Accueil
 
   
Menu Principal
Accueil
Qui suis-je ?
Section Privée
Revue de Presse
Actualités
Dégustations à venir
Notes de dégustations
Informations
Points de Vue et Chroniques
Liens
Rechercher
FAQs
Synthèse des Dégustations
Inscription Newsletter
Lettre d'information mensuelle


Recevoir du HTML?

Ils sont en ligne
Il y a actuellement 1 invité en ligne
Connexion abonnés





Mot de passe oublié ?
Derniers ajouts
Zind-Humbrecht 2013 - Vintage description 
Zind-Humbrecht 2013 - Description du millésime 
Zind-Humbrecht : millésimes/vintages 
Zind-Humbrecht 1996 - Vintage notes 
Zind-Humbrecht 1997 - Vintage notes 
Zind-Humbrecht 1998 - Vintage notes 
Zind-Humbrecht 1999 - Vintage notes 
Zind-Humbrecht 2000 - Vintage notes 
Zind-Humbrecht 2001 - Vintage notes 
Zind-Humbrecht 2002 - Vintage notes 
Flux RSS
Flux RSS Oenothèque Alsace
Statistiques site
Membres: 5
Publications: 1304
Liens: 70
Visiteurs: 3815680
 
Zind-Humbrecht 2013 - Vintage description
05-07-2014

The 2013 Vintage
Domaine Zind-Humbrecht
(Text by Olivier Humbrecht)

The vintage 2013 is characterized by a succession of very dry and very wet periods. November is a month where we appreciate drier weather conditions which allow us to plough our vineyards and add compost. However, at the end of 2012, we were not lucky as we had big rainfalls! Fortunately the relatively early end of harvest in 2012 permitted us to start these autumnal tasks earlier and allowed the vines to build up their reserves before the frost and snow instated an early dormancy in the beginning of November 2012. January 2013 confirmed its status as the driest month in the year (a consequence of our semi-continental climate).

Lire la suite...
 
Zind-Humbrecht 2013 - Description du millésime
05-07-2014

Le Millésime 2013
Domaine Zind-Humbrecht

(texte Olivier Humbrecht)

Le millésime 2013 se caractérise par une succession de périodes très sèches et très humides.
En partant du principe qu’un millésime forme son caractère à partir de la fin des vendanges précédentes, il est important de rappeler que novembre 2012 était très humide, perturbant les travaux d’hiver (labours et épandage du compost). La fin relativement précoce des vendanges 2012 avait toutefois permis de débuter ces travaux plus tôt et surtout cela avait favorisé une mise en réserve de la sève dans les racines, avant des gels importants en début novembre, forçant la mise en dormance des vignes très tôt. Par la suite, le temps devint beaucoup plus sec et janvier confirme bien son statut de mois le plus sec de l’année.

Lire la suite...
 
Zind-Humbrecht : millésimes/vintages
03-07-2014

All vintages since 1996 are commented in english by Olivier Humbrecht. Comments include vintage description and technical analysis / tasting notes for every wine produced. Click on the vintage to access the vintage page. 
ANGLAIS/ENGLISH
2012-2011-2010-2009-2008-2007-2006-2005-2004-2003-2002-2001-2000-1999-1998-1997-1996

Tous les millésimes depuis 1996 sont commentés en français par Olivier Humbrecht, avec description du millésime, et pour chaque vin analyses techniques et commentaires. Cliquez sur le millésime pour accéder au fichier.
FRANCAIS/FRENCH
2012-2011-2010-2009-2008-2007-2006-2005-2004-2003-2002-2001-2000-1999-1998-1997-1996-avant96

 
A venir le 31 octobre 2014 : Diner TGVA 2014
30-06-2014

LE DINER EST COMPLET - LES INSCRIPTIONS SONT CLOTUREES
Date : Vendredi 31 octobre 2014 - 19h00
Lieu : Restaurant La Taverne Alsacienne – Ingersheim

Les Très Grands Vins d’Alsace seront une nouvelle fois à l’honneur cet automne lors d’un repas dégustation exceptionnel. Si l’objectif est toujours de présenter une sélection des plus grands vins d’Alsace en parfaite harmonie avec des plats gastronomiques, cette année l’accent est mis sur la finesse et la justesse des accords. Granit, grès, schiste, ou terroir volcanique, cette année consacrera en majorité le caractère salin des terroirs rocailleux, pour donner des accords de précision. Une célébration du meilleur de l’Alsace qui permet d’étalonner son palais sur l’excellence qualitative alsacienne, tout en découvrant des cuvées légendaires qui ont rejoint depuis longtemps l’élite des plus grands vins du monde.

MENU

Réception
Crémant d'Alsace Rittersberg Extra Brut - Jean-Paul Schmitt


Le Filet d'Omble Chevalier, Tartare de Truite Fumée,
Petit Jus comme un Beurre Blanc, Amandes Torréfiées
Riesling Grand Cru Frankstein 2010 - Beck-Hartweg
Riesling Grand Cru Kessler Heisse Wanne 2008 - Dirler-Cadé


Le Foie Gras d'Oie Poêlé, Cèpes des Vosges et Langoustines
Grand Cru Schoenenbourg 2005 - Domaine Marcel Deiss
Riesling Grand Cru Kastelberg Vendanges Tardives 2000 - Guy Wach


Petit Gratin de Langouste au Curry
Gewurztraminer Grand Cru Altenberg de Bergbieten 2007 - Domaine Loew
Gewurztraminer Grand Cru Kessler 2001 - Domaines Schlumberger


La Poitrine de Chapon Farcie de Ris de Veau et Truffes d'Eté
Pinot Gris Altenbourg 2005 - Domaine Weinbach
Pinot Gris Grand Cru Rangen 1996 - Zind-Humbrecht


Sélection de Fromages
Pinot Gris Fronholz 2005 - Domaine Ostertag
Pinot Gris Grand Cru Schlossberg 2004 - Domaine Paul Blanck


Mousse Passion-Citron
Riesling Grand Cru Sommerberg "E" Vendanges Tardives 2005 – Domaine Albert Boxler
Riesling Sélection de Grains Nobles "S" 2009 - Hugel&Fils

Voir les détails d'inscription...

Lire la suite...
 
5 cuvées 2012 du Domaine de Vens le Haut (Savoie) - 11/05/2014
11-05-2014

11 Mai 2014
Déguster chaque nouveau millésime du Domaine de Vens le Haut est un plaisir, chaque année apportant un équilibre légèrement différent aux blancs et aux rouges du domaine. Si l’Altesse et la mondeuse sont toujours très réussies, les autres vins possèdent des styles souvent différentes, portés par le gras ou l’acidité d’un millésime à l’autre. Moins austère que 2011, 2012 se montre ici fruité avec de belles salinités.

 

DVH12

Lire la suite...
 
Zind-Humbrecht 2012 - Vintage notes
03-07-2014

The 2012 Vintage at Domaine Zind-Humbrecht
(text from Olivier Humbrecht)

Colmar was nominated the driest town in France in 2013, based on the average of the last 10 years. This will seem almost impossible to some people with regard to the rainfall the region had during certain months of 2012. 2012 is a contrasted vintage between different villages and periods of the year.

Winter was extremely dry (5 mm in February in Turckheim) and finished very warm in March. Some colder weather and more rain in April, especially in the Rangen, pushed the buds to break out only towards the end of the month. Stormy weather, some heat and significant rain delayed the flowering to the middle of June, despite some isolated early flowers present in precocious vineyard at the end of May. Unfortunately, a bit of cold weather mid-June interfered with the flowering, which was in certain cases only completed in the last days of the month (Rangen especially). We feared a serious crop loss, like in 2010, but the vines seemed to compensate and at harvest time we realized that the crop size was not greatly affected. 

June and July saw high rainfall, especially in Thann (232mm over June and July), in quantities much above the average of the past 10 years. The almost uninterrupted rain cadence made it extremely difficult to insure a continuous protection against fungus diseases. Bio-dynamic farming means that we only use contact products (copper/sulfur) and plant preparations which are easily washed off the vines after a large rainfall. We very often finish the year using less than 1kg/ha of metal copper (against mildew), which is an extremely small dosage, but in 2012, we finished with an average of 2.5kg/ha, showing how difficult the mildew was to control and therefore certain spraying treatments had to be repeated. Early July, the Rangen was hit by a serious hail that removed about 50% of the crop.

With August, the warm and dry weather returned progressively and peaked with a heat wave towards the end of the month. From then the weather was very dry in Turckheim and Hunawihr; Thann received a few more spells of rain, but the end of summer 2012 was considered to be very nice weather. Surprisingly however, nature started to express signs of drought and hydric stress in some areas.

Early maturity controls showed similar results to 2005 so harvest was scheduled to start quite early in the precocious vineyards. What happened after is still difficult to understand and explain, because, with the good weather, the grapes showed beautiful physiological ripeness and were in excellent health, but sugars increased very slowly to our great surprise and maybe satisfaction.

The harvest started on our estate the 17th September and finished late the 24th October. Potential alcohol increased slowly, especially for the Riesling grape, so it was necessary to wait longer than expected. Some rainfalls stopped the harvest middle of October, and usually most grapes harvested after started to develop some noble rot, but the quality and quantity of the late developing noble rot did not result in us producing many of these wines.

2012 will be characterized by pure, elegant wines with much less alcohol than usual, good ripe acidities and which finished fermenting mostly dry for varieties like Riesling. The average yield of the estate is 51hl/ha, with 26hl/ha for the Grand Cru (mostly due to the smaller harvest in the Rangen).

Lire la suite...
 
Zind-Humbrecht 2012 : Les notes du domaine
02-07-2014

Chaque année, la dégustation du dernier millésime en bouteille au domaine Zind-Humbrecht donne le ton d'un millésime en Alsace. Parce que le domaine a poussé très haut la qualité des vins d'Alsace, mais également et surtout car le domaine possède des parcelles sur des terroirs à la géologie variée de Hunawihr à Thann, allant des graves au granit, du marnocalcaire au calcaire, en passant par les grès ou les terres volcaniques. Le tout agrémenté de plusieurs cépages sur chaque terroir, permettant de juger de l'adéquation de chaque couple cépage/terroir dans le réalisation des vins les plus aboutis, en fonction de la manière dont le climat a permis d'optimiser le cycle de maturation de la vigne.

En complément d'une production vaste, le domaine se distingue également par des notes écrites par Olivier Humbrecht, qui raconte son millésime, en détaillant chaque cuvée tant d'un point de vue historique qu'analytique, comme personne d'autres en Alsace. Les textes, disponibles depuis 1996 en français et en anglais, sont publiés sur oenoalsace.com depuis leurs débuts, en faisant une mine d'information pour les amateurs des vins du domaine, qui ne se souviendront plus de mémoire du style plus ou moins riche des centaines de vins produits ces 15 dernères années.

Thierry Meyer

Le millésime 2012
(Texte d'Olivier
Humbrecht, Domaine Zind-Humbrecht)

Colmar a été nommé ville la plus sèche de France en 2013, sur la base des moyennes de pluviométrie des 10 dernières années. Cela peut paraître impossible suite aux pluies importantes en Alsace durant certains mois de l’année 2012. En fait, 2012 apparaît comme un millésime très contrasté entre différentes zones et périodes de l’année.
L’hiver était très sec, avec seulement 5mm de pluie en février pour exemple, et termina bien au-dessus des températures normales en mars. Un temps pluvieux et plus froid en avril repoussa le débourrement à la fin du mois, surtout dans les secteurs plus en altitude comme le Rangen à Thann ou le Clos Windsbuhl à Hunawihr. La floraison fut aussi retardée suite à de nombreux épisodes de pluie et quelques orages en mai, pour finalement vraiment s’enclencher mi-juin, même si quelques fleurs éparses étaient déjà visibles fin mai dans les secteurs précoces. Un temps froid et humide perturba la floraison qui ne put finir avant fin juin. Le risque de coulure et millerandage était important, mais en fait il n’y avait plus de crainte que de mal.
Juin et juillet étaient très humides, surtout à Thann (232mm entre juin et juillet), avec une pluviométrie bien supérieure à la moyenne décennale. Les épisodes de pluies étaient très rapprochés et rendait les interventions dans le vignoble très difficiles, surtout pour la lutte contre les maladies fongiques. En culture bio-dynamique, seuls sont utilisés des produits de contact (cuivre, soufre, tisanes, préparations…) qui sont rapidement lessivés en cas de pluies importantes. En année normale, nous enregistrons une utilisation moyenne de
1 à 1,5kg/ha de cuivre métal (pour lutter contre le mildiou) or la campagne de l’année 2012 fut terminée avec une moyenne de 2,5kg/ha, car les traitements étaient souvent renouvelés après les pluies lessivantes. Ce résultat reste quand même honorable dans la mesure où l’objectif est de finir l’année en dessous des 3kg/ha, dose à laquelle le cuivre devient un métal polluant car le métabolisme du sol n’arrive plus à gérer une telle quantité. Début juillet, le Rangen subi une grêle importante qui fit tomber 50% de la récolte.
En août, les vignes retrouvèrent un temps chaud et plus sec, pour finalement atteindre des températures caniculaires à la fin du mois. Par la suite, le temps fut très sec, surtout sur Turckheim et Hunawihr (il y eu quelques petites pluies sur Thann début septembre). Ce changement radical de temps fut une belle surprise et rapidement la nature commença à exprimer des signes de stress hydrique dans les sols plus pauvres.
Les premiers prélèvements de maturité, encourageants, montraient des résultats très similaires à 2005, ce qui laissait entendre un début de vendange assez tôt sur les secteurs précoces. Ce qui se passa par la suite reste encore un mystère. Une météorologie très favorable permis aux raisins d’atteindre une parfaite maturité physiologique en restant très sains, mais la richesse en sucres (maturité technologique) évolua très lentement, à notre grande surprise et peut être satisfaction, si bien sur l’objectif était de produire des vins secs.
Les Vendanges commencèrent au domaine le 17 septembre pour finir, tardivement, le 24 octobre 2012. Les potentiels alcools augmentant très lentement, surtout pour le Riesling, il était nécessaire de parfois attendre plus longtemps que prévu. Un épisode pluvieux mi-octobre interrompit la récolte pour quelques jours et les parcelles récoltées par la suite avaient toutes développé un peu de pourriture, noble ou grise selon les terroirs. Le profil de l’année n’étant pas propice aux vins de grande concentration (VT/SGN), l’ensemble du domaine fut récolté rapidement.

2012 sera caractérisée par des vins purs et élégants, ayant moins d’alcool acquis, de belles acidités bien mûres et beaucoup de vins secs, surtout en riesling. La moyenne de récolte du domaine en 2012 est de 51hl/ha avec une moyenne de 26hl/ha pour les Grands Crus.

Lire la suite...
 
Bu et approuvé : de 2011 à 1949, le Top-10 des plus grands vins hors Alsace bus en 2013
21-12-2013

Sans compter les vins de fête qui vont permettre de conclure l’année en beauté, retour sur les bouteilles débouchées et dégustées à table les plus marquantes de l’année 2013.
Dans mon échelle de perception, 38 vins ont obtenu la mention « Excellent » , qui signe les vins dont on parle encore longtemps les avoir dégustés, dont 19 vins d’Alsace et 19 hors Alsace : curieuse coïncidence des chiffres.

J’ai choisi d’en parler de 10 hors Alsace particulièrement marquants, et au risque d’enfoncer dans  la plupart des cas des portes ouvertes,  je constate que face à quelques grands classiques au firmament d’autres cuvées ont su m’impressionner à un niveau similaire. Bordeaux, Bourgogne, Rhône, Provence, Jura, Savoie, Allemagne, les grands vins se trouvent partout, pour peu qu’on cherche à découvrir, et qu’on ait l’occasion de découvrir certains vins à l’aveugle.

Les 10 vins classés par appellation

  • Arbois Chardonnay Les Corvées sous Curon 2005 – Domaine de la Tournelle 
  • Bandol 1990 – Château de Pibarnon 
  • Château Chalon 2000 - Domaine Macle
  • Côte Rôtie La Turque 2002 – E. Guigal
  • La Tâche 2002 – Domaine de la Romanée Conti 
  • Meursault 1er Cru Les Bouchères 2010 – Domaine Buisson-Charles
  • Mosel 2011 Eitelsbacher Kartäuserhofberg GG Riesling Trocken – Weingut Kartäuserhof (Allemagne)
  • Pauillac 1986 – Château Pichon Comtesse de Lalande
  • Vin de Savoie Mondeuse 2009 – Domaines de Vens le Haut
  • Volnay Caillerets 1949 – Poulet Père et Fils

Lire le détail des notes

Lire la suite...
 
Bu et approuvé : de 2010 à 1964, le Top-10 des plus grands vins d’Alsace bus en 2013
21-12-2013

Sans compter les vins de fête qui vont permettre de conclure l’année en beauté, retour sur les bouteilles débouchées et dégustées à table les plus marquantes de l’année 2013.
Dans mon échelle de perception, 38 vins ont obtenu la mention « Excellent » , qui signe les vins dont on parle encore longtemps les avoir dégustés, dont 19 vins d’Alsace et 19 hors Alsace : curieuse coïncidence des chiffres.
J’ai choisi d’en parler de dix particulièrement marquants, ils proviennent de millésimes jeunes et moins jeunes, et de cépages et terroirs variés. Qu’ils soient secs, doux, moelleux ou liquoreux, leur caractère exceptionnel tient à leur maturité physiologique qui leur donne un caractère abouti, ce qui les rend à la fois délicieux jeunes et de très longue garde. Le cépage n’est souvent qu’un support adapté au terroir, et que ce soit du riesling, du pinot gris, du gewurztraminer ou de la complantation, le résultat étant que les vins ont le caractère de leur origine.

Les 10 vins par millésime décroissant

  • Riesling Clos Windsbuhl 2010 – Zind-Humbrecht
  • Pinot Gris Grand Cru Muenchberg A360P 2009 – André Ostertag
  • Riesling Grand Cru Kessler Heisse Wanne 2008 – Dirler-Cadé
  • Grand Cru Schoenenbourg 2007 – Marcel Deiss
  • Riesling Herrenreben Cuvée Aurélie Sélection de Grains Nobles 2005 – Domaine Schoenheitz
  • Gewurztraminer Grand Cru Mambourg Vendanges Tardives « S » 2003 – Marc Tempé 
  • Riesling Stein 2001 – Jean-Pierre Rietsch 
  • Riesling Cuvée Frédéric Emile 1983 – Trimbach
  • Gewurztraminer Sélection de Grains Nobles 1971 – Léon Beyer 
  • Gewurztraminer Sigillé 1964 – Domaine Baumann

Lire le détail des notes

Lire la suite...
 
Tous les vins au fil des jours, les derniers posts
24-01-2008

Des vins d'Alsace et d'ailleurs bus et commentés chaque mois

Lire la suite...
 
   
   
 
OenoAlsace.com Copyright 2006 Tous droits réservés