Les Vins du Mois de Mars 2010

Compte rendu des vins dégustés en Mars 2010 à différentes occasions, dont le toujours aussi grand Muscat Grand Cru Altenberg de Bergbieten 2007 de Frédéric Mochel

Pinot Gris Cuvée Sainte Catherine 2007 – Domaine Weinbach : un vin franc au nez de noisette  et de fruits à noyau, d’équilibre sec en bouche avec de la matière et une bonne maturité. Un vin parfait sur une terrine de foie gras en début de repas. Très Bien
 
Muscat Grand Cru Altenberg de Bergbieten 2007 – Frédéric Mochel : même si je considère que ce vin est promis à un bel avenir au terme d’une garde de plusieurs dizaines d’années, je ne peux pas m’empêcher d’en goûter une de temps en temps. La précision et la finesse des arômes est surpassée par la bouche d’une bonne salinité et d’un équilibre à la fois gras et pur, la concentration contribuant à donner une grande longueur. Un Altenberg de Bergbieten exceptionnel que peu de rieslings arrivent à surpasser. Excellent
 
Pinot Blanc 2004 – Albert Boxler : le vin se montre fatigué avec des notes de fruits mûrs façon compote ou marc de raisin, la bouche est également molle avec un manque de fraîcheur qui laisse le moelleux dominer l’équilibre. Un terroir moins noble que celui du sylvaner lui a donné une apogée plus courte. Bof
 
Riesling Clos Saint Landelin 2008 – René Muré : La notion de minéralité se trouve amplifiée dans ce riesling de terroir argilo-calcaire qui combine acidité, salinité et chair sur un équilibre sec.  L’impression tactile est impressionnante, traduisant la forte minéralité de ce vin déjà appréciable jeune. Assurément un des plus grands rieslings secs produits sur le Clos. Excellent
 
Crémant d’Alsace Cuvée Julien Dopff au Moulin : vineux, fruité avec une légère réduction et un dosage appuyé, c’est un crémant simple mais facile à boire. Le grand public aime ce style qui lui rappelle les cuvées de champagne également bien dosées, personnellement je préfère plus de fraîcheur tant au nez qu’en bouche et un dosage moins appuyé. Bien
 
Riesling 2005 – Klee Frères : La cuvée semble se présenter en sourdine avec un nez discret sur les fruits compotés, et une bouche grasse mais qui manque de la fraîcheur du riesling. Le bouchon synthétique semble lui avoir apporté une texture de plastique en bouche. Bof
 
Rasteau Cuvée Paul-Emile 2003 – Marie-France Masson (Domaine Bressy-Masson) : un rouge sudiste chaud et riche, les tanins commencent à se fondre mais la cuvée est très corsée avec des fruits confiturés et des épices. A l’aération le pruneau et les fruits cuits dominent à la façon d’un porto. Un peu too much pour une consommation en semaine. A réserver sur une daube ? Bof
 
Crémant du Bugey Maison Angelot : un crémant à base de chardonnay du millésime 2004, qui s’est bien conservé, franc et floral au nez avec de la vinosité et une belle fraîcheur en bouche. Une belle cuvée. Bien

Bugey Mondeuse de Montagnieu 2004 – Patrick Charlin : un joli fruité pour ce vin initialement réduit, qui possède du fond, de la souplesse et une finale de bonne longueur. Une réussite dans le millésime. Bien

Bugey Mondeuse de Montagnieu 2005 – Franck Peillot : le vin est malheureusement bouchonné, mais laisse apparaître une matière souple qui commence à fatiguer.

Bugey Mondeuse Mataret 2005 – Thierry Tissot : la robe sombre annonce une matière riche, mais le nez joliment floral et fruité montre un vin de bon potentiel, sans aucune note animale ou poivrée. La bouche est souple, corpulente avec du gras Une belle mondeuse à maturité, qui en a encore sous la pédale. Très Bien

Vin de Savoie Arbin Mondeuse 2004 – Perrier et Fils : un vin léger mais encore bien structuré,  au fuité mur avec une note poivrée en finale. Le vin est encore en forme mais possède sur cette cuvée un léger liège. Bof

Vin de Savoie Chautagne rouge 2005 – Cave de Chautagne : un assemblage de cépages rouges typique de la cave de Chautagne, qui se goutait sur un fruité gourmand en 2007. En 2010 le vin conserve un fruité léger mais a dépassé son apogée et se montre fatigué. Bof
 
Pinot Blanc Vieilles Vignes 2006 – Klée frères : le nez fruité et très net laisse place à une bouche simple, fruitée et souple avec un caractère sec. Une cuvée facile à boire. Bien

Riesling Luss 2007 – Léon Boesch : Léger, salin, élégant avec une note florale, c’est un vin fin qui se boit actuellement bien. Bien
 
Riesling Grand Cru Kitterlé Vieilles Vignes 1999 – Domaines Schlumberger : une demi-bouteille fatiguée, probablement du à un bouchage défectueux.

Riesling Grand Cru Saering 2001 - Domaines Schlumberger : un vin à maturité, au nez complexe d’agrumes et de miel, tendre et minéral en bouche avec une douceur encore bien marquée. Un vin parti pour une bonne garde supplémentaire, comme de nombreux grands crus dans le magnifique millésime 2001. Bien
 
Vin de Savoie Mondeuse Vieille Vignes – Florent Héritier : le millésime non affiché semble être 2004 de mémoire. Le vin est fortement réduit au nez et en bouche, avec une petite matière. Bof

Vin de Savoie Cru Saint Jean de la Porte Château Saint Philippe 2005 – Jean Vullien : un flacon bouchonné

Vin de Savoie Mondeuse – Philippe Ravier : le millésime non affiché semble être 2005, le vin est encore coloré et dense, avec un fruité guilleret rehaussé par une belle acidité. Bien

Thierry Meyer

Pour connaître la signification des appréciations (Bien, Très Bien...) et des notes chiffrées, cliquer ici