Bonne Année 2007 !

A l'occasion de cette nouvelle année, découvrez les voeux de l'Oenothèque Alsace. Buveurs de vin d'Alsace, fins gourmets ou personnes née dans une année terminant par '7', des voeux 2007 autour du vin d'Alsace.

Bonne année à tous les buveurs de vin d'Alsace

Que 2007 soit l'occasion de découvertes de nouvelles bouteilles, et que les émotions rencontrées avec un grand vin soient également des moments d'échange avec d'autres passionnés. Que votre route rencontre celle de grandes bouteilles qui sauront une fois plus vous convaincre de la qualité des terroirs alsaciens. Que vous trouviez également votre bouteille de semaine, ce pinot blanc, rieslng, sylvaner ou edelzwicker à la fois franc, net, gouleyant et pur que vous boirez avec modération mais régulièrement pour accompagner vos repas de semaine. A ce titre, je souhaite que 2007 ne soit pas uniqument l'année de la dégustation, cérémonial durant lequel des dizaines d'amateurs se partagent du bout des lèvres et devant un crachoir les 75 centilitres d'un précieux flacon, mais  également une année de déglutition : que vous preniez du plaisir à boire du vin, à table ou en dehors des repas, avec un verre rempli normalement et avalé avec bonheur.

Bonne année à tous les fins gourmets

Que 2007 vous donne l'occasion de partager de bons repas accompagnés par des vins d'Alsace. Des vins que vous découvrirez dans l'instant car servis au restaurant ou par des amis, ou au contraire des vins que vous connaissez déjà et que vous ferez découvrir à vos amis avec le plaisir retrouvé de partager un bon flacon. Que 2007 vous donne l'occasion de rencontrer votre Crémant d'Alsace fétiche, qui réduira drastiquement votre consommation de Champagne à l'apéritif ou pour tous les moments festifs. Enfin, que 2007 vous donne la joie de rencontrer l'accord parfait entre un plat et un vin d'Alsace, cet instant magique où le temps s'arrête et où le vin sublime le plat en bouche et vice versa.

Bonne années à tous ceux qui sont nés une année en '7'

  • Pour les personnes nées ou à naître en 2007, que le millésime donne naissance à des vins de garde que vous pourez consommer pour vos 20  ou 30 ans, et de nombreuses années après
  • Pour les personnes nées en 1997, même s'il est encore tôt pour boire du vin, n'oubliez pas d'encaver quelques Gewurztraminer Sélection de Grains Nobles, les meilleurs vins se montrent aptes à une très grande garde.
  • Pour les personnes nées en 1987, ce sera peut-être le moment de découvrir les vins de votre année de naissance. Millésime précédant les 3 glorieuses, 1987 propose quelques belles bouteilles qui se montrent très bien en ce moment, en particulier des rieslings, muscats et sylvaners. Que cette dégustation soit un déclic pour votre passion du vin (si elle est à venir), et du vin d'Aslace en particulier.
  • Les personnes nées en 1977 vont devoir chercher pour se faire plaisir avec des vins d'Alsace car le millésime est délicat et peu de vins ont été conservés. Que chaque dégustation soit un moment rare d'apprécier un morceau d'histoire bouché de liège.
  • Les personnes nées en 1967 vont pouvoir se faire plaisir pour leur 40e anniversaire. Les grands vins d'Alsace se montrent sous leur meilleur jour actuellement et ce sera l'occasion de se rendre compte de la réelle bonification de ces vins au vieillissement. Je leur souhaite de tomber sur un flacon de 1967 au moins aussi grand que ceux que j'ai pu déguster en 2006.
  • Les personnes nées en 1957, 1947 ou 1937 ont la chance d'être nées en même temps que de grands vins. Je leur souhaite de pouvoir tomber au détour d'un rangement de cave ou d'une vente aux enchères sur un des grands falcons mythiques qui font la réputation de toute une région viticole, et de savourer ces moments de dégustation avec de nombreux amis.

  

Bonne année à tous les lecteurs du site oenoalsace.com

Que 2007 vous apporte la santé, la prospérité et la joie propre à tous les amateurs de bonnes choses. Ce n'est pas le vin qui apporte la bonne santé, ce sont ceux qui se sentent bien dans leur tête et dans leurs corps qui se tournent naturellement vers le bon vin.

Thierry Meyer