout une note de poivron rouge. La bouche est dense, élégante avec des tanins frais, sur un équilibre sapide qui sera parfait à table dans quelques années. 19/20

Hermitage ex-voto rouge 2006 - E. Guigal : on termine cette série de vins prestigieux par l'Hermitage ex-voto, au nez très épicé, évoluant sur des notes fumées rappelant la suie de cheminée. La bouche possède beaucoup de densité, de la sève et une acidité fine qui lui donne beaucoup de précision. La cuvée mérite largement son rang au sein des cuvées les plus prestigieux de la maison. 18.5/20

Côte Rôtie La Mouline 1976 - E. Guigal : une dernière petite bouteille dégustée à l'aveugle devait touche du doigt la perfection du domaine le nez est très complexe, avec des notes de lard fumé, de suie, l'olive noire. La bouche est corsée, épicée et fumée, avec beaucoup de densité, sur un équilibre franc et pur qui revient sur des notes acidulées et des arômes de groseille en finale. Un très grand millésime pour cette cuvée, arrivé à parfaite maturité. Merci Philippe ! 20/20

Une dégustation très intéressante, et un tour d'horizon de la gamme remarquable d'une année à l'autre.

Thierry Meyer

Pour connaître la signification des appréciations (Bien, Très Bien...) et des notes chiffrées, cliquer ici